Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 195 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 494 781
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DUMBSAINT - Panorama, in then pieces
/ paru le 08-11-2015 /

Second album pour ce groupe qui pratique un post-rock instrumental teinté de métal, et qui vient ici avec un ambitieux projet construit sur une musique cinématique et ambiente, grâce à un grand travail de composition. Sur près de 6 mois et suite à l'implication de près de 25 personnes, ce projet a accouché de dix compositions. Originaire de Sidney et travaillant avec le producteur Dax Liniere (Sleep-Makes-Waves et Solkyri), le groupe a emballé le présent opus dans un très beau digipack cartonné dépourvu de tout texte !

Démarrant dans une ambiance sombre et lente, les guitares s'ouvrent sur du gras et la batterie se réveille alors sur un assaut sonore brutal. Les fûts sont ici frappés à grande vitesse, les guitares sentent la brûlure et saturent l'espace, puis plusieurs breaks font apparaître des moments plus ambients. Rassurons les connaisseurs, c'est un post-rock lourd et gras qui domine ici, avec toujours des moments d'apaisement plus atmosphériques. Entre la musique de Sleep-Makes-Waves et un heavy-métal parfois strident, le rock des Australiens de Dumbsaint s'apparente bien à la nouvelle école de post-rock, un rock gras sans chichis qui laisse entrevoir des passages plus apparentés au travail de Steven Wilson.

Les guitares saturées occupent tout l'espace sonore, construisant parfois un mur infranchissable où, la caisse-claire, la grosse-caisse et les cuivres, élaborent un tempo soutenu. Des ambiances intrigantes font entrevoir une basse inspirée et des sons plus mélodiques de guitares. Si le mixage son est de bel facture (merci Monsieur Liniere), on perçoit ici un son de batterie proche des prises en "Live", ce que j'apprécie beaucoup. Une atmosphère propre à Joy Division ou The Cure, fait son apparition au sein d'une plage plus temporisée. Mais ce n'est que de courte durée, car les guitares grasses et tranchantes refont vite surface, ici appuyées par une section rythmique puissante !

Parfois expérimental, parfois industriel, le rock des Australiens bouscule et intrigue l'auditeur, le poussant dans ses derniers retranchements et le propulsant dans un univers parallèle ! Univers où le post-rock rime avec un post-punk méchant dépourvu de fioritures, destiné à tout détruire sur son passage. Purement instrumental, le parcours de cet album est loin d'être un long fleuve tranquille. Nos oreilles et nos tympans sont perpétuellement confrontés à une violence sonore brute de coffrage.

Rassurons nos auditeurs, quelques magnifiques passages ambients en fin d'album ("Graceland", "Long Dissolve" long épique de près de 10 minutes et "Neighbour"), vous permettent de souffler, mais sachez que le but de nos amis australiens est bel et bien de nous torturer l'esprit et les tripes. L'objectif est ici de nous faire perdre pied, de partir dans un univers fait de sons étranges et d'assauts sonores destructeurs. Dumbsaint fait ici honneur au post-rock, avec un opus qui atteint le tout grand niveau de SLeep-Makes-Waves ou de Solkyri. Un must du genre, un must de 2015 !

Thirionet
Pays: AU
Bird's Robe Records BRR060 AAC065
Sortie: 2015/11/20


Lu: 1017
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 8
• Semaines de présence au Top 30: 11
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium