Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Ginger Baker (1939)
  • Johnny Nash (1940)
  • Roger Cook (1940)
  • William Ashton (1943)
  • Edwin Hawkins (1943)
  • Ian Gillan (1945)
  • John Deacon (1951)
  • Ivan Neville (1959)
  • Joey Tempest (1963)
  • MC Eric (1970)
  • Elizabeth Wolfgramm (1972)
  • †Dorsey Burnette (1979)
  • †Michael Been (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 180 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 645 139
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLAZE OF PERDITION - Near Death Revelations
/ paru le 19-08-2015 /

Actif depuis 2007 sous le patronyme de Blaze Of Perdition, ce quatuor Black Metal basé à Lublin en Pologne a publié deux albums "Towards The Blaze Of Perdition" (2010) et "The Hierophant" (2011) avant goûter aux affres de l'enfer. Le 2 novembre 2013, alors qu'ils foncent en direction de l'Autriche où ils doivent donner un concert, les cinq musiciens sont impliqués dans un grave accident de voiture. Le guitariste 23 (NDR : Wojciech Janus que les fans du groupe Death/Black polonais Stillborn connaissaient également sous le pseudonyme d'Ikaroz) perd la vie. Le vocaliste Sonneillon et le batteur Vizun sont très gravement blessés et personne n'ose plus miser un seul Złoty sur la survie du groupe.

Pourtant, moins de deux ans après ce terrible drame, Blaze Of Perdition est de retour ! Dans le but, sans doute, d'exorciser les démons qui le hantent depuis cette horrible journée, Sonneillon consacre le thème de son nouvel opus à l'effrayante expérience de 'mort imminente' que ses compagnons de route et lui même ont endurée. Inutile de préciser, bien sur, qu'en fonction du style musical et du thème abordé "Near Death Revelations" ne respire pas franchement la joie de vivre.

"Near Death Revelations" est donc un album conceptuel. Un voyage mystique découpé en sept longs chapitres d'un Black Métal étouffant et torturé où les maelstroms de violence pure se mêlent à d'angoissantes plongées atmosphérico-mélancoliques. Les titres sont longs (8 minutes en moyenne) et construits sur des structures complexes. Voix multiples, cassures rythmiques, variations d'atmosphères, soli envoutants ; tout est étudié pour captiver l'auditeur de la première à la dernière note. Les experts du label extrême polonais Agonia Records conseillent la plaque aux fans de Watain , Funeral Mist et Deathspell Omega. Nous les croyons sur parole.

L’album (54'40) :

  1. Królestwo Niczyje (9'18)
  2. Into The Void Again (7'49)
  3. When Mirrors Shatter (7'14)
  4. Dreams Shall Flesh (9'01)
  5. Cold Morning Fears (8'17)
  6. The Tunnel (1'23)
  7. Of No Light (11'38)

Le groupe :
  • Revenger : Basse, Guitare acoustique
  • XCIII : Guitares
  • S. (Sonneillon) : Chant
  • Vizun : Batterie

Michel Serry
Pays: PL
Agonia Records ARCD142
Sortie: 2015/06/26


Lu: 965
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 19
• Semaines de présence au Top 30: 6
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium