Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • John Lodge (1945)
  • Kim Carnes (1945)
  • Carlos Santana (1947)
  • Paul Cook (1956)
  • Michael MacNeil (1958)
  • Chris Cornell (1964)
  • Andrew Levy (1966)
  • †Roy Hamilton (1969)
  • †Artie Traum (2008)
  • †Chester Bennington (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 167 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 025 301
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FORGOTTEN TOMB - Hurt Yourself And The Ones You Love
/ paru le 03-06-2015 /

Forgotten Tomb se targue d'avoir donné naissance à la scène 'Depressive Black/Doom Metal'. Dépressif ? Dépressif ! Comment peut-on être dépressif alors que l'on réside à Piacenza, cette ville du nord de l'Italie dont le nom se traduit en français par 'Plaisance' ? Un détour (masochiste) par l'un des nombreux sites météorologiques de la toile nous confirme qu'au moment où nous rédigeons ces mots, et alors qu'une pluie battante assombrit notre fraiche après-midi bruxelloise, il fait 34° à Piacenza. Le taux de précipitations qui y est prévu pour les dix jours à venir est de 0% ! Nous n'avons pas encore écouté une seule note de musique et Forgotten Tomb a déjà atteint son but : nous sommes déprimés !

Formé en 1999 comme le projet solitaire du guitariste / vocaliste Herr Morbid, Forgotten Tomb est devenu un groupe à part entière en 2003. Après des débuts purement Black Métal, le quatuor s'est orienté vers un style plus déprimant, teinté de Doom et de Gothique. Dépression, suicide, nihilisme et autres réjouissances négatives du genre sont les sujets de prédilection de ses lyrics.

Déprimé, certes ! Mais pas inactif pour autant ! En seize ans d'activité, Forgotten Tomb a publié huit albums studio, un album live et un DVD. "Hurt Yourself And The Ones You Love", le petit dernier avec son nom si poétique, a été mis en boite par Terje Refsnes (Sirenia, Carpathian Forest, Turisas, Nightmare, etc.) aux Sound Suite Studio de Marseille (NDR : une autre ville hautement déprimante avec son soleil de plomb, ses plages brulantes et le boucan atroce généré par ses cigales) et mastérisé aux États-Unis par Brad Boatright (Corrosion Of Conformity, Vallenfyre).

Avouons le sans honte, nous ne nous étions jamais frottés à la discographie de ces transalpins dépourvus de moral et de morale. Nous ne pouvons donc pas juger de leur évolution musicale ou même confirmer l'affirmation selon laquelle ils auraient donné naissance à une scène quelconque. "Hurt Yourself And The Ones You Love", en tout cas, ne nous propose pas vraiment de quoi affirmer que le groupe soit unique et innovant. Bien que l'album soit solide et sans faille et qu'il nous offre une bonne cinquantaine de minutes de plaisir morbide, il ne apporte rien d'autre que ce que nous avons déjà apprécié, au siècle dernier, chez un Katatonia naissant (pour le côté déprimant) ou chez un Satyricon rebelle et extravagant (pour le côté noir). Les titres sont longs (sept minutes en moyenne), tristes et douloureux, mais on ne s'y ennuie pas un seul instant ce qui est, en ce qui nous concerne, tout ce que nous demandons à un album du genre.

Si nous ne sommes pas tout à fait tombés sous le charme de son Depressive Black/Doom Metal, Forgotten Tomb nous a au moins fait comprendre qu'il ne fallait pas toujours croire aux bobards du vieux Charles, surtout lorsqu'il affirme que la misère est moins pénible au soleil !

L’album (50'36) :

  1. Soulless Upheaval (7'02)
  2. King Of The Undesirables (6'17)
  3. Bad Dreams Come True (7'20)
  4. Hurt Yourself And The Ones You Love (7'34)
  5. Mislead The Snakes (7'25)
  6. Dread The Sundown (9'26)
  7. Swallow The Void (5'32)

Le groupe :
  • Herr Morbid : Guitares, Chant
  • Algol : Basse
  • Asher : Batterie
  • A. : Guitare Lead

Michel Serry
Pays: IT
Agonia Records ARCD138
Sortie: 2015/04/17


Lu: 1115
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 95
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium