Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 167 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 446 766
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


EXCEPT ONE - Haunted humanity (EP)
/ paru le 27-03-2016 /

Except One est un groupe parisien qui se bat pour la cause d'un death metal teinté de hardcore et qui le fait plutôt bien. La formation fonctionne autour de la chanteuse Estelle, des guitaristes Junior et Adi'bou, du bassiste Boris et du batteur Fanch'. Peu diserts sur leur état-civil, les gens d'Except One préfèrent garder leur salive pour proférer un métal qui secoue les puces et qui réveille. Il suffit de regarder leur vidéo-clip de "Disease" sur YouTube ou sur leur page Facebook pour s'en convaincre.

Le combo commence ses méfaits avec un premier EP "O.M.N.I. #1" (Objet Musical Non Identifié) en décembre 2015 et enchaîne dans la foulée avec ce second EP bien fourni puisqu'il propose sept titres pour près d'une demi-heure. Entre les deux, Except One s'est renforcé autour d'un guitariste supplémentaire (l'histoire ne dit pas si c'est Adi'bou ou Junior qui est le nouveau venu) et a affermi ses sonorités.

"Haunted humanity" impressionne à plus d'un titre. D'abord, par son ambiance générale faite de sauvagerie et de riffs menaçants, ensuite par le chant absolument sauvage d'Estelle (qui grogne et hurle comme un loup-garou de 250 kilos) et enfin par quelques idées dévastatrices qui font leur petit effet sur certains morceaux, entre breaks comprimés au strontium ("Schizofriend"), montées épiques agressées par un chant de goule en furie ("Elm street") ou cavalcades ébouriffées au milieu d'une pluie d'acier ("7even").

Pour l'inspiration, on pense à Arch Enemy mais aussi à la scène suédoise, genre Soilwork ou Children Of Bodom, avec un petit peu de Meshuggah quand ça veut s'appliquer. J'y vois aussi de saines références deathcore qui me font penser à Suicide Silence, ce qui ne gâche rien.

Bref, voici un petit groupe qui peut devenir grand mais dans la concurrence effrénée qui habite la scène métallique, française ou autre, il est de moins en moins évident de s'imposer en maître incontesté. Souhaitons néanmoins bonne chance à Except One et misons quelques sesterces sur ces Gaulois hystériques et nettoyeurs.

François Becquart
Pays: FR
Season of Mist
Sortie: 2016/02/25


Lu: 605
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 52
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium