Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Arthur Brown (1942)
  • Jeff Beck (1944)
  • Colin Blunstone (1945)
  • Mick Fleetwood (1947)
  • Patrick Moraz (1948)
  • John Illsey (1949)
  • Derrick "Duckie" Simpson (1950)
  • Terence Wilson (1957)
  • Jeff Cease (1957)
  • Andy McCluskey (1959)
  • Curt Smith (1961)
  • Emppu Vuorinen (1978)
  • †Thomas Iain Smith (2007)
  • †Dave Carpenter (2008)
  • †Peter Quaife (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 150 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 549 882
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DECREPIT BIRTH - Polarity
/ paru le 05-07-2015 /

La dernière fournée de rééditions des fonds de tiroirs du Label Nuclear Blast concoctée les Polonais de Metal Mind Productions n'était pas franchement des plus savoureuses. Celle de "Polarity" est probablement celle qui sort le plus du lot.

"Polarity" est le dernier album en date du groupe Technical Death Métal Decrepit Birth. Formé en 2001 dans la ville de Santa Cruz (Californie), Decrepit Birth publie deux albums ("... And Time Begins" en 2003 et "Diminishing Between Worlds" en 2006) sur le label indépendant californien Unique Leader Records avant de se faire remarquer par la machine de guerre qu'est Nuclear Blast. Celle-ci publie "Polarity" en juillet 2010 et, à l'époque, les chroniques sont plutôt élogieuses.

Si la furie des growls monocordes de Bill Robinson et la brutalité dévastatrice des blast beats de KC Howard sont les premières choses qui frappent lorsque l'on jette une oreille sur la plaque, on ne met pas très longtemps à comprendre que Decrepit Birth est avant tout un groupe de guitares. Celles-ci mènent le jeu de bout en bout. Manifestement inspiré par le jeu de Chuck Schuldiner (NDR : le groupe se fend d'ailleurs d'une cover du "See Through Dreams" de Death), Matt Sotelo (guitares) distille autant de riffs ultra-techniques que de soli ébouriffants. Rapide, précise et ultra-mélodique, la guitare du shredder captive tellement l'attention que l'on remarque à peine que la basse de Joel Horner, perdue dans le mix, est à peine audible.

La combinaison parfaite entre vélocité, brutalité, technique et mélodie. Une (re)découverte franchement intéressante.

L’album (42'54) :

  1. (A Departure In The Sun) Ignite The Tesla Coil (6'33)
  2. Metatron (4'13)
  3. The Resonance (3'45)
  4. Polarity (4'26)
  5. Solar Impulse (2'54)
  6. Mirroring Dimensions (3'36)
  7. A Brief Odissey In Time (1'02)
  8. The Quickening Of Time (2'42)
  9. Sea Of Memories (2'23)
  10. Symboiosis (4'24)
  11. Darkness Embrace (2'25)
  12. See Through Dreams (Death Cover) (4'27)

Le groupe :
  • Bill Robinson : Chant
  • Matt Sotelo : Guitares, Basse, Claviers
  • Joel Horner : Basse
  • KC Howard : Batterie

Michel Serry
Pays: US
Metal Mind Productions MASSCD1522DG
Sortie: 2015/05/22 (réédition, original 2010)


Lu: 1267
Partager sur :
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium