Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Screamin' Jay Hawkins (1929)
  • Papa Dee Allen (1931)
  • Brian Auger (1939)
  • Martha Reeves (1941)
  • Lonnie Mack (1941)
  • Robin McDonald (1943)
  • Danny McCulloch (1945)
  • Tim Lynch (1946)
  • Phil Harris (1948)
  • Wally Bryson (1949)
  • Cesar Zuiderwijk (1950)
  • Richard Branson (1950)
  • Glenn Hughes (1950)
  • Terry Chambers (1955)
  • Nigel Twist (1958)
  • Jack Irons (1962)
  • †Bobby Fuller (1966)
  • †Christa Paffgen (Nico) (1988)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 173 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 979 067
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLOODY HAMMERS - Lovely Sort Of Death
/ paru le 25-08-2016 /

Le groupe américain de métal doom/gothique Bloody Hammers voue une passion morbide à l’occulte et à l’horreur. Fondé en 2012, le duo composé de Devallia (claviers) et Anders Manga (basse, guitare, voix) nous propoe déjà son quatrième opus intitulé «Lovely Sort Of Death».

Deux ans après la sortie de «Under Satan’s Sun», Bloody Hammers nous revient donc avec un nouvel opus de 10 titres qui nous plonge à nouveau dans son univers très particulier, fait de morceaux atmosphériques que l’on dirait hantés par des fantômes, de passages psychédéliques aux accents de magie noire, de mélodies en phase avec les recoins les plus sombres de l’âme gothique, d’une petite pointe d’électro-indus, d’un goût affirmé du morbide. Sans oublier la voix d’Anders Manga qui me rappelle tantôt certains titres de l’immense David Bowie, tantôt certains groupes comme Soft Cell ou Depeche Mode qui ont fait le succès de la vague New-Wave des années ’80, tantôt certains morceaux de l’immense Roger Waters.

La base est donc solide. Le talent est présent. L’écriture est assez limpide compte tenu du genre musical. La production est simple mais efficace. Du côté des points négatifs, le revers de la médaille est que la façon de chanter du vocaliste est assez peu diversifiée, ce qui peut induire assez vite une impression de monotonie. L’album recèle cependant quelques jolies pépites comme «Catastrophe» ou «The Reaper Comes» (que l’on pourrait croire sorti tout droit du légendaire album «The Wall» de Pink Floyd).

Un album très honnête qui s’écoute sans déplaisir. À conseiller à tous les amateurs d’ambiance de film d’horreur.



Liste des morceaux :
  1. Bloodletting On The Kiss
  2. Catastrophe
  3. Lights Come Alive
  4. The Reaper Comes
  5. Messalina
  6. Infinite Gaze To The Sun
  7. Stoke The Fire
  8. Ether
  9. Shadow Out Of Time
  10. Astral Traveler


hti66
Pays: US
Napalm Records
Sortie: 2016/08/05


Lu: 796
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 52
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium