Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • William "Count" Basie (1904)
  • Kenny Rogers (1937)
  • James Burton (1939)
  • Harold Reid (1939)
  • Tom Coster (1941)
  • Jackie DeShannon (1944)
  • Carl Giammarese (1947)
  • Joe Strummer (1952)
  • Glenn Hughes (1952)
  • Nick Kane (1954)
  • Steve Smith (1954)
  • Budgie (1957)
  • Liam Howlett (1971)
  • †Robert Moog (2005)
  • †Dean Turner (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 177 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 701 557
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FERRIS & THE WHEELS - Ferris & The Wheels (EP)
/ paru le 28-10-2015 /

Est-ce parce que le public américain a des difficultés de concentration ou est-ce parce que les gens de Ferris & The Wheels cherchent à ne garder que la substantifique moelle des meilleurs morceaux qu'ils écrivent que leurs albums sont toujours aussi courts? En tous cas, ce deuxième opus de Ferris & The Wheels, n'est en réalité qu'un EP six titres, comme son précédent "Hollow" était un EP cinq titres. Mais étant donné que ce premier "album" est d'une excellente facture, on ne le verra pas tout à fait comme un EP mais bien comme un disque qui annonce un groupe de talent.

Geoff Ferris revient ici avec un groupe complètement remanié. Là où le premier EP avait révélé la présence de Paul Gullett (batterie), Brent Tarka Layman (basse), Nathan Schock (guitare), Wes Bailey (claviers) et Andrew Bazinet (guitare), on trouve maintenant Jake Lentner (guitare et chœurs), Dylan Ayers (batterie et chœurs) et Josh Ayers (basse et chœurs). Et bien entendu Geoff Ferris qui chante et manipule la guitare en lead, tout comme son collègue Jake Lentner. Ce dernier a été surnommé "One take Jake", ou encore "Robot" ou "Rainman", ce qui en dit long sur son jeu de guitare aiguisé et irréprochable.

Par contre, c'est Andrew Bazinet qui assure la production de ce nouvel album fabriqué aux studios Pentavarit et Warner Brothers de Nashville, la ville où Geoff Ferris s'est relocalisé en provenance du Michigan. Et l'esprit du Michigan est bien présent sur cet album qui livre en six morceaux une petite leçon efficace de rock carré et enthousiaste. On navigue entre les Black Crowes ("Stuck in this dam hole"), les Foo Fighters ("I got something"), Offspring ("Typical"), les Hives ("Mania"), les Libertines ("Last parade") ou Cheap Trick ("Found it").

Autant dire que c'est un excellent moment d'électricité débridée, de refrains à reprendre en chœur et de compositions coupées à la dynamite qui nous attend sur ce "Ferris & the Wheels" dont le seul défaut est bien entendu sa brièveté. Les types n'ont pas inventé la grenade à manche mais jouent bien et fort. Aussi, si vous pouvez mettre une oreille ou les deux sur ce disque sympathique et frais, ne vous privez pas.

François Becquart
Pays: US
Autoproduction
Sortie: 2015/10/09


Lu: 748
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 54
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium