Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Ray Davies (1944)
  • Chris Britton (1945)
  • Brenda Holloway (1946)
  • Joey Molland (1948)
  • Joey Kramer (1950)
  • Nils Lofgren (1951)
  • Alan Silson (1951)
  • Mark Brzezicki (1957)
  • Marcella Detroit (1959)
  • Tim Simenon (1967)
  • Sonia Clarke (1968)
  • Anette Olzon (1971)
  • John Mitchell (1973)
  • †John Lee Hooker (2001)
  • †Pete Hayes (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 150 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 508 406
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ALVARADO, Leon - The Future Left Behind
/ paru le 16-10-2016 /

Compositeur et claviériste américain, Léon Alvarado nous apporte un concept-album "The Future Left Behind" où il retrouve quelques grandes pointures du monde progressif. En effet l'artiste peut se targuer d'avoir eu les services de Rick Wakeman (Moog), Billy Sherwood (guitares) et même d'Andy Jackson (noms reconnus de Yes et Pink Floyd ) ! Si l'on note encore la présence de Johnny Bruhns (guitare acoustique) et Steve Thamer pour la narration, Léon se charge lui des claviers (synthétiseurs, pano ou orgues), des séquenceurs, des percussions et de la voix.

Prévenons d'avance l'auditeur, de courtes plages de narrations spatiales servent d'interlude à d'autres plages plus logues où, un néo-progressif spatial et futuriste vient nous chatouiller les oreilles. Donc une première narration venue de l'espace introduit une plage résolument tournée vers le futur, avec une orchestration à la fois spatiale et symphonique. On y reconnaît d'ailleurs "la patte" de Rick Wakeman, renforçant le côté symphonique du morceau, avec aussi un petit côté Genesis. En toute logique les synthétiseurs sont positionnés sur le devant de la scène, posant une atmosphère de science-fiction.

Nouvelle narration puis c'est le retour du néo-progressif futuriste où l'on perçoit encore ce petit côté génésien au niveau des synthés et surtout de la guitare électrique. Le tout apportant une orchestration bien faite, on se maintient dans une ambiance souvent néo-classique voir symphonique proche d'un Mike Oldfield époque "Exposed". Les synthétiseurs qui pointent toujours le bout du nez, nous gardent encore dans la mouvance Wakeman, avec un rock-progressif tourné vers la perception de sons futuristes. Celui de l'orgue va bien sûr contrebalancer l'atmosphère pour revenir vers les seventies, puis la guitare électrique nous replonge au sein de la Genèse.

L'alternance de narrations et de morceaux néo-progressifs se poursuit gardant la même ambiance, avec toujours ce côté science-fiction. La question est de savoir s'il était indispensable d'entrecouper les compositions de narrations spatiales ? On est bien sûr au sein d'un concept-album, et de plus il fallait bien présenter le contexte des morceaux. Quoiqu'il en soit, la partie musicale est de grande qualité et ravira les amoureux de progressif. Epinglons d'ailleurs "Among The Stars" comme exemple parfait d'une belle réalisation !

Thirionet Philippe
Pays: US/GB
Melodic Revolution Records MRRCD 22128
Sortie: 2016/07/30


Lu: 831
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 12
• Semaines de présence au Top 30: 8
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium