Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bob Bogle (1937)
  • Barbara Lynn (1942)
  • William Francis (1942)
  • Ronnie Milsap (1946)
  • Sade (1960)
  • Paul Raven (1961)
  • Paul Webb (1962)
  • Maxine Jones (1966)
  • Brendan O'Hare (1970)
  • †Andreas Allendörfer (2005)
  • †Carl Smith (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6818 membres.
- En ligne, nous sommes 236 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 582 315
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DOUVAN, Thom - All over again
/ paru le 02-04-2015 /

Ayant grandi à Ann Arbor, banlieue de Detroit, durant les années 60 et 70, Thom Douvan aurait pu facilement se convertir au proto-punk des Stooges ou au hard rock cinglant des MC5 ou de Bob Seger. Mais ce placide jeune homme se tourne vers le jazz, la soul et le blues, genre qui sont aussi grandement représentés à Detroit (le mythique label Motown vient de là, ne l’oublions pas).

Après être passé sur les bancs recherchés du Berklee College of Music, Thom Douvan passe les quarante années suivantes dans diverses formations jazz et soul, partageant son temps entre le Michigan et Los Angeles ou San Francisco, avec toujours sa guitare comme fidèle compagne.

En tant qu’artiste solo, Thom Douvan réalise ici son troisième album "All over again", qui fait suite à "Brother brother", hommage aux Funk Brothers, dans lesquels Douvan a passé de nombreuses années. Ce nouvel album rassemble les influences de toute une vie, à savoir jazz fusion, swing, bluegrass ou funk. Pour ce faire, Thom Douvan réunit quelques auxiliaires précieux, comme Mitchel Forman (piano), Michael Barsimanto (batterie), Jimmy Earl (basse) et Trey Henry (basse). L’album est essentiellement instrumental mais laisse la place au chant sur deux titres, la reprise du "Then I met you" de Kenny Burrell, interprété par la chanteuse Lynne Fyddmont (que l’on a pu voir aux côtés de Stevie Wonder, George Duke ou les Crusaders) et "Believe in you", une composition originale chantée par Rob McDonald.

L’album de Thom Douvan rend essentiellement hommage aux grands de la fusion. On pense à Billy Cobham, Robben Ford ou Billy Spinozza, trois artistes qui ont forgé le monde musical de Thom Douvan, qui cite aussi David T. Walker, Phil Upchurch, Cornell Dupree, Wes Montgomery ou Larry Carlton comme instrumentistes décisifs dans la définition de son style.

Ce disque intéressera incontestablement les amateurs de jazz fusion soyeux et feutré. Ceux qui sont moins au courant des subtilités de ce genre pourront y voir de la musique d’ascenseur d’hôtel thaïlandais, tant le côté cool et tranquille a tendance à revenir comme du chou, au point de niveler le tout sous une couche presque uniforme de jazz et soul d’un classicisme standard. Un album parfait pour les soirées entre amis (si on en a) autour de la piscine (si on en a une) un soir d’été (s’il fait beau) avec un buffet bio (si on aime ça).

François Becquart
Pays: US
Redwood Road Records
Sortie: 2015


Lu: 939
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 74
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium