Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 166 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 419 755
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CORMIER, Louis-Jean - Les grandes artères
/ paru le 25-09-2016 /

Le seul contact que j'ai avec la chanson française se manifeste dans les supermarchés, où d'effroyables trucs contemporains passent en musique de fond, tout à la gloire du nombrilisme et de la vanité de notre monde moderne. Tout cela n'est pas très encourageant et propage dans nos têtes l'idée que la chanson d'expression française est moribonde. Et comme d'habitude, quand la France chancelle, il faut aller chercher du secours du côté des cousins francophones (Belgique, Suisse, Québec) pour trouver de la chanson digne de ce nom.

Ici, l'espoir arrive du Québec avec Louis-Jean Cormier, un chanteur compositeur qui a commencé à faire parler de lui dans son pays natal en 1999, avec son premier groupe Karkwa. Ce groupe est actif durant une dizaine d'années et engrange quelques récompenses québécoises, notamment avec les albums "Les tremblements s'immobilisent" (2005), "Le volume du vent" (2008) et " Les chemins de verre" (2010).

Puis Louis-Jean Cormier entame une carrière solo. Il sort son premier album "Le treizième étage" en 2012 et devient coach pour l'émission télé La voix, qui est évidemment le pendant francophone de The Voice (rappelons que le Québec est un défenseur acharné de la langue française et traduit tout en français, même les panneaux routiers "Stop", où il est écrit "Arrêt"). Puis en 2015, Louis-Jean Cormier se fend de son deuxième opus "Les grandes artères".

Cet album prend son temps pour traverser l'Atlantique et arrive en promotion européenne à la fin de l'été dernier. On y découvre une voix chaude et tranquille, marquée par un petit accent du Québec, qui vient nous raconter des histoires d'amour cassées, évoquer des pensées mélancoliques et jouer des mélodies à la guitare acoustique avec de savantes orchestrations cuivrées. Louis-Jean Cormier expose son monde, soumet sa fragilité rêveuse à nos tympans adoucis et rédige une philosophie du regret qui vient nous taquiner les sensibilités qu'on a au fond du cœur.

Il ne reste plus qu'à se laisser bercer par des chansons stylées et charpentées par des textes intelligents et poétiques ("Si tu reviens", "Tête première", "Vol plané", "Faire semblant", "Jouer des tours"). Les paroles prennent souvent le pas sur la musique mais cette dernière sait aussi impressionner avec des constructions mélodiques de haut vol ("St-Michel", "La fanfare", "Complot d'enfants"). Le folk francophone de Louis-Jean Cormier est séduisant par sa simplicité et sa timidité. La musique de ce garçon est une petite brise qui sème l'espoir quant au devenir de la chanson française. Mais d'ici à ce qu'elle passe en fond sonore au Delhaize, il va falloir malheureusement attendre. Qu'importe, nous sommes libres d'en faire notre propre fond sonore sans attendre le bon vouloir de la consommation de masse.

François Becquart
Pays: CA
Yokanta
Sortie: 2016/08/26


Lu: 610
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 77
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium