Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 13-12-2017
› K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Leuven)
› TINARIWEN (Sint-Niklaas)
› DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
› BRNS + WHITE WINE (Liège)
› The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
› Constanza GUZMAN (Liège)
› SLOVENIANS + The BLACK BELTS + WAGONMAN (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Tony Gomez (1940)
  • Ted Nugent (1948)
  • Jeff Baxter (1948)
  • David O'List (1948)
  • Tom Verlaine (1949)
  • Randy Owen (1949)
  • Tom Hamilton (1951)
  • Berton Averre (1952)
  • †Zaln Yanovsky (2002)
  • †Woolly Wolstenholme (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 172 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 312 096
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CAVE, Nick AND THE BAD SEEDS - B-Sides & Rarities
/ paru le 26-04-2005 /

Les australiens Nick Cave et Mick Harvey, le multi instrumentiste, ont fait partie de Boys Next Door, un groupe post punk. Ce groupe n’a sorti qu’un album, « Door Door », en 1979. Leurs idoles étaient The Sensational Alex Harvey Band et Alice Cooper. Peu satisfaits de leur album, ils changent le nom du groupe en Birthday Party en 1980 et partent à Londres.

Leurs albums « Prayers On Fire » (1981) et « Junkyard » (1982) sont bien accueillis par la critique en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. Les thèmes de prédilection de Cave sont la religion, la violence et la perversité, le tout sur une musique noisy de plus en plus sombre. Ils partent ensuite en Allemagne, où ils collaborent notamment avec le groupe expérimental Einstürzende Neubauten, mais Mick Harvey quitte le groupe en été 1983. Le split définitif a lieu peu après. Vous ne trouverez pas trace de cette période sur ce triple CD. Ce petit historique sert simplement à expliquer d’où viennent les mauvaises graines.

Nick Cave entame alors une fructueuse carrière solo pendant les eighties et les nineties, entouré des Bad Seeds, un super groupe post punk composé de Barry Adamson (Magazine), basse, Mick Harvey (Boys Next Door, Birthday Party), batterie, et Blixa Bargeld (Einstürzende Neubauten), guitare. Ils sont rapidement reconnus par la critique comme un groupe original et inventif. Parmi les obsessions de Nick Cave figurent l’amour, la mort, la religion et la violence. Ce triple CD, en gestation depuis 2000, ne comporte ni livret ni photo mais compte cinquante-six titres et suit plus ou moins l’ordre chronologique.

Le volume I comporte de nombreuses faces B, des flexidisques distribués aux concerts et des inédits. On notera particulièrement les versions acoustiques des trois premiers morceaux, « Deanna », « The Mercy Seat » et « City Of Refuge », « Running Scared », une composition de Roy Orbison et Melson, une version complètement habitée de « Black Betty », une composition de Leadbelly, « Helpless », écrit par Neil Young, et « Tower Of Song », écrit par Leonard Cohen. Pourtant, c’est un titre nostalgique composé par Nick Cave en 1990 qui ressort du lot et est nettement le meilleur : « The Train Song ». L’intro au piano et les cordes arrangées par Mick Harvey et Bill McGee sont vraiment sublimes.

Le volume II débute par « What A Wonderful World », de Weiss et Douglas, autrefois chanté par Louis Armstrong. Vient ensuite « Rainy Night In Soho », chanté en duo avec Shane McGowan (The Pogues). A noter aussi une version acoustique de « Jack The Ripper », « The Willow Garden », un très beau traditionnel arrangé par Nick Cave et Warren Ellis, dont le jeu de violon est remarquable, et « Where The Wild Roses Grow », un inédit composé par Nick Cave et chanté par Blixa Bargeld, sans doute le plus étonnant. Il y a aussi un extrait de X-Files, la série TV, un titre caché intitulé « Time Jesum Transeuntum Et Non Riverentum » (1996), avec un brillant Warren Ellis au violon. Et puis un extrait de Scream 3, « Red Right Hand » (1999). Ce dernier n’est jamais sorti.

Le volume III, le plus branché mélodie et le meilleur des trois, comporte aussi quelques perles comme « Little Empty Boat », où Warren Ellis s’occupe du looped violin, « I Feel So Good », extrait primesautier de la bande sonore du film « The Soul Of A Man », de Wim Wenders, et de nombreuses faces B, huit en fait : « Right Now I’m A-Roaming », un vrai bijou, « Babe, I Got You Bad », aussi enthousiasmant, « Little Janey’s Gone », une belle ballade mélancolique, « Swing Low », sur lequel Blixa Bargeld joue de la pedal steel guitar, « Everything Must Converge », où Cave chante presque comme un crooner, « Nocturama », où on retrouve Cave fidèle à son passé, « She’s Leaving You », un morceau déjanté qui apporte un certain relief, et « Under This Moon », un titre beaucoup plus joyeux. « Come Into My Sleep » est aussi un très bon titre, assez nostalgique, de même que l’intimiste « Sheep May Safely Graze » et le magnifique « Grief Came Riding ». Il n’y a rien à jeter si on supporte la voix de Cave mais elle n’est pas pire que celle de Tom Waits ou celle du pauvre Kevin Coyne.

Le plus remarquable sur ce CD, c’est l’absence de point faible. Beaucoup de groupes voudraient avoir des faces B comme celles-là pour remplir un album. De plus, c’est un historique parfait pour appréhender l’évolution de la carrière de Cave et surtout de sa musique. Bien sûr, le coffret est un peu spartiate dans sa présentation mais l’essentiel, c’est le contenu. De ce côté-là, si vous voulez découvrir un grand, vous ne serez pas déçus, c’est une compile remarquable. De plus, les paroles, très utiles si pas indispensables, sont disponibles sur la toile (enfin, presque toutes). Ce triple CD est un must si vous appréciez Nick Cave !

Volume I :

  1. « Deanna (Acoustic Version) »
  2. « The Mercy Seat (Acoustic Version) »
  3. « City Of Refuge (Acoustic Version) »
  4. « The Moon Is In The Gutter »
  5. « The Six Strings That Drew Blood »
  6. « Rye Whiskey »
  7. « Running Scared »
  8. « Black Betty »
  9. « Scum »
  10. « The Girl At The Bottom Of My Glass »
  11. « The Train Song »
  12. « Cocks ‘n’ Asses »
  13. « Blue Bird »
  14. « Helpless »
  15. « God’s Hotel »
  16. « (I’ll Love You) Till The End Of The World »
  17. « Cassiel’s Song »
  18. « Tower Of Song »
  19. « What Can I Give You? »
Volume II :
  1. « What A Wonderful World »
  2. « Rainy Night In Soho »
  3. « Lucy (Version #2) »
  4. « Jack The Ripper (Acoustic Version) »
  5. « Sail Away »
  6. « There’s No Night Out In The Jail »
  7. « That’s What Jazz Is To Me »
  8. « The Willow Garden »
  9. « The Ballad Of Robert Moore And Betty Coltrane »
  10. « King Kong Kitchie Kitchie Ki-Mi-O »
  11. « Knoxville Girl »
  12. « Where The Wild Roses Grow »
  13. « O’Malley’s Bar Part 1 »
  14. « O’Malley’s Bar Part 2 »
  15. « O’Malley’s Bar Part 3 »
  16. « Time Jesum Transseuntum Et Non Riverentum »
  17. « O’Malley’s Bar Reprise »
  18. « Red Right Hand »
Volume III :
  1. « Little Empty Boat »
  2. « Right Now I’m A-Roaming »
  3. « Come Into My Sleep »
  4. « Black Hair (Band Version) »
  5. « Babe, I Got You Bad »
  6. « Sheep May Safely Graze »
  7. « Opium Tea »
  8. « Grief Came Riding »
  9. « Bless His Ever Loving Heart »
  10. « Good Good Day »
  11. « Little Janey’s Gone »
  12. « I Feel So Good »
  13. « Shoot Me Down »
  14. « Swing Low »
  15. « Little Ghost Song »
  16. « Everything Must Converge »
  17. « Nocturama »
  18. « She’s Leaving You »
  19. « Under This Moon »

MM
Pays: AU
Mute Records / Virgin / EMI 07243 578612 0 5
Sortie: 2005/03/28


Lu: 2425
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 33
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Prochain(s) concert(s)
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

Pollux
le 02/09/2005 | mon évaluation:
Un seul absent à ma connaissance : le medley considérablement chtarbé qui figurait en flip du single « loverman ».

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium