Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 191 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 480 091
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


EKCA LIENA - Graduals
/ paru le 16-04-2015 /

En ce début de printemps, le label Consouling Sounds lance une véritable offensive en égrenant sur le marché un bataillon de nouveaux albums qui, image Consouling Sounds oblige, ne vont pas faire dans la facilité ou la pop music acidulée. On commence à connaître en effet cette maison qui consacre ses efforts à la promotion d’artistes avant-gardistes versés dans l’expérimentation audacieuse et bruitiste.

Et dans le genre, un projet comme Ekca Liena s’avère être un poulain parfaitement adapté à l’esprit de l’écurie Consouling Sounds. Derrière ce nom (anagramme d’Alien Cake?) se cache un certain Daniel W. J. Mackenzie, sorcier sonore britannique enfermé dans des laboratoires musicaux d’où il sort un flux constant d’albums tous plus déstabilisants les uns que les autres. Quand il ne tripatouille pas des sons cathartiques avec son projet Ekca Liena, MacKenzie émet des sonorités drones telluriques dans son groupe Plurals et s’intéresse essentiellement à la fabrique de sons à partir de la manipulation physique et technologique d’instruments acoustiques et de sources sonores diverses.

Influencé par les compositeurs classiques modernes et minimalistes autant que par la vibration du condensateur de son réfrigérateur, Mackenzie base son œuvre sur des compositions semi-aléatoires, des montages sonores ou des bandes son de courts métrages. On lui doit aussi toute une série de disques réalisés sous le patronyme Ekca Liena, comme "Slow music for rapid-eye movement" (2008), "Drones between homes" (2009), "Absent exterior" (2010), "November in flight" (2011), "Light procession" (2012), en tout plus d’une quinzaine d’albums en sept ans, sur de minuscules labels confidentiels ou à compte d’auteur sur le Net.

Sur son dernier album "Graduals", Daniel Mackenzie nous fait voyager dans le drone le plus absolu au cours de sept longs morceaux, qui se composent de nappes sonores évasives, de motifs répétitifs, de sons aquatiques ou de vibrations pérennes. On est à la fois dans la musique d’ambiances new age et dans la torture que l’on peut facilement infliger aux fans de Barclay James Harvest à titre de punition gratuite et sadique.

David Mackenzie est le genre de musicien capable d’effectuer une tournée mondiale avec un aspirateur et un grille-pain électronique. Sa musique sans concession ne s’adresse qu’aux avant-gardistes convaincus ou aux dandys du son science-fictionnesque. Mais pour qui a les codes d’accès de ce genre abscons, ce disque "Graduals" est un moment de joie introvertie et de bonheur de synthèse.

François Becquart
Pays: GB
Consouling Sounds
Sortie: 2015/03/06


Lu: 802
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 75
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium