Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

7 derniers jours:
Arrivée du nouvel album de Mystery !
30 derniers jours:
News en vrac : volume 455

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Tony Jackson (1940)
  • Desmond Dekker (1941)
  • Tom Boggs (1947)
  • Ray Major (1949)
  • Stewart Copeland (1952)
  • Nancy Griffith (1954)
  • Ed Kowalczyk (1970)
  • †John Panozzo (1996)
  • †Jon Lord (2012)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 141 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 934 165
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ENID (The) - Dust
/ paru le 16-03-2016 /

Emblématique formation anglaise de la scène progressive et symphonique, The Enid est surtout la formation ou le bébé du prestigieux Robert John Godfrey ! Imposant musicien et compositeur (par la carrière et le physique) ayant travaillé dans les années 70 avec le prestigieux label Charisma et la grande formation Barclay James Harvest, ce dernier fonde son groupe symphonique en 1974. Lors des premières années Robert qui se révèle être un ingénieux compositeur, pourra d'ailleurs travailler avec l'imposante maison de production EMI. Le divorce avec la maison de production étant consommé dans les années 80, on notera aussi que le fan club subit alors les investigations du MI5 !

S'ensuit de nombreux changements de line-up, puis finalement une nouvelle formation prend corps dès les années 2000 avec Max Read (guitares et basse), Dave Story (batterie et percussions) et Jason Ducker (guitares), pour finalement intégrer le chanteur Joe Payne présent depuis 2010 et jusqu'à nos jours. Il me reste à ajouter la présence d'autres musiciens comme Zach Bullock (claviers et guitare) et Nick Willes (basse et percussions classiques) qui renforcent ici le côté symphonique et lyrique pour cet album, qui constitue en fait la troisième partie de la trilogie commencée en 2010 avec les albums "Journey'End" et "Invicta".

D'ailleurs le fondateur et le compositeur du groupe est considéré depuis cette époque comme l'un des 100 meilleurs compositeurs au Classic FM Hall of Fame ! Ajoutons encore que le groupe reçoit aussi un vibrant succès et de nombreuses récompenses suite au "The Bridge Show", avec plusieurs nominations et récompenses au 2015 Progressive Music Awards !

Pour ce qui est du style, il faut s'accrocher car le groupe de Robert John Godfrey mélange sans vergogne le rock progressif avec la musique classique et le chant lyrique, une sorte de fusion rock-classique qui pourrait en surprendre plus d'un ! Sinon et sans vouloir se tromper, ce quatorzième album démarre sur des chants lyriques et une orchestration classique proches des grandes musiques de film et des grandes œuvres lyriques. C'est la voix de Joe Payne qui accompagne ensuite le piano et le reste de l'orchestre classique, pour nous maintenir dans une ambiance toute symphonique. Subitement des chœurs lyriques et une guitare heavy viennent alors tout chambouler, nous replongeant dans des musiques proches du grand Walt Disney ou de Star Wars !

Vous voilà donc averti car ici tout se mélange avec une certaine désinvolture et même un brin d'humour (toujours en gardant un certain recul et le souhait de bien faire), au sein d'une étrange musique qui allie travail vocal de haut-vol et orchestration à la fois classique et progressive. Techniquement complexe et peut-être difficile à suivre pour certain, un tel travail musical a en tout cas le mérite de sortir des sentiers battus, proposant un véritable melting-pot sonore oscillant entre rock progressif et passages lyriques effectivement proches des grands classiques du lyrisme et des musiques du film.

The Enid est unique de par sa démarche musicale, proposant quelque chose de différent qui a déjà su séduire pas mal de monde. Il est donc temps pour vous chers lecteurs, de vous faire votre propre opinion !

Thirionet Philippe
Pays: GB
Noise To Have/Pirate Smile EWCD 31
Sortie: 2016/04/01


Lu: 1091
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 52
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium