Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • June Carter (1929)
  • Stuart Sutcliffe (1940)
  • Terry Nelhams (1940)
  • Rosetta Hightower (1944)
  • Paul Goddard (1945)
  • Myles Goodwyn (1948)
  • Glenn Danzig (1955)
  • Lee John (1957)
  • Richard Coles (1962)
  • Steve Shelley (1962)
  • Paul Arthurs (1965)
  • James MacPherson (1966)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 156 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 542 246
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


IN NOMINE - Mythos
/ paru le 03-04-2005 /

Ce second album des espagnols de In Nomine succède à "Mutatis Mutandis" sorti il y a quatre ans. Le groupe se compose de Esteban Fragas (guitares), Julio Cesar Fragas (basse), Andres Gonzalez (claviers) et Leonardo Perez (batterie et chant). S'ils sont espagnols, le chant est cependant en anglais.

Alors que leur précédent opus faisait la synthèse entre progressif des seventies et des eigthies à la manière d'un Marillion ou d'un IQ, ce nouvel album tend vers un certain jazz-rock. Les breaks et contre-breaks sont nombreux, les rythmes syncopés et les harmonies vocales également.

Ce concept-album est basé sur les mythes grecs. L'approche jazz-rock et les harmonies vocales de "Zeus, Son Of Cronus" séduisent immédiatement. "Ares" et son chant expressif n'est pas sans rappeler les excellents belges de Ken's Novel. Les arrangements très travaillés et variés en font un des grands moments de la rondelle.

La guitare sortira des notes fabuleuses sur un "Hypnos' Suite" au chant varié et à la finale génésienne. Au contraire, "Pandora" partira explorer les terres jazz-rock avec ses rythmes syncopés et une voix qui par moment rappelle celle de Greg Lake. Quant à "Helen", il démarre à la façon Steve Hackett mais revient vite à certains rythmes chers à ELP. Breaks et contre-breaks sont présents à profusion pour ce grand moment de l'album.

Enfin, cet opus se termine par une pièce maîtresse intitulée "Sisyphus" qui frise le quart d'heure. Divisée en six parties, la première s'ouvrira à la guitare classique façon Hackett. Le deuxième acte aura toute l'énergie des meilleurs ELP alors que le troisième se fera érotique (façon de parler, écoutez et vous comprendrez !). La douceur de la courte quatrième partie nous fera planer comme certains Tangerine Dream. Le cinquième acte est l'envolée finale menée de main de Maître par les claviers et la guitare qui échangeront de splendides phrasés. Le sixième et dernier nous ramènera au premier avec une guitare acoustique seule que ne renierait pas un certain Steve Hackett.

Ce second opus des espagnols de In Nomine est chaudement recommandé aux amateurs de progressif teinté de jazz-rock. Que vous aimiez Steve Hackett ou Emerson, Lake and Palmer, et même Genesis, Van der Graaf Generator ou Yes, cet album devrait vous ravir. Si tel est votre cas, ne passez pas à côté !

JPL
Pays: ES
Musea FGBG 4413.AR
Sortie: 2005/01


Lu: 1669
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 46
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium