Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 153 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 413 226
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DERIVATE - Derivate (EP)
/ paru le 10-06-2015 /

Bien que ce disque soit présenté comme un EP, sa durée (trente minutes) et la longueur conséquente des morceaux (six à sept minutes de moyenne) justifient sa présentation dans la catégorie des albums. D’autant que ce premier opus de Derivate est une sacrée claque.

Le groupe est genevois et associe depuis près de cinq ans les passions musicales de Jeremy Davis (chant et guitare), Alain Chiesa (basse et chœurs), Théodore Davis (batterie) et Nouchine Etemad (guitare et chœurs). Après avoir roulé leur bosse sur des dizaines de scènes locales, le quatuor décide de s’appeler Derivate et de composer un premier disque.

"Derivate" donne résolument dans un registre métallique qui convoque plusieurs sous-genres formidablement bien combinés entre eux. On y trouve un petit côté mélodique proche du metalcore, mais dans ce que le genre produit de mieux. Il y a également quelques traces de hardcore ou de post-hardcore et il y aussi et surtout une approche progressive qui sert de liant à l’ensemble et aboutit à une parfait cohérence des morceaux.

Ces morceaux sont articulés en cinq mouvements numérotés et dotés d’un sous-titre : "Movement I : Storm", "Movement II : Dawn", "Movement III : Awakening", "Movement IV : Downfall" et "Movement V : Cycle". Ces titres ont été composés par Nouchine Etemad selon une méthode précise : créer un premier riff servant d’introduction musicale, puis une improvisation à la réécoute de ce riff. On se retrouve avec une formidable variété de climats, basés sur une musique puissante et dramatique. Derivate passionne tout au long de cette demi-heure avec des riffs massifs qui soutiennent un chant oscillant entre rudesse et mélodie, et toujours bien placé.

Chaque titre recèle de petites surprises ou de soudains changements de rythmes. Les passages tranquilles à la guitare qui interviennent entre deux assauts sont de véritables ravissements ("Dawn", "Downfall", "Cycle" et son intermède jazzy). Et lorsque les guitares déclenchent le feu métallique, c’est un véritable hachoir à tympans, toujours d’une extrême rigueur rythmique.

Capables de s’inspirer intelligemment d’Isis, d’Opeth, de Porcupine Tree ou de Mastodon, les gens de Derivate signent ici un album formidable, que l’on aurait aimé plus long. C’est en tout cas une excellente introduction à une discographie qu’on souhaite voir prospérer.

François Becquart
Pays: CH
Black Bear Agency
Sortie: 2014/11/29


Lu: 824
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 37
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium