Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Spencer Davis (1941)
  • Wolfgang Flur (1947)
  • Ron Asheton (1948)
  • Geezer Butler (1949)
  • Mick Tucker (1949)
  • John Wetton (1949)
  • Chet McCracken (1952)
  • Bruce Crump (1957)
  • †Billie Holiday (1959)
  • Lou Barlow (1966)
  • †John Coltrane (1967)
  • †Chas Chandler (1996)
  • †Gordon Waller (2009)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 151 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 959 439
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DARKING - Steal the Fire
/ paru le 30-09-2015 /

Nous venons de recevoir un important arrivage du label italien Jolly Roger Records, avec tout d'abord un groupe de heavy-speed-métal qui pratique une musique aux frontières d'un Running Wild et d'un Iron Maiden. Composé de quatre musiciens parmi lesquelles on retrouve l'un des membres fondateurs du groupe formé en 1983 Domine (Agostino Carpo aux guitares), le combo Darking y associe également les services de Leonardo Freschi (batterie), Mirko Miliani (chant) et Matteo Lupi (basse). Pratiquant un heavy-métal teinté eighties, les musiciens devraient normalement nous rappeler de bons souvenirs.

Voilà donc huit compositions plus ou moins longues, qui effectivement nous ramènent en arrière vers un heavy-métal qui allie vitesse du speed-métal et la puissance de la New Wave of British Heavy Metal. Si à certains moments on s'approche d'un Iron Maiden époque Paul Di'Anno, on lorgne aussi vers des groupes comme Heaven's Gate. Dans l'esprit de tous ces groupes des années 80, les Italiens nous rappellent en fait à nos bons souvenirs avec quelque chose de plutôt rapide et secouant.

Si la section rythmique est bien en place avec un travail des plus efficaces, les guitares sont à la fois tranchantes et aériennes, couvrant parfaitement l'espace sonore. Le chant suffisamment haut-perché, nous rappelle aussi celui de Blaze Bayley, mais aussi celui de l'incontournable Bruce Dickinson. Des intros plus travaillées se calquent d'ailleurs sur les différentes périodes du groupe d'Eddie (la mascotte des Anglais).

Proposant dans l'ensemble un bon tempo, les compositions de cet album sont finalement une belle occasion de s'offrir un bon moment dans le rétroviseur. Loin d'être révolutionnaire, Darking nous permet une continuité avec les eighties façon métal.

Thirionet
Pays: IT
Jolly Roger Records
Sortie: 2015/01/31


Lu: 691
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 77
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium