Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Johnny Preston (1930)
  • Carl Wayne (1944)
  • Sarah Dash (1945)
  • Nigel Griggs (1949)
  • Dennis Elliott (1950)
  • Marvin Isley (1953)
  • Ron Strykert (1957)
  • Tracy Tracy (1967)
  • Erik Schrody (1969)
  • Richard James (1971)
  • †Scott McKenzie (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6756 membres.
- En ligne, nous sommes 183 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
102 867 383
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


10000 MANIACS - Twice told tales
/ paru le 03-06-2015 /

En plein désarroi après la mort de leur guitariste Rob Buck en 2000, il a fallu 13 ans pour que les 10,000 Maniacs parviennent à enfin réaliser un autre disque. Cet album, "Music From The Motion Picture", rappelait la pop moelleuse qui a amené le quintet basé à New York au disque de platine avec des albums tels que Blind Man Zoo en 1989.

Sa suite relativement rapide "Twice told tales" opère un tournant remarquable. Il s’agit d’une réinvention complète d’un folk-rock semblable à "Liege & Lief" de Fairport Convention, mettant en avant des métamorphoses contemporaines de quatorze chansons traditionnelles de Grande-Bretagne et d'Irlande.

Ayant déjà enregistré avec brio des reprises de chansons d'artistes populaires britanniques et américains de renom y compris Sandy Denny et The Carter Family, les 10,000 Maniacs ont déjà laissé entendre qu'un tel album tendance roots pourrait être à leur portée. Ils ont atteint cet objectif avec "Twice Told Tales", en se plongeant dans l'ancien répertoire “arrangements traditionnels” et en réimaginant des titres tels que "Dark-Eyed Sailor" et "She Moved Through the Fair", en les exécutant avec une touche indie-pop.

Les sommets de l'album sont sûrement la reprise d’une complainte sur un infanticide au 18e siècle, Greenwood Sidey, et le swing a cappella de la chanteuse en solo du groupe Mary Ramsey sur "The Song Of Wandering Aengus" de WB Yeates.

L'entreprise n'est pas sans rappeler les compositions de Mike Oldfield qui puisent également dans le folk. Même si l'on y retrouvera pas l'esprit des Pogues première époque, les 10,000 Maniacs livrent avec "Twice Told Tales" un album de pur folk qui puise dans la tradition sans renier à la modernité.

Olivier Dahon
Pays: US
Cleopatra Records 2015
Sortie: 2015/04/28


Lu: 1093
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 72
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium