Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 158 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 437 029
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ANCIENT RITES - Laguz
/ paru le 27-03-2015 /

Les origines d'Ancient Rites remontent à l'an 1988 du millénaire passé. Cette 'ancienneté' fait non seulement de lui l'un des pionniers de la scène Black Métal européenne mais aussi, et surtout, le doyen belge du métal noir. Nous n'avions plus vraiment de nouvelles de ces furieux brabançons depuis que leur discographie avait franchi le "Rubicon" (2006). Et après ces neuf longues années de silence, nous avions fini par croire que la horde était aussi perdue que la neuvième légion romaine. C'était compter sans la ténacité de maître Gunther Theys qui sort aujourd'hui de sa retraite pour nous conter les histoires sombres et tragiques de civilisations disparues sur un fond de métal et d'orchestrations classiques.

Depuis ses rugueux débuts, le style d'Ancient Rites n'a jamais cessé d'évoluer. "Laguz" n'a pas conservé grand chose de la rage qui caractérisait les opus sortis à la fin du siècle dernier. Le groupe n'aime pas se répéter et c'est tout à son honneur. Si la musique a beaucoup changé depuis les cultissimes "The Diabolic Serenades" (1994) et "Blasfemia Eternal" (1996), les vocaux atypiques de Gunther Theys restent le point de repère ; le ciment qui unit entres elles toutes les pièces de la discographie du groupe.

"Laguz" ne manquera pas de surprendre les extrémistes (musicaux) de la première heure. Car Ancient Rites pousse ici très loin (un peu trop ?) le côté symphonique de sa musique. Les orchestrations classiques d'Oliver Philipps (NDR : le chanteur/claviériste du groupe progressif allemand Everon, qui avait déjà participé à l'enregistrement des albums "Fatherland" de 1998 et "Dim Carcosa" de 2001) prennent tellement d'importance qu'il leur arrive d'occulter l'espace réservé aux guitares d'Eric Sprooten et Domingo Smets.

Les vocaux semi-déclamés de Gunther Theys, associés à ce style profondément épique, rappellent un peu, parfois, l'univers musical particulier des britanniques de Bal-Sagoth, le côté 'héroïc fantasy' en moins. Celui-ci est avantageusement remplacé par de sombres récits historiques inspirés, d'après ce que l'on peut en juger en tentant de déchiffrer les caractères minuscules du livret, par les antiquités romaines et nordiques.

"Laguz" a été enregistré au Spacelab Studio, à Grefrath en Allemagne, produit par Christian 'Moschus' Moos (Everon, Delain, Imperia, Danse Macabre, etc) et mastérisé par Eroc, l'ex-batteur du groupe psychédélique allemand Grobschnitt.

Plus épique et symphonique que franchement métallique, "Laguz" n'est sans doute pas l'album le plus facile d'accès qui nous ait été offert par Ancient Rites. Les inconditionnels l'achèteront sans doute les yeux fermés. Les 'occasionnels' seraient, quant à eux, plutôt bien avisés de tester avant de avant de délier les cordons de la bourse.

Ancient Rites se produira le 30 mai 2015 au Rondpunt 26 de Genk, dans le cadre du Soul Of Ancient Warrior Fest.

L’album (45'54) :

  1. Golden Path to Samarkan (1'47)
  2. Carthago Delenda Est (5'29)
  3. Under the Sign of Lagoz (5'17)
  4. Von Gott entfernt (Bij nacht en ontij) (4'57)
  5. Apostata (Imperator Fidelis) (6'07)
  6. Legio V Alaudae (Fifth Larks Legion) (5'06)
  7. Mind Unconquered (4'13)
  8. Umbra Sumus (We Are Shadows) (5'59)
  9. Frankenland (4'15)
  10. Fatum (Ill Fate/Noodlot) (02'44)

Le groupe :
  • Gunther Theys : Chant
  • Walter Van Cortenberg : Batterie
  • Erik Sprooten : Guitares
  • Domingo Smets : Guitares

Orchestrations :
  • Oliver Philipps


Michel Serry
Pays: BE
Massacre Records MAS CD0896
Sortie: 2015/02/20


Lu: 991
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 39
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium