Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 166 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 419 339
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DEAD LORD - Heads Held High
/ paru le 06-09-2015 /

Formé courant 2012, Dead Lord est le résultat du dur labeur de Hakim Krim (chant, guitares et écriture) qui ayant décidé de suivre la direction musicale qu'il s'est fixé, s'adjoint l'aide d'amis pour former un groupe. C'est comme cela que Olle Hedenstrom (guitares), Tobias Lindkvist (basse) et Adam Lindmark (batterie et percussions) le rejoignent dans Dead Lord. Ensemble ils réalisent leur premier album "Goodbye Repentance" en 2013, opus qui résonne à l'unisson de grandes pointures des seventies comme Thin Lizzy, manifestement leur plus grande influence.

On devrait donc s'attendre à un rock ou un hard-rock plutôt gras, dans la continuité des précurseurs avec ces quatre musiciens présentant une dégaine en parfaite corrélation avec leur musique (cheveux longs...). Et en effet on est directement plongé dans quelque chose de profondément rock, direct et sans fioritures superflues. Les deux guitares se complémentent ici parfaitement, avec à la fois la base rythmique et les parties mélodiques en soliste, portées par une batterie bien trempée.

Rock'n'roll à mourir, les compositions nous ramènent effectivement vers le missile Thin Lizzy, car on perçoit dans la musique des Suédois, beaucoup de similitude avec le travail d'un Phil Lynott ou d'un Gary Moore. Bien entendu le parallèle va également pour les autres groupes de hard-rock de l'époque, avec un rock construit sur quelques accords (ce n'est pas négatif !) et qui va d'emblée droit au but. Le chant lui-aussi semble transpirer le grand Phil, ce grand bassiste qui marqua incontestablement l'histoire du rock.

Si les fins des morceaux se terminent sur des roulements de batterie et des soli endiablés de guitares, on remarque aussi une belle maitrise au niveau des musiciens qui assurent un travail propre et sans bavure. On note encore des intros et des passages plus calmes pour un album que je conseille d'écouter d'une seule traite, pour pouvoir rester dans la tourmente rock'n'roll. Comme le disais les Ramones,one, two, three, puis c'est parti à fond dedans.

Voilà donc un recueil de chansons rock, parsemées de nombreux exercices techniques aux guitares et à la batterie, qui nous rappellent tant de souvenirs sur des groupes qui pratiquaient une musique coup de poing. Ne vous prenez pas la tête, plongez-vous directement dans ce savant mélange de rock'n'roll et de hard-rock.

Thirionet
Pays: SE
Century Media
Sortie: 2015/08/21


Lu: 1119
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 42
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium