Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • George Clinton (1940)
  • Rick Davies (1944)
  • Estelle Bennett (1944)
  • Don Henley (1947)
  • Al Di Meola (1954)
  • Mick Pointer (1956)
  • Keith Sweat (1961)
  • Emily Saliers (1963)
  • William Calhoun (1964)
  • Pat Badger (1967)
  • Chris Helme (1971)
  • Daniel Jones (1973)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 150 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 063 825
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


LACUNA COIL - Delirium
/ paru le 20-06-2016 /

Après l’énorme succès des albums «Dark Adrenaline» (2012) et «Broken Crown Halo» (2014), le groupe italien Lacuna Coil fait un retour attendu avec la sortie de son huitième album «Delirium», un album très sombre et beaucoup plus dur qui nous emmène découvrir un vieux sanatorium en ruine, au fin fond des collines du Nord de l’Italie. Dans cette véritable forteresse à l’abandon, les couloirs sont hantés par les fantômes de mille et un esprits torturés. Chaque mur porte les cicatrices d’innombrables vies brisées…

Cristina Scabbia et Andrea Ferro assurent toujours les parties chantées tandis que Marco «Maus» Biazzi (guitare) et Marco Coti Zelati (basse) complètent le quatuor. Dès la première écoute, le nouvel album de la formation transalpine nous défonce les tympans avec un son nouveau, beaucoup plus décapant que celui des albums précédents. Andrea Ferro explore à fond le côté grunt de sa voix. Le résultat est explosif. Le côté électro/indus s’est quelque peu dissipé (même si on le retrouve par moments comme sur l’intro de «Blood, Tears, Dust» pour laisser la place aux sections plus pulsantes de la musique du groupe avec une basse hyper agressive, des riffs de guitare comme Lacuna Coil en a le secret, une batterie infatigable et un contraste nouveau entre les grunts profonds de Marco et la voix tantôt explosive, tantôt aérienne de Cristina.

Après m’avoir déstabilisé un instant, l’effet de surprise cède la place à un long moment de pure jubilation métallique, tant les compositions sont bien écrites et le groupe a su se recréer sans perdre les éléments qui avaient fait son succès. Une renaissance, une réinvention géniale qui nous amène tout droit au nirvana. En écoutant attentivement, on retrouve les lignes mélodiques qui ont fait la marque «Lacuna Coil», mais dans un moule plus chargé en testostérone. Comme le groupe l’a expliqué au site Blabbermouth, l’album est plus heavy et plus sombre que les précédents. C’est un nouveau départ, un nouveau chapitre pour le groupe. Lorsqu’il a écrit l’album, Marco Coti Zelati a voulu briser le cliché des morceaux traditionnels de Lacuna Coil. Ce rajeunissement a commencé par la manière d’écrire et a amené le groupe sur un terrain entièrement nouveau. Plus que sur les albums antérieurs, les morceaux sont intrinsèquement et intimement liés les uns aux autres. On pourrait dire que l’album «Delirium» est un lieu que l’on découvre progressivement, chaque titre étant la description d’une pièce et d’une ambiance particulière.

Un nouveau son plus puissant pour un album qui marquera incontestablement un tournant majeur dans la carrière du groupe. Un disque remarquable à découvrir de toute urgence !!!

Liste des morceaux :

  1. The House Of Shame (5:17)
  2. Broken Wings (3:59)
  3. Delirium (3:16)
  4. Blood, Tears, Dust (3:55)
  5. Downfall (4:21)
  6. Take Me Home (3:45)
  7. You Love Me ‘Cause I Hate You! (3:49)
  8. Ghost In The Mist (4:14)
  9. My Demons (3:56)
  10. Claustrophobia (4:08)
  11. Ultima Ratio (3:59)



hti66
Pays: IT
CENTURYMEDIA
Sortie: 2016/05/27


Lu: 1472
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 2
• Semaines de présence au Top 30: 13
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium