Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Gene Kelly (1912)
  • Rudy Lewis (1936)
  • Mick Burt (1938)
  • Keith Moon (1947)
  • Rick Springfield (1949)
  • Jimi Jamison (1951)
  • Edwyn Collins (1959)
  • Dean DeLeo (1961)
  • Shaun Ryder (1962)
  • †Dwayne Goettel (1995)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6760 membres.
- En ligne, nous sommes 101 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
103 021 096
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DOGANOV - Conducting chaos
/ paru le 18-01-2016 /

Ce trio limbourgeois a acquis une notoriété locale avec son premier EP "Dark something to dance to", sorti en 2013. L'objet est depuis lors devenu assez difficile à trouver mais Karl Cleeren (chant), Frédéric Cipriani (synthétiseurs) et Filip Marchal (guitare) vont avoir ici l'occasion de se faire connaître un peu plu avec leur premier album long format, "Conducting chaos". Jusqu'à présent, Doganov a essentiellement ratissé les clubs du nord du pays, débordant un peu sur les Pays-Bas et descendant jusqu'au festival de Durbuy en avril 2015. Avec ce très bon album résolument tourné vers un métal industriel un rien new wave, le groupe devrait pouvoir obtenir une plus large audience.

Formé en 2010, Doganov a pris le temps de peaufiner ses sonorités et arrive maintenant à une certaine maturité. Certes, les morceaux de ce nouvel album ont une forte consonance Rammstein rencontrant les Sisters Of Mercy et Die Krupps, mais l'empreinte génétique de la musique indus, avec sa forte personnalité, est ce qu'elle est, on n'y peut rien.

Par rapport à son précédent EP, Doganov a gagné en profondeur au niveau du son. Il faut dire que la production a été confiée à Dee-J, alias Didier Moens, guitariste du mythique groupe belge La Muerte. Quant au mastering, il est signé Frank T. Wallace, une figure des clubs de danse électro. Sur fond de guitares puissantes et de chant martial, Doganov égrène les titres forts : "Mad to the sane", "Blood and rain" "A call upon the underworld"," Conducting chaos", "Distorted nursery", "Phoenix" ou "What's the case with you?" maintiennent la pression.

Histoire de marquer le coup et d'insister sur ses racines résolument belges et indus, Doganov rend aussi hommage au légendaire groupe Front 242 avec une reprise de "Headhunter", l'un des plus célèbres hits du groupe, extrait de son album "Front by front" de 1988.

"Conducting chaos" est donc à conseiller aux amateurs de rock industriel viril, qui retrouveront ici des sonorités héritées des années 80 mais finalement bien remises au goût du jour.

François Becquart
Pays: BE
Autoproduction
Sortie: 2015/11


Lu: 737
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 60
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium