Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 367
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 12-12-2017
› OH WONDER + IDER (Bruxelles)
› HIGH HI (Leuven)
› LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
› The GODFATHERS (Verviers)

Les 7 prochains jours:
13-12 K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
13-12 DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
13-12 TINARIWEN (Sint-Niklaas)
13-12 BRNS + WHITE WINE (Liège)
13-12 The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
13-12 Constanza GUZMAN (Liège)
13-12 CHANNEL ZERO (Leuven)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC (Leuven)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Frank Sinatra (1915)
  • Dionne Warwick (1940)
  • Terry Kirkman (1941)
  • Mike Heron (1942)
  • Albert Lee (1943)
  • Dickey Betts (1943)
  • Grover Washington (1943)
  • Rob Tyner (1944)
  • Tony Williams (1945)
  • Clive Bunker (1946)
  • Ray Jackson (1948)
  • Dan Baird (1953)
  • Sheila Escovedo (1959)
  • †Tommy Bolin (1976)
  • †Ian Stewart (1985)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 180 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 279 138
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ADMIRAL FREEBEE - Songs
/ paru le 10-04-2005 /

Le groupe Admiral Freebee, qui tire son nom du livre « On The Road » de Jack Kerouac, est composé de Tom Van Laere, guitare, chant, compositions, Jesse Tobias (Red Hot Chili Peppers, Morrissey, Alanis Morissette, Twilight Singers), guitare, Ric Markmann (Chris Cornell), basse, Dean Butterworth (Morrissey, Ben Harper), percussions, choeurs, et Tommy Funderburk (Toto), choeurs (voir chronique de son album solo « Anything For You » sur ce site).

Le producteur est John Hanlon (Neil Young & Crazy Horse). L’album a été enregistré en cinq jours aux studios Village Recorder de Los Angeles. Les chœurs et soli ont été enregistrés au Shangri-La Studio tout proche.

Intro à la basse pour « The Worst Is Yet To Come ». Elle est relayée par des guitares agressives à souhait. On n’est pas très loin des premiers Rolling Stones, y compris la voix quand elle se fait oppressante. La batterie est bien mise en exergue et participe au crescendo qui rend le morceau imparable. Super titre ! « Lucky One » redescend d’un cran tout en maintenant la pression. C’est un titre un peu moins agressif mais tout aussi rock que le premier. Les harmonies vocales sont soignées, comme sur les premiers Stones. Les guitares s’en donnent à cœur joie et la mélodie est très agréable.

« Recipe For Disaster » est une ballade mid tempo dans le style de Neil Young. La voix bien posée est mise en valeur par des instrumentistes de talent et son climat nostalgique assez sombre est un modèle du genre. Le très rock « Sad Rebel » fait penser à un mix entre Mick Jagger et Neil Young, des références sixties incontournables. Les guitares tiennent le haut du pavé et la mélodie est agréable.

Cela s’applique aussi à « Boy You Never Found ». La voix bascule tantôt d’un côté, tantôt de l’autre. Cette mélopée douce amère comporte des passages à l’orgue très agréables à écouter et la façon de jouer de l’harmonica est irrésistible. Rock incisif, « Oh Darkness », sorti en single, pourrait devenir un hit sans problème. Son caractère direct en fait un morceau facile à mémoriser et on retrouve les guitares agressives du début. Bref, il a tout pour réussir.

« Hope Alone » est un morceau plus expérimental qui se démarque des travaux de Neil Young. La guitare y tient une place essentielle et le résultat est surprenant. Dans un registre complètement différent de « Oh Darkness », « Carry On » est un autre hit single potentiel. Ici, c’est une ballade acoustique intimiste interprétée avec beaucoup de feeling et de douceur.

« Waiting For Nothing » est un autre rock percutant, avec des riffs de guitares sauvages à souhait. La voix douce contraste avec le caractère vitaminé des guitares et le rythme imprimé par une batterie parfaitement jouée. « Murder Of The Sun » est un titre déroutant parce que complètement différent des autres mais encore beaucoup plus musclé. Il alterne les passages calmes avec le côté sauvage. On découvre la rage que recèle ce groupe digne des meilleurs groupes de rock pur et dur.

« Afterglow » est une autre mélopée nostalgique basée sur les dialogues entre les guitares, l’harmonica et la voix. Le propos est plus intimiste et la voix s’y adapte parfaitement, d’autant plus qu’elle s’éloigne un peu des influences précitées. « Framing The Agony » est une autre ballade acoustique lancinante et très lente qui se décline avec un minimum de moyens. La voix se fait plaintive pour mieux atteindre son but.

« Baby’s Chest » commence par le piano joué très lentement. La voix déformée lui emboîte le pas. Ce morceau montre toute la diversité de l’album et des possibilités du groupe. Il impressionne par son rythme et par la voix énigmatique. Une piste à creuser pour l’avenir.

Très bon CD avec une remarque à formuler, peut-être : un manque de personnalité dans certains titres, surtout au début. La tenue générale est pourtant excellente et mérite l’estime, ne serait-ce que par sa diversité et le punch des morceaux rock. La fin de l’album est plus calme.

MM
Pays: BE
Universal Loc 200504
Sortie: 2005/03/25


Lu: 3059
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 73
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium