Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 22-10-2017
› ALESTORM + TROLDRHAUGEN + AETHER REALM (Borgerhout)
› Y and T + WILDHEART (Kortrijk)
› Jasper STEVERLINCK (Bruxelles) **REPORTÉ**
› LALI PUNA + Dieter VON DEURNE and The POLITICS (Bruxelles)
› The MOLOCHS (Leffinge) **ANNULÉ**
› THE FRESH AND ONLYS + Jackson REID BRIGGS and The HEATERS + POPPEL (Antwerpen)
› Terry BOZZIO DRUM CLINIC (Hasselt)
› PG.LOST + CELESTIAL WOLVES (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
23-10 KING DUDE + THE RUINS OF BEVERAST + DOLCH (Antwerpen)
23-10 THE FRESH AND ONLYS + ANNABEL LEE (Bruxelles)
23-10 ST. VINCENT (Bruxelles)
23-10 LEFT LANE CRUISER + NEEDLE AND THE PAIN REACTION (Bruxelles)
23-10 HOGJAW (Verviers)
23-10 DOWNTOWN BOYS + TEEN CREEPS + The HYPE (Liège)
23-10 The BREEDERS + PINS (Borgerhout)
24-10 Gabriel RIOS (Sint-Niklaas)
24-10 TEME TAN + Esinam DOGBATSE (Leuven)
24-10 KT TUNSTALL + PICTISH TRAIL (Bruxelles)
24-10 INHEAVEN (Bruxelles)
24-10 HARD ONS + SECTS TAPE + BREWED IN BELGIUM (Bruxelles)
24-10 YAK + CHASTITY (Borgerhout)
24-10 Ben ABSINTH (Liège)
24-10 WWWATER (Gent)
24-10 LEFT LANE CRUISER + Renaud LESIRE (Liège)
24-10 DOTAN + Jade BIRD (Bruxelles)
25-10 CAST (Verviers)
25-10 STUFF. (Hasselt)
25-10 SKINNY LISTER + BEANS ON TOAST (Antwerpen)
25-10 Nicolas GAUL (Liège)
25-10 META META + BLACK FLOWER (Opwijk)
25-10 SCHOOL IS COOL (Leuven)
26-10 Frankie ROSE + DAKOTA (Borgerhout)
26-10 TEME TAN (Gent)
26-10 The SELECTER + The BEAT (Leuven)
26-10 Juana MOLINA + La DRACHE (Liège)
26-10 MOTORPSYCHO (Sint-Niklaas)
26-10 Ben MILLER BAND + MOTHER T and The CHICKS (Gent)
26-10 Alex LAHEY (Bruxelles)
26-10 KINGS OF EDELGRAN + TOTM (Bruxelles)
26-10 STUFF. + Bert COOLS (Kortrijk)
27-10 THOT + PUBLIC PSYCHE (Bruxelles)
27-10 Ian PAICE (Verviers)
27-10 Emel MATHLOUTHI + Zoe Mc PHERSON (Liège)
27-10 STUFF. + CID RIM (Opwijk)
27-10 HUNDRED WATERS + JFDR (Bruxelles)
27-10 JAPANESE BREAKFAST + GIRL RAY (Gent)
27-10 HEARTACHE CIRCUS + CRESCENT SKY (Bruxelles)
27-10 AMBER RUN + FLYTE (Leuven)
27-10 OSCAR AND THE WOLF (Merksem)
27-10 Mura MASA (Bruxelles)
28-10 WOLF ALICE + The MAGIC GANG (Bruxelles)
28-10 The ZOOMATICS (Liège)
28-10 OUR LAST NIGHT + NEW VOLUME + BLESSTHEFALL (Hasselt)
28-10 W.A.S.P. + BEAST IN BLACK (Borgerhout)
28-10 AMENRA + MONNIK (Kortrijk)
28-10 FATHER MURPHY + JARBOE + VEDA (Bruxelles)
28-10 OSCAR AND THE WOLF (Merksem)
28-10 LUDUS FESTIVAL (Amay)
28-10 Douglas FIRS + AWKWARD I (Bruxelles)
28-10 LYSISTRATA + NO METAL IN THIS BATTLE + RINCE-DOIGT (Liège)
28-10 HUNDRED WATERS + VAGABON (Namur)
28-10 LOW ROAR (Hasselt)
28-10 Rebeka WARRIOR + Mathilde FERNANDEZ (Liège)
28-10 STUFF. + JTOTHEC (Leuven)
28-10 The SELECTER + The BEAT (Sint-Niklaas)
28-10 CABBAGE (Bruxelles)
28-10 Jake BUGG (Antwerpen)
29-10 The UNDERGROUND YOUTH + DUANE SERAH (Liège)
29-10 LAMBCHOP (Antwerpen)
29-10 LYSISTRATA + RINCE-DOIGT + NO METAL IN THIS BATTLE (Bruxelles)
29-10 MOTORPSYCHO (Bruxelles)
29-10 BIG THIEF + Katie VON SCHLEICHER (Kortrijk)
29-10 HUSKY (Bruxelles)
29-10 STROBES + LAMBERT + Tom ROGERSON (Bruxelles)
29-10 STARSAILOR + WANTHANEE (Hasselt)
29-10 Nick MULVEY (Bruxelles)
29-10 Julie BYRNE (Brugge)

Mois en cours:
Octobre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 


Anniversaires

  • Ray Jones (1939)
  • Bobby Fuller (1943)
  • Leslie West (1945)
  • Maxwell Smith (1945)
  • Eddie Brigati (1946)
  • Stiv Bators (1956)
  • †Jay Perkins (1958)
  • †Ewan MacColl (1989)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6790 membres.
- En ligne, nous sommes 163 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
104 719 158
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CIRCLE UNBROKEN - Vincere
/ paru le 07-05-2016 /

Le label néerlandais Painted Bass Records a eu l’excellente idée de sortir «Vincere», le premier album d’un nouveau nom de la scène métal belge. Fondé en 2015 par le claviériste/compositeur Franky De Mangelaere et le batteur Marty Bonnetain, le groupe Circle Unbroken a eu tôt fait de se trouver une chanteuse de talent en la personne de Marieke Bresseleers qui venait de finir ses études musicales à Tilburg. Il s’est ensuite adjoint les services de Rutger Meert (basse) et de Matthias «Matths» Jacobs et Kevin De Brauwer (guitares). Une fois l’effectif complet, le groupe a fait preuve de beaucoup de discernement en choisissant comme producteur Daan Janzing (Kingfisher Sky, My Favorite Scar).

Une fois n’est pas coutume, c’est dans un café liégeois que j’ai fait la connaissance de Circle Unbroken et de son métal gothique teinté de prog. L’album n’était pas encore sorti. Il n’y avait qu’un premier single. D’entrée de jeu, j’ai été séduit par le timbre de Marieke qui excelle tant dans le registre grave ou moyen que dans l’aigu, ce qui n’est pas donné à toutes les chanteuses. J’ajoute que les touches de prog et les ambiances parfois mélancoliques m’ont directement beaucoup plus.

J’étais donc plus qu'impatient de découvrir l’album «Vincere». Rien que le titre parle déjà au latiniste que je fus sur les bancs de l’école. L’artwork est magnifique et montre une guerrière maniant une grand épée, dans un style mêlant des éléments antiques et des éléments vus dans certains mangas. Sur le plan musical, l’album est séduisant dès la première écoute et s’écoute avec beaucoup de plaisir. J’avoue l’avoir écouté en boucle au moins 5 fois d’affilée, ce qui ne m’était plus arrivé depuis longtemps.

Bien que n'étant qu'au tout début de sa carrière, le groupe a su éviter les poncifs: pas d’intro musicale, contrairement à ce qui est devenu une habitude bien ancrée sur la plupart des albums du genre (on commence directement par un titre chanté) et pas de longueurs inutiles. L’album a une durée de 40 minutes pour 10 titres. Les compositions vont donc droit à l’essentiel.

L’album ouvre sur le premier single «Portrait» qui est très représentatif du style du groupe: des guitares décidées, une mélodie très accrocheuse, la voix de Marieke qui démarre assez bas pour monter en crescendo, de très jolis effets vocaux sur le refrain. On a connu des tubes moins bien écrits que ce single…

«Black Fire» mélange joliment plusieurs rythmes, le côté prog est sans doute plus prononcé ici. «Odyssey» constitue par son titre le lien avec l’Antiquité dont je parlais plus haut dans la description du titre et de la pochette. La voix de Marieke et la mélodie ne sont pas sans rappeler certaines compositions du cultissime groupe Abba.

«The Call» démarre sur une intro piano que l’on croirait sortie tout droit d’un tube comme on en entend tellement sur les ondes radio, mais la mélodie prend vite la direction d’une power ballad faisant la part belle à la voix de Marieke et aux émotions qu’elle a le don de susciter. «There’s More» ouvre sur une intro très métal prog (guitare et piano) avant de céder la place à un morceau rythmiquement super bien ficelé, agrémenté d’une très belle construction vocale.

«Warrior’s Wife Lament» est le morceau le plus long de l’album. Une intro qui me fait penser à Stream of Passion, une mélodie plus complexe, un thème cher à la chanteuse, sans doute le morceau à réécouter le plus avant d’entrer bien dedans. Mais un morceau au délicieux parfum de prog. La mélodie et certaines lignes vocales me font ici penser à un groupe comme Sin7Sins. «Painless Disease» commence par une intro toute en finesse (piano et percussions). Une mélodie un peu désarçonnante jusqu’au refrain de style plus traditionnel. Et toujours la voix éclatante de Marieke, dans tous les registres vocaux.

«Insomnia» commence par une intro clavier très atmosphérique, presque cinématique. La mélodie mid-tempo comporte certains passages difficiles qui sont pourtant interprétés avec beaucoup de justesse par les musiciens et la chanteuse. «Vampire» est un des morceaux les plus forts de l’album. La mélodie est parfaitement en phase avec le sujet traité et la version «live» est même encore plus forte. Une véritable prestation vocale! Après toute cette énergie déployée, l’album finit sur une superbe ballade intitulée «City Lost».

L’écriture est belle et limpide, ce qui donne des morceaux assez lisses aux accents parfois mélancoliques. Malgré une impression d’apparente simplicité, l’écriture musicale est relativement complexe et fleurte parfois avec les limites de l’harmonie, ce qui donne parfois l’impression d’une fausse note alors qu’il n’en est rien. Pour la plupart des morceaux, les rythmes et mélodies sont très catchy et restent aisément dans l’oreille.

Bref, une jeune équipe sympathique et dynamique à découvrir et un album comme on les aime, à écouter et à réécouter sans modération!

hti66
Pays: BE
Painted Bass Records PBR 16-004
Sortie: 2016/04/18


Lu: 1138
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 10
• Semaines de présence au Top 30: 11
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium