Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Ginger Baker (1939)
  • Johnny Nash (1940)
  • Roger Cook (1940)
  • William Ashton (1943)
  • Edwin Hawkins (1943)
  • Ian Gillan (1945)
  • John Deacon (1951)
  • Ivan Neville (1959)
  • Joey Tempest (1963)
  • MC Eric (1970)
  • Elizabeth Wolfgramm (1972)
  • †Dorsey Burnette (1979)
  • †Michael Been (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 174 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 629 846
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BORKNAGAR - Winter thrice
/ paru le 10-01-2016 /

Nous espérons tous que 2016 nous apportera de nouvelles découvertes musicales et de bons disques à se mettre sous les tympans. Cet espoir commence déjà à se concrétiser avec la sortie du nouvel album de Borknagar, un des groupes les plus intéressants et les plus imaginatifs de la scène métallique extrême norvégienne.

"Winter thrice" marque la dixième étape de la discographie de Borknagar, un groupe mis au point il y a déjà vingt ans par Øystein G. Brun, tête pensante, concepteur, capitaine et dirigeant de ce groupe essentiellement basé sur des collaborations entre représentants des meilleurs groupes norvégiens de la scène black metal. Désormais, au stade d'avancement de la musique de Borknagar, le black metal des origines s'est peu à peu dilué dans un métal progressif à consonance folk. On navigue ici dans des eaux folk metal, viking metal et de la mélodie qui place Borknagar sur une trajectoire similaire à celle du grand Opeth. Fini le temps des diableries et des tempos supersoniques lancés par des musiciens ripolinés en blanc sale : avec Borknagar, on est dans les très hautes sphères de la sagesse, de la force et de la créativité.

Øystein G. Brun a toujours conçu Borknagar comme une matrice générant une évolution musicale constante. Cette évolution commence en 1996 avec le premier album "Borknagar" et ne cesse de se développer au cours des albums suivants, quasiment tous sortis sur le label Century Media. Les derniers disques remarquables de Borknagar étaient "Origin", un album de 2006 résolument tourné vers la douceur et l'introspection, "Universal" (2010), un disque sorti chez Indie Recordings, et "Urd" (2012), sans doute le chef-d'œuvre du groupe.

Aujourd'hui, Øystein G. Brun revient avec "Winter thrice", qui a été composé avec la même équipe que celle du précédent album, à l'exception du batteur David Kinkade qui a été remplacé par Baard Kolstad. Pour le reste, on retrouve les éminents Vintersorg, alias Garm, au chant (également dans Vintersorg et Cronian), Jens Ryland à la guitare, ICS Vortex au chant et à la basse (ex-Arcturus, ex-Dimmu Borgir) et Lars Nedland aux claviers et au chant (également chez Solefald).

Ces musiciens se connaissent suffisamment bien pour développer entre eux une communication quasi-télépathique. Øystein G. Brun fait entièrement confiance à ses hommes pour apporter leurs idées et améliorer les compositions des morceaux. Cela se sent bien à l'écoute de "Winter thrice" dont le contenu défile de façon parfaitement harmonieuse. Dès "The rhymes of the mountain", les ambiances folk metal sont placées et ne cessent d'évoluer dans des déclinaisons toujours plus subtiles ("Winter thrice"). La cohabitation avec le black metal ("Cold runs the river") se passe au mieux et vers le milieu d'album, Borknagar déploie ses idées à son plus haut niveau ("Panorama", "When chaos calls"). L'alchimie entre les compositions alambiquées, l'interaction des rythmes, l'entrelacs des différents chants, l'entretien continu des atmosphères épiques, la production raffinée signée Jens Bogren (Opeth, Kreator, Amon Amarth) participent à faire de cet album un must en matière de black progressif. La fin de l'album, avec "Erodent", "Noctilucent" et le faramineux "Terminus", maintient le niveau avec brio.

Une conclusion sur cet excellent album est un peu superflue car les amateurs de métal scandinave et ceux qui connaissent la valeur de Borknagar sur la scène nordique auront vite compris qu'il faut se procurer "Winter Thrice" au plus vite.

François Becquart
Pays: NO
Century Media
Sortie: 2016/01/22


Lu: 1412
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 6
• Semaines de présence au Top 30: 11
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium