Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 160 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 473 309
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FRÖBERG, Hasse & Musical Companion - HFMC
/ paru le 16-03-2015 /

Retour du frontman et second guitariste des célèbres Flower Kings avec ce troisième album qui remet sur la piste ce cher Hasse Fröberg. Ayant encore tourné avec le groupe de Roine Stolt de 2012 à 2014, le musicien souhaitait manifestement revenir à l'écriture pour son futur album solo. Retrouvant ses anciens camarades des Musical Companion, il revient donc une nouvelle fois au-devant de la scène avec un opus qui devrait encore mériter le détour. Chanteur, musicien et compositeur de talent, Hasse profite de ce cette année 2015 pour nous offrir un album où, on constate encore la présence de nombreux épiques. Pour ce qui est de l'équipe qui l'accompagne, pas de changement avec toujours ses quatre comparses qui sont là pour l'épauler.

Après une courte intro "Seconds", c'est déjà le temps du premier épique "Can't stop the clock" qui nous replonge directement dans une ambiance progressive très proche des Flower Kings ou de Kaipa. Rien d'étonnant puisque l'artiste beigne depuis longtemps dans l'atmosphère de cette fabuleuse école suédoise. D'ailleurs, notre ami suit la destinée de la bande à Roine Stolt depuis 1997. Le chant lui-aussi nous replonge au sein de l'ambiance des rois de la fleur puisque, c'est ce cher Hasse qui chante et porte les belles compositions de ces diables de suédois. Revenons à ce premier épique où, le travail musical est d'un très bon niveau alliant rock progressif et passages hautement atmosphériques. "Everything can change" de format plus court, nous ramène au départ vers un rock plus conventionnel avec de nouveau, quelques accents de blues. Le progressif n'est pas loin non plus avec toujours, une composition présentant une architecture bien charpentée. "Pages" proche au départ d'une ballade rock, s'étire à partir des orgues et de la guitare acoustique avec encore, un chant posé et attachant. Les claviers restent bien présents tout au long de ce nouvel épique de plus de 15 minutes où l'on perçoit, le son de la trompette et de la flûte. Ballade qui finalement, s'envole vers un rock progressif où les instruments et les harmonies vocales partent vers les hauteurs. Voilà donc une première partie d'album des plus prometteuses qui, présage d'un résultat final haut-dessus du panier !

A nouveau plus court, "Genius" nous ramène vers une ballade progressive quelque peu envoutante. Le refrain assez entrainant permet ici de d'approcher une composition fort accessible où, le chant et les guitares se partagent le devant de l'affiche. "In the Warmth of the evening" qui est plus long, nous replonge dans un morceau complexe où, le musicien et chanteur prouve une nouvelle fois sa grande capacité d'écriture et de composition. Le piano ouvre cette nouvelle œuvre sur la guitare électrique puis, tout s'étoffe avec la section rythmique et l'orgue. Le travail de la 6 cordes qui est ici remarquable, accompagne parfaitement les claviers et le chant. On reste toujours dans une architecture proche des Flower Kings avec, un travail recherché et empli de finesse. "Something Worth dying for" plus funk et plus bluesy, donne à nouveau le rythme à cette diablesse de guitare qui, passe d'un registre mélodique à celui d'un travail plus heavy. La batterie et l'orgue impriment un tempo de nouveau entrainant qui, contrebalance le côté heavy de certains passages. Un morceau donc plus pêchu qui, monte le ton de cet album avec beaucoup d'efficacité. Ajoutons aussi la présence d'un solo accrocheur à la guitare. "Someone else's fault" qui sonne très Kaipa, reste dans la mouvance imprimée depuis le premier morceau avec un travail où, les instruments et le chant construisent une composition bien charpentée et truffée de passages techniques. Si la section rythmique est irréprochable de bout en bout, les claviers et les guitares embellissent le résultat final. Dans ce dernier épique, le hard rock et blues rock portent l'auditeur vers quelque chose d'encore plus pointu et plus hargneux. On en termine avec comme au début, une horloge qui sonne le glas de cet excellent opus.

Hasse Fröberg a réussi à conserver le très bon niveau de son précédent opus en nous proposant une nouvelle fois, une suite de compositions parfaitement charpentées offrant à l'auditeur, un rock progressif complexe et attrayant. A la rigueur et si on ne connaissait pas l'auteur du présent, on se croirait au sein d'un nouvel album des rois de la fleur ! Attention car loin d'être péjorative, cette dernière remarque tend plutôt à féliciter le travail accompli par notre bonhomme. Continuez comme cela cher ami et comme dirait un célèbre danseur et juge, ça j'achète !

Thirionet
Pays: SE
Glasville Records
Sortie: 2015/03/13


Lu: 1658
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 2
• Semaines de présence au Top 30: 8
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium