Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 368
7 derniers jours:
Back to Front 242
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 15-12-2017
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
› LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
› DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
› Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
› Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
› IDYL (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
22-12 SOULWAX (Merksem)
22-12 CONDOR GRUPPE (Gent) **REPORTÉ**

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • John Hammond (1910)
  • Cindy Birdsong (1939)
  • †Thomas "Fats" Waller (1943)
  • Carmine Appice (1946)
  • Paul Simonon (1955)
  • Nick Beggs (1961)
  • Mark Jansen (1978)
  • †Rufus Thomas (2001)
  • †Davy Graham (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 155 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 369 925
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


GALATASARAY - Boxing Camp For Blues Oriented Snack Heads
/ paru le 25-05-2005 /

Le line-up de Galatasaray comprend Kurt Debrabandere, batterie, Fré Decruyenaere, basse, Mich Decruyenaere, guitares, Ruben Deprez, trombone, Lieven Eeckhoudt, clarinette basse, Pol Isaac, claviers, electronics, samples, Bertel Schollaert, saxophones, Wim « PW » Van Wuytswinkel, batterie, percussions, Sofie Vanderstede, clarinette, Tom Vangheluwe, guitares, et Heikki Verdure, trompette. Hein Devos est le soundman.

D’abord appelé Cedar Goddess, Galatasaray est un collectif courtraisien et certains membres du groupe participent à d’autres projets. Ils ont enregistré leur album eux-mêmes, avec le concours éclairé de Philip Tanghe, qui a travaillé avec Hawai et Gèsman. Leur musique est un mélange de noise, d’expérimentations, de modern jazz et de rock underground. Pour se préparer, ils sont partis en tournée en Autriche, en Slovénie, en Croatie et en Italie, après avoir joué un peu partout en Belgique.

Au début, la musique de « Snack Heads On Empty Part I & II » est franchement d’inspiration orientale. C’est un morceau jazzy dont l’aspect répétitif est primordial, avec les cuivres à l’avant-plan. Pourtant, le groupe introduit toujours une petite variante qui empêche la reproduction mécanique du thème principal et en fait un titre varié malgré tout, notamment par l’utilisation des guitares dans un rôle beaucoup plus centré sur la sérénité qu’à l’habitude.

Egalement hypnotique, « Minimalist » est un morceau imparable dont le thème de base est très simple. Outre le break du début qui déclenche un crescendo activé par la superposition des instruments en couches successives, sa particularité est une participation accrue du brass. De plus, les guitares distordues ajoutent une note de démence bienvenue qui fait un peu penser au Split Enz des années septante mais en nettement plus jazzy et avec des relents de musique espagnole. Génial !

« Rock Star » est sorti en single. C’est le seul titre qui n’est pas instrumental sur cet album. Pour cette occasion, les têtes pensantes de Galatasaray ont engagé deux chanteurs : Luc Dufourmont (Two Russian Cowboys) et Aico Duyster. Par moments, on croirait entendre Nancy Sinatra et Lee Hazlewood remis au goût du jour.

« The Break Song » est un mid tempo lancinant criblé de samples électro sur lesquels viennent se greffer les parties de guitares et de basse très bien soutenues par les deux batteurs et celles où les cuivres sont très présents vers la fin. C’est un mélange de jazz et d’expérimentations électro très tendance où les percussions tiennent le haut du pavé. Cela n’a plus grand-chose à voir avec le rock sur le plan musical pur mais c’est toujours de la musique subversive qui rejoint complètement l’esprit du rock. Celui-ci n’est pas seulement de la musique mais une contre-culture qui rejette les valeurs du système dominant. Vu sous cet angle, on est en plein dedans et c’est génial.

« Life Is Like A Constant Winter » est une courte transition jazzy où les percussions sont mises en exergue et accompagnent les cuivres dans toutes leurs pérégrinations improvisées. La fin fait plutôt penser à de la musique traditionnelle mise à la sauce Galatasaray.

« What Do You See When You Sleep? » est une complainte jazzy sur rythme très lent qui illustre certaines rêveries éveillées ou des rêves réels où le temps est comme suspendu. La guitare reprend le flambeau pour s’engager dans des méandres de distorsions improvisées avec les cuivres discrets et les claviers comme seuls partenaires.

Débutant et se terminant par des cuivres pompeux, le très court « My Buddy Is A Robert » s’égrène lentement sous l’impulsion des nombreux bruitages électroniques expérimentaux qui émaillent son parcours improvisé.

Très jazzy, sous l’impulsion des cuivres et notamment du trombone, rarement mis en valeur comme ici, « Spoons Are OK » met bien en exergue les guitares puis la basse et nous transporte dans un lieu irréel où nos perceptions se perdent en vaines conjectures tant le dépaysement est total. La créativité hors standards de Galatasaray nous emmène ensuite dans un no man’s land envoûtant lardé de sensations bizarres.

C’est sur un rythme très dansant que se déroule « All Right Chop Chop Get On With It ». Dansant ne veut pas dire facile à danser et le rythme saccadé en découragera plus d’un. Néanmoins, c’est un morceau beaucoup plus tonique que la moyenne et l’utilisation originale du trombone en solo est sublime.

« Riot For Boozers (Why Don’t You Scream?) » est génial, ni plus ni moins. Le jeu de trompette, les percussions et les riffs de guitare se succèdent pour constituer un amalgame musical déroutant avec en toile de fond un noise rock qui rappelle Fugazi, Pavement, Shellac, Sonic Youth et Torpid. Le crescendo lancinant de la mi-parcours, qui ne manque pas d’ampleur, est de toute beauté, avec l’apport des instruments en couches successives jusqu’au paroxysme, suivi d’un arrêt brutal, pour reprendre une minute plus tard par un dernier baroud d’honneur mené tambour battant, avec des cuivres déchaînés.

MM
Pays: BE
Vlas Vegas Records / Bang! VVR/002
Sortie: 2005/04/29


Lu: 2146
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 28
• Semaines de présence au Top 30: 2
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium