Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Pinkney (1925)
  • Bobby Helms (1933)
  • Floyd Ashton (1933)
  • Mike Seeger (1933)
  • Nesbert Hooper (1938)
  • Johnny Thunder (1941)
  • Pete York (1942)
  • Tommy Aldridge (1950)
  • Rick Price (1951)
  • Matt Johnson (1961)
  • Marcia Schofield (1962)
  • †Jackie Edwards (1992)
  • †Jerry Wexler (2008)
  • †Johnny Moore (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 176 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 544 412
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


NORDMANN - Alarm!
/ paru le 18-04-2015 /

Nous retrouvons avec plaisir les gens de Nordmann, dont nous avions eu l’occasion de présenter le premier EP lors de sa sortie en août dernier sur le label Consouling Sounds. Ici, les Flamands signent leur premier album long format, un "Alarm!" qui poursuit les travaux jazz-rock progressif expérimental, déjà joliment esquissé sur le premier EP.

Matthias De Craene (saxophone ténor, sifflements et percussions), Edmund Lauret (guitare), Dries Geusens (basse) et Elias Devoldere (batterie et percussions) continuent leur collaboration avec Consouling Sounds, qui distribue l’album sorti en fait sur les labels 9000 Records et De W.E.R.F.. Nordmann présente ici huit titres instrumentaux du plus beau pedigree jazzcore. On retrouve ces lourdes ambiances à la King Crimson ou ces constructions complexes à la John Zorn, sur lesquelles évolue un saxophone parfaitement maître de ses propos.

L’album a été enregistré aux studios La Chapelle de Waimes, sous la houlette de Jasper Maekelberg, qui a aussi mixé l’album aux studios Bijloke de Gand. Nordmann a toute latitude pour laisser dériver son inspiration sur des morceaux de cinq à sept minutes, ce qui entraîne immanquablement de passionnants voyages dans des compositions subtiles et élaborées ("Ohm", "Paling", "Jumanga"). Le groupe est parfaitement en phase, ça se sent. L’alchimie entre les musiciens fonctionne au mieux et Nordmann n’a aucun mal à convaincre dans ses différents mélanges d’énergie et de calme, de chemins balisés ou au contraire d’expérimentations audacieuses et folles ("Jumanga").

C’est d’ailleurs ce sens de l’équilibre, d’ordre quasiment funambulesque, qui constitue l’attrait de cet album. A la fois classique et novateur, Nordmann peut se permettre autant d’écarts grâce à l’impeccable maîtrise technique de ses instrumentistes. L’absence de chant est avantageusement compensée par les lignes de saxophone et de guitare qui développent une large palette d’expressions. Et aussi, Nordmann est non seulement capable de séduire la jeune génération avec du jazz-rock (parce que celui-ci peut être parfois bien fou comme sur le final "Nightwork") mais aussi les plus anciens qui connaissent déjà les principes de la fusion et se laisseront agréablement surprendre par les aspects modernes de la musique du groupe.

François Becquart
Pays: BE
9000 Records/ De W.E.R.F.
Sortie: 2015/02/19


Lu: 1064
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 79
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium