Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 20-11-2017
› FINK (Bruxelles)
› Moses SUMNEY + TAWIAH (Bruxelles)
› MILLIONAIRE + GO MARCH (Sint-Niklaas)

Les 7 prochains jours:
21-11 PROTOMARTYR + HEIMAT (Bruxelles)
21-11 MILLIONAIRE + GO MARCH (Kortrijk)
21-11 TSAR B + MAVERICK (Leuven)
21-11 Ruby RUSHTON (Bruxelles)
21-11 BLACK REBEL MOTORCYCLE CLUB + The VACANT LOTS (Antwerpen)
21-11 Avishai COHEN (Bruxelles)
22-11 GORILLAZ (Bruxelles)
22-11 FLAT EARTH SOCIETY and David BOVEE (Antwerpen)
22-11 SOUL JAZZ ORIGINAL QUINTET (Liège)
22-11 GOOD TIME ROLLERS (Genval)
22-11 AGAR AGAR (Liège)
22-11 IN ZAIRE + PHOENICIAN DRIVE (Bruxelles)
22-11 SOPHIA (Kortrijk)
22-11 STONE SOUR + The PRETTY RECKLESS (Bruxelles)
22-11 BRNS (Gent)
22-11 Josh ROUSE (Bruxelles)
23-11 KASABLANKA (Borgerhout)
23-11 Felix PALLAS + LE MANOU (Hasselt)
23-11 JP COOPER + PICTURE THIS (Bruxelles)
23-11 BORNS (Bruxelles)
23-11 Emma Ruth RUNDLE + Jaye JAYLE (Leffinge)
23-11 NOTHING BUT THIEVES + The XCERTS + AIRWAYS (Bruxelles)
23-11 FLAT EARTH SOCIETY (Kortrijk)
23-11 The AMAZONS + RHEA (Bruxelles)
23-11 LOW SOCIETY (Verviers)
23-11 William FITZSIMMONS + Misty BOYCE (Gent)
23-11 Mark LANEGAN BAND + Joe CARDAMONE + LYENN (Borgerhout)
24-11 NELE NEEDS A HOLIDAY (Leffinge)
24-11 De MENS (Leuven)
24-11 Mark LANEGAN + Joe CARDAMONE + LYENN (Borgerhout)
24-11 FUJIYA and MIYAGI (Kortrijk)
24-11 Emma BALE + LIMITS (Bruxelles)
24-11 THE FATHER, THE SON AND THE HOLY SIMON (Ittre)
24-11 HER + OTZEKI (Liège)
24-11 WOLF PARADE + FRIGS (Bruxelles)
24-11 STUFF. + GLASS MUSEUM (Charleroi)
25-11 De MENS (Leuven)
25-11 François MONSEUR TRIO (Liège)
25-11 MAYA + Noemie RHEA + OLYBIRD (Ittre)
25-11 WINEHOT (Chiny)
25-11 Carla DEL FORNO + BLACK HEART + P.A.N.T.H.E.R (Bruxelles)
25-11 KIMBRA (Bruxelles)
25-11 Billy BRAGG (Antwerpen)
25-11 TIN FINGERS + The LIGHTHOUSE (Bruxelles)
25-11 John ILLSLEY (Sint-Niklaas)
25-11 BLONDY BROWNIE (Bruxelles)
26-11 KNUCKLE PUCK + TINY MOVING PARTS + MOVEMENTS (Hasselt)
26-11 STICK TO YOUR GUNS + BEING AS AN OCEAN + SILENT PLANET + FIRST BLOOD (Bruxelles)
26-11 BLACK STAR RIDERS (Hasselt)
26-11 Karl BLAU (Leffinge)
26-11 DEPECHE MODE (Merksem)
27-11 Ana POPOVIC (Verviers)
27-11 Zola JESUS + Devon WELSH (Bruxelles)
27-11 NAHKO (Leuven)
27-11 DIE! DIE! DIE! + CROWD OF CHAIRS (Bruxelles)
27-11 Alex CAMERON + Briana MARELA (Bruxelles)

Mois en cours:
Novembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 


Anniversaires

  • Tony Butala (1940)
  • Norman Greenbaum (1942)
  • Duane Allman (1946)
  • Joe Walsh (1947)
  • Robert Poss (1956)
  • Michael Diamond (1965)
  • †Smiley Lewis (1966)
  • †Chris Whitley (2005)
  • †Michael Dunford (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6807 membres.
- En ligne, nous sommes 149 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
105 559 133
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ODIN'S COURT - Deathanity R3 (re-mix, re-recordings and re-master)
/ paru le 31-03-2016 /

Patience, patience...la voilà la chronique qui fait corps avec le récent article que vous venez de lire sur ce groupe américain, dont le concepteur Matt Brookins a décidé de revisiter son chef-d'œuvre sorti au départ en 2008. Si les pistes du line-up d'origine ont été conservées (compulsez à loisir la chronique de JPL) avec à l'époque des membres d'Evergrey ou Sonata Arctica, le chant est aujourd'hui confié à Démétrius LaFavors un vrai chanteur qui a intégré le groupe depuis 2013. Sinon les enregistrements ont été retravaillés par Matt en personne, pour rendre aux compositions une sorte de lifting.

Un nouveau son en quelque sorte, avec d'emblée un travail aérien aux guitares, qui introduit le démarrage de ce concept-album sur un rock-progressif mélodique. Puis le côté métal-progressif se réveille sur des riffs saccadés de guitares et un jeu de basse bien perceptible. Des breaks à foisons et des dialogues entrecoupent des développés toujours aériens, conservant à cette première plage un beau résultat. Tournant rock'n'roll et heavy-rock pour suivre, avec une seconde plage plus poussive où, apparaît le chant haut-perché de Dimetrius LaFavors. Des passages plus posés accompagnés de chants féminins réalisent ici une temporisation, au sein d'une composition à deux tempos.

S'ensuit "Manifest Destiny" le premier single récemment sorti (vidéo sur You tube), qui prolonge le voyage au sein d'un univers aérien et complexe. Car en effet le métal-progressif ici joué, transcende un niveau élevé atteint par les divers protagonistes du groupe. Si les guitares dominent les débats avec des passages époustouflants, la section rythmique et les claviers ne sont point ici en reste. Rythmé, saccadé et énergique, le rock des américains laissent toujours la place à de nombreux moments plus symphoniques.

Bien sûr et comme pour tout album conceptuel, il y a évidemment plusieurs courants musicaux qui s'entrecroisent. A travers les diverses compositions, rock-progressif, métal-progressif et ballade rock construisent donc une musique aux multiples facettes où, chaque instrument est bel et bien mis en valeur à travers le savoir-faire de chaque musicien. N'oublions pas le travail vocal qui est lui-aussi remarquable, avec en bonus la voix de Dimetrius qui est bien plus portante que celle de Matt le concepteur.

Que dire d'autre si ce n'est que malgré les nombreux assauts acérés des guitares, les nombreux breaks et contre-breaks, l'ensemble reste fort agréable à suivre. D'ailleurs les diverses interventions du piano, de la mandoline ou du saxophone, apportent autant de moments d'apaisement. Parlons aussi des ballades comme "Animaulic" ou "Obesite" qui fournissent à l'auditeur de vrais moments où, chant et chœurs prennent alors de l'ampleur.

Les trois dernières compositions (comme l'avait dit en son temps JPL), restent effectivement décalées du reste avec d'une part la version de "l'hymne à la joie", qui fait la part belle à de beaux exercices techniques aux guitares. Pour le reste on perd un peu ce côté métal-progressif du début pour revenir vers un rock plus sage et plus mélodique. Mais soyons honnête, le niveau technique reste élevé avec des musiciens et chanteurs qui savent offrir du tout bon.

Matt Brookins a donc décidé de dépoussiérer un concept datant de 2008, et qui a construit à l'époque l'aura de son groupe. Action commercial ou démarche motivée par le souhait de rappeler à tout un chacun ce monument du métal-progressif, ce n'est point à moi d'en juger mais ce qui est sûr, c'est que j'ai pris un pied d'enfer à écouter cela ! Pourquoi ? A elle-seule la multitude de développés aux guitares justifie l'adhésion à cet excellent opus.

Thirionet Philippe
Pays: US
D2C Studios
Sortie: 2016/03/01 (réédition, original 2008)


Lu: 1064
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium