Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Phil Everly (1939)
  • Janis Joplin (1943)
  • Joe Butler (1943)
  • Rod Evans (1945)
  • Dolly Parton (1946)
  • Harvey Hinsley (1948)
  • Robert Palmer (1949)
  • Francis Buchholz (1950)
  • Dewey Bunnell (1951)
  • Mickey Virtue (1957)
  • Caron Wheeler (1963)
  • †Carl Perkins (1998)
  • †Joe Stubbs (1998)
  • †Wilson Pickett (2006)
  • †Denny Doherty (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6820 membres.
- En ligne, nous sommes 187 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 692 175
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DI'ANNO, Paul - The Beast Arises
/ paru le 02-01-2015 /

Les plus nostalgiques d’entre nous se souviennent de lui pour avoir été la voix des deux premiers albums du légendaire groupe Iron Maiden. Les mélomanes les plus avertis le connaissent aussi pour sa carrière solo et sa participation dans des groupes comme Killers, Battlezone et Gogmagog. Le seul et unique Paul Di’Anno nous revient en 2014 avec un dvd intitulé «The Beast Arises», histoire de prouver au monde qu’il est toujours bien là et qu’il a encore sa place sur la scène heavy metal…

Comme de très nombreux artistes, Paul Di’Anno sort un live enregistré à Cracovie en Pologne, pays très apprécié pour ses fans démonstratifs, ainsi que pour la qualité (et le prix attrayant) des techniciens locaux. Nous voilà donc au Lizard Club. La salle est bien remplie. Après une intro classique très «cinématique», les musiciens entrent en scène tandis qu’à l’arrière-plan, on parvient à distinguer le backdrop au nom du maître. Les guitares prennent ensuite la relève pour lancer un show qui s’annonce mémorable. En ouverture, «Sanctuary» tiré de l’album «Iron Maiden» de 1980. Malgré quelques problèmes de balance du son, force est de constater que l’ami Paul a les cordes vocales en très bon état. Après quelques mots à l’adresse du public polonais présent en nombre, ça repart avec «Purgatory» (de l’album «Killers» d’Iron Maiden). La voix de Di’Anno a conservé son côté plus guttural que les excès n’ont pas trop entamé.

«Wrathchild» déclenche l’enthousiasme du public dans la salle. Il faut bien reconnaître que le solo de guitare de ce titre reste un incontournable. Et la montée vocale dans les aigus fonctionne toujours. «Prowler» est repris en chœur par un public presque en délire. La bande à Paulo envoie du bois, notamment avec un solo de guitare à vous décrasser les tympans. Après «Marshall Lockjaw», on retrouve un autre incontournable, inspiré d’une nouvelle d’Edgar Allan Poe: «Murders in the Rue Morgue». Vient ensuite le titre qui donnera son nom à cet enregistrement live «The Beast Arises» qui cadre parfaitement dans la setlist survitaminée de cette soirée sur laquelle plane l’ombre d’Iron Maiden.

Après le cultissime «Children of Madness», Paul abandonne la scène à son groupe pour aller fumer une clope. Les trois gratteux lâchent des volées de notes et de décibels jusqu’au retour de Paul, cigarette à la main, pour interpréter un «GenGhis Kahn» politiquement incorrect, mais tellement jouissif !

Pendant le reste du set, Paul & Co enchaînent encore les pépites avec «Remember Tomorrow», «Charlotte The Harlot», «Killers» (le public est en transe), «Phantom Of The Opera», «Running Free», «Transylvania» et «Iron Maiden». Quel bonheur! Les mots manquent pour décrire le plaisir ressenti en visionnant ce DVD à avoir absolument dans sa collection ! En rappel, Paul Di’Anno reprend le «Blitzkrieg Bop» des Ramones.

Du côté des points négatifs, soulignons le côté statique du groupe sur scène. Il faut dire à sa décharge que Paul a un solide gabarit et que la scène n’est pas bien grande. Autre léger défaut, les quelques imperfections techniques (notamment dans la prise de son en début de concert).
Mais les points positifs sont tellement nombreux qu’ils compensent largement. Quel bien fou cela fait de retrouver cette grande voix sur scène pour nous interpréter des morceaux qui ont contribué à façonner l’histoire du heavy metal !

Une dernière précision. Le DVD comporte aussi des bonus avec une interview de Paul Di’Anno, une galerie de photos, sa discographie et des images à utiliser sur votre desktop.

«The Beast Arises» est disponible en DVD, CD et double LP.


hti66
Pays: US
Metal Mind Production MMP DVD 0211
Sortie: 2014/10/27


Lu: 2021
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 8
• Semaines de présence au Top 30: 11
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium