Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 22-09-2018
› DE BELOFTEN 2018 : FINALE (Gent)
› BRUTAL SPHINCTER RELEASE PARTY (Liège)
› Xavier RUDD + Newton FAULKNER (Bruxelles)
› EVIL INVADERS + SPOIL ENGINE + CARNATION (Borgerhout)
› LA LUZ (Bruxelles)
› Julien TASSIN TRIO + Michel HATZI (Bruxelles)
› Odetta HARTMAN (Bruxelles)
› PISTOL PETE WEARN (Liège)
› REVERIE (Gent)

Les 7 prochains jours:
23-09 MAYAN + CARTHAGODS + VEIL OF MIST + SOMOS DE VUELTA (Chapelle-lez-Herlaimont)
23-09 WEAPON UK (Lens)
23-09 Xavier RUDD + Newton FAULKNER (Bruxelles)
23-09 MADENSUYU + TJENS MATIC (Kortrijk)
23-09 The TURBO A.C.S + YOUR WILD YEARS (Arlon)
24-09 GREAT NEWS (Bruxelles)
24-09 THE STORY SO FAR + CITIZEN + ALL GET OUT (Borgerhout)
24-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Brugge)
25-09 SUN JUNE (Bruxelles)
25-09 DEAFHEAVEN + INTER ARMA + SONS OF A WANTED MAN (Borgerhout)
25-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Gent)
26-09 SEXTILE + PUBLIC PSYCHE (Borgerhout)
26-09 WINTERFYLLETH (Sint-Niklaas)
26-09 SON LUX + SK KAKRABA (Borgerhout)
26-09 THEY MIGHT BE GIANTS (Antwerpen)
26-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Bruxelles)
26-09 YO NO SE + CHICKEN LEG (Gent)
26-09 STONED JESUS + MOTHERSHIP + ELEPHANT TREE (Bruxelles)
26-09 TRISTAN (Bruxelles)
27-09 BLACK MIRRORS (Bruxelles)
27-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Hasselt)
27-09 THE TALLEST MAN ON EARTH (Antwerpen)
27-09 YEW + ATOME (Liège)
27-09 EMPYRIUM + HELRUNAR + SUN OF THE SLEEPLESS (Sint-Niklaas)
27-09 COLDSORE (Borgerhout)
27-09 TINY MOVING PARTS + HAPPY ACCIDENTS (Borgerhout)
28-09 CAUSA DE MUERTE (Gent)
28-09 The DERELLAS + FIXATOR (Liège)
28-09 Al DOUM and The FARYDS + NAH (Liège)
28-09 BAD SOUNDS (Bruxelles) **ANNULÉ**
28-09 Moses SUMNEY (Bruxelles)
28-09 The ADICTS + DEMENTED SCUMCATS + CRIM (Sint-Niklaas)
29-09 WHY THE EYE? + LE PRINCE HARRY + The GLUCKS + BODA BODA + BABY FIRE (Bruxelles)
29-09 BLACKUP + The SPECTORS + HYPER! + BOBBY C (Gent)
29-09 MITSKI + EERA (Borgerhout)
29-09 NO COMPROMISE METAL FEST VI (Chapelle-Lez-Herlaimont)
29-09 Mikaela DAVIS (Bruxelles)
29-09 MADENSUYU + BABYLON TRIO (Bruxelles)
29-09 Mylène L. CHAMBLAIN (Liège)
29-09 PASSENGER + Lucy ROSE (Borgerhout)
29-09 SAINT-JAZZ FESTIVAL (Bruxelles)

Mois en cours:
Septembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Catherine Ribeiro (1941)
  • Mike Patto (1942)
  • David Coverdale (1951)
  • Debby Boone (1956)
  • Johnette Napolitano (1957)
  • Nicholas Edward Cave (1957)
  • Peter Jones (1957)
  • Joan Jett (1960)
  • Adam Cairns (1965)
  • †Israel Baline (1989)
  • †John Du Cann (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 178 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
113 543 996
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BRING ON THE BLOODSHED - Amongst the ruins
/ paru le 27-01-2016 /

"Direct dans ta poire, plus brutal qu'un spartiate, plus lourd qu'un bulldozer, plus bruyant qu'une tronçonneuse"… C'est avec ces mots délicats que se définit Bring On The Blooshed sur sa page Facebook. Au moins, ça a le mérite d'être clair et précis. Et en plus, c'est vrai, il suffit de se mettre leur deuxième album "Amongst the ruins" entre les oreilles pour se rendre compte que ce groupe néerlandais déjeune de deux bâtons de dynamite chaque matin et verse quelques gouttes de plutonium dans son café avant de se rendre à son local de répétition. Car le crédo de Bring On The Bloodshed, c'est le hardcore impitoyable entièrement plongé dans un bain de métal en fusion.

Nous sommes à Haarlem en 2008. La ville fleurie ne sait pas encore que ses célèbres plantations de tulipes sont menacées par le bruit venimeux mis au point par Bring On The Bloodshed, qui vient de se former et oriente déjà ses travaux vers le hardcore le plus irréductible. Stabilisé en 2010 autour de Rogier (chant), Thijs (batterie), Maggy (basse), Tobi (guitare) et David (guitare), le groupe commet une première galette en plomb fondu qui a pour nom "Dark clouds". Le disque sort en 2013 et attire l'attention de la faune locale, tant du point de vue des auditeurs que de la critique underground.

Sur cette base, Bring On The Bloodshed profite de sa réputation naissante pour tourner dans tous les endroits où on veut bien de lui. Il écume les Pays-Bas, bien sûr, mais s'infiltre également jusqu'au Royaume-Uni et joue en première partie de Hatebreed, Sworn Enemy, First Blood, The Acacia Strain ou Thy Art Is Murder.

Fort de son expérience acquise sur les routes, le quintet vient apporter cette année son deuxième opus, un "Amongst the ruins" qui porte bien son nom puisque c'est parmi les ruines que l'on pourrait bien se retrouver après écoute de l'album. Une charge de mammouths sans précédent est déclenchée dès les deux premiers morceaux "Redemption" et "We are the fearless". Nous faisons immédiatement connaissance avec le chant de cerbère sous caféine de Rogier, qui aboie ses textes avec l'appui sans faille d'une section rythmique qui semble sortir d'un haut-fourneau. Les guitares montent quant à elles un mur sonore digne de la grande muraille de Chine et aplatissent tout sur leur passage.

Après ce premier choc, le marteau pilon qui nous est passé dessus revient dans l'autre sens, comme un balancier maudit, pour larguer un "Into the labyrinth" et un "Bleed to death" d'une rare sauvagerie, recélant des changements de tempos qui glacent le sang. Une petite minute de discours apocalyptique ("Bitterness of my soul") sert à calmer les esprits et reprendre son souffle, histoire de supporter la seconde vague d'assaut qui se manifeste avec le pesant "Ashes", un "When all hope dies" hyper-thrash, un "In the hands of Judas" chouravé dans les fonds de tiroir de Slayer et un "Pain to come" qui termine l'album sous une marche d'airain de robots métalliques géants.

Il n'y a plus qu'à ramasser les morceaux, faire des petits tas avec les restes de sa chambre ou de sa maison, éliminer la poussière de ciment de sa chevelure, recoudre son tee-shirt, recoller ses baskets et partir dans le grand monde pour annoncer à tous que Bring On The Bloodshed est la grosse sensation hardcore qui s'apprête à secouer les Pays-Bas et les pays environnants si ces furieux daignent bien sortir de leurs frontières.

François Becquart
Pays: NL
Nocturlabium Records
Sortie: 2016/01/30


Lu: 922
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 22
• Semaines de présence au Top 30: 3
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium