Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • William "Count" Basie (1904)
  • Kenny Rogers (1937)
  • James Burton (1939)
  • Harold Reid (1939)
  • Tom Coster (1941)
  • Jackie DeShannon (1944)
  • Carl Giammarese (1947)
  • Joe Strummer (1952)
  • Glenn Hughes (1952)
  • Nick Kane (1954)
  • Steve Smith (1954)
  • Budgie (1957)
  • Liam Howlett (1971)
  • †Robert Moog (2005)
  • †Dean Turner (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 155 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 691 008
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


NONSENSE - On Earth (EP)
/ paru le 28-01-2016 /

Groupe lyonnais formé en 2012, Nonsense ne tarde pas à trouver sa voie dans le monde du métal progressif violent et compliqué, illustré plus particulièrement par le genre djent. L'aventure commence autour de Sébastien Biola (guitare) et Simon Digonnet (batterie), qui recrutent rapidement Romain Regal (basse) avant de mettre la main sur la perle rare au chant, en la personne d'Olivier Sicaud qui affiche un registre très étendu. Le groupe commence à noircir de la partition quand le guitariste Raph De Stefano arrive dans le groupe.

Nonsense sort un premier single "Final flash" en mai 2014, ce qui lui met le pied à l'étrier pour se faire connaître sur scène, notamment grâce à une ouverture pour les Néerlandais de Textures à Lyon. Le lien avec Textures n'est pas rompu puisque c'est Jochem Jacobs, ancien du groupe, qui produit cette année le premier EP de Nonsense, intitulé "On Earth". Etant donné que cet opus affiche une trentaine de minutes de durée, avec cinq titres (le dernier étant "caché", c'est-à-dire sans titre et surgissant une minute après la fin du quatrième morceau), on peut y voir un petit album. D'autant plus que la grande cohérence musicale de ce disque devrait en faire un élément de choix dans les discothèques métal prog et djent.

Nonsense associe en effet avec une belle harmonie des passages colériques et atmosphériques ("Inertia", "On Earth"), laissant la part belle à des solos de guitare athlétiques et déliés. La plage titulaire propose plus de huit minutes d'atmosphères variées, où se bousculent métal bourrin, metalcore et transitions progressives. Le chant d'Olivier Sicaud passe avec aisance de la mélodie claire aux grognements épileptiques en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire.

Les amateurs du genre apprécieront la maîtrise technique des musiciens ainsi que leur capacité à tresser des ambiances puissantes dans une succession de climats volatiles mais toujours justement élaborés. Espérons que ce Nonsense-là aura une carrière plus longue que tous les groupes déjà appelés Nonsense par le passé et qui n'ont pas fait long feu.

François Becquart
Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2016/02/24


Lu: 873
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 37
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium