Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • John Lodge (1945)
  • Kim Carnes (1945)
  • Carlos Santana (1947)
  • Paul Cook (1956)
  • Michael MacNeil (1958)
  • Chris Cornell (1964)
  • Andrew Levy (1966)
  • †Roy Hamilton (1969)
  • †Artie Traum (2008)
  • †Chester Bennington (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 162 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 025 136
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ASTRALION - Outlaw
/ paru le 19-08-2016 /

La Finlande est décidément un réservoir inépuisable de talents métalliques. En voici une nouvelle preuve avec la sortie de l’album «Outlaw» du groupe de power métal symphonique Astralion. Il s’agit déjà du second opus de la formation, après la sortie d’ «Astralion» en 2014.

Qui dit second album, dit aussi album de la confirmation. Il ne faut pas attendre très longtemps à l’écoute du nouvel opus pour se rendre compte que le contrat est largement rempli. Influencé par des groupe comme Sonata Arctica, Thunderstone, Hammerfall, Stratovarius, Blind Guardian (première époque) ou Yngwie Malmsteen, la formation finlandaise propose des morceaux bien charpentés, sur des rythmes souvent speed («Black Adder»), mais toujours très mélodieux et agréables à écouter.

Les morceaux comportent des soli impressionnants, tant à la guitare qu’aux claviers. Il faut dire que les musiciens ont beau être jeunes, ils ne sont pas des novices pour autant. Chacun d’eux a déjà une solide expérience: Dr. K. Lundell (Olympos Mons, Stormbringer) à la basse, Hank J. Newman (Valkonen Heteromies, Torned, Naturemorte, Ghost Town Angels, The Addication) à la guitare, Arnold Hackman (Torned, Humangod) aux fûts, Ian E. Highhill (Olympos Mons) au chant et Thomas Henry (Torned) aux claviers. Bref, une belle brochette de métalleux.

Ajoutez à cela une écriture incisive et efficace, servie par une voix mélodieuse, une production de qualité et un artwork très métal, et vous obtenez un cocktail plus qu’agréable pour l’été. On pourra reprocher aux compositions d’Astralion de loucher un peu trop vers le grand frère Stratovarius et de manquer quelque peu de personnalité (certains jugent la musique d’Astralion trop lisse). Pour ma part, «Outlaw» est un album qui, même s’il pèche un peu par manque d’originalité, se situe néanmoins dans la bonne moyenne.

Liste des morceaux :

  1. Deathphone (Final Destination)
  2. Black Adder
  3. Sacrificed & Immortalized
  4. Be Careful What You Wish For
  5. Nightmares Never Give Up
  6. Wastelands Of Ice
  7. The Outlaw
  8. Ghosts Of Sahara
  9. Heading West
  10. The Great Palace Of The Sea



hti66
Pays: FI
Limb Music GMBH 1604-159 CD
Sortie: 2016/05/06


Lu: 600
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 103
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium