Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 368
7 derniers jours:
Back to Front 242
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 15-12-2017
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
› LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
› DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
› Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
› Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
› IDYL (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
22-12 SOULWAX (Merksem)
22-12 CONDOR GRUPPE (Gent) **REPORTÉ**

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • John Hammond (1910)
  • Cindy Birdsong (1939)
  • †Thomas "Fats" Waller (1943)
  • Carmine Appice (1946)
  • Paul Simonon (1955)
  • Nick Beggs (1961)
  • Mark Jansen (1978)
  • †Rufus Thomas (2001)
  • †Davy Graham (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 159 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 370 010
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ADORATION DESTROYED - Ritual damage
/ paru le 29-10-2016 /

Adoration Destroyed est un groupe américain basé à Austin au Texas qui fait ses débuts avec son premier album "Ritual damage". Mais derrière ce noviciat apparent se cache un musicien issu d’un groupe indus déjà assez ancien, 16volt. Ce groupe originaire de l’Oregon affiche déjà un bon quart de siècle d’existence et est un petit maître du métal industriel, avec une dizaine d’albums au compteur.

Ici, c’est un des employés de 16volt, Erik Gustafson, qui met en lice ce premier opus qui, en termes de métal industriel, est lourdement influencé par l’œuvre de Marilyn Manson. Outre Erik Gustafson qui officie au chant et aux claviers, Adoration Destroyed se compose aussi de Jon Gilyeat (basse et chœurs) et d’Eirik Ashe (batterie). Il est important de remarquer ici que c’est un monsieur en chair et en os qui tape sur les fûts, et non une boîte à rythmes.

Nous parlions de Marilyn Manson et, pour preuve de la prégnance qu’exerce ce musicien sur Adoration Destroyed, on trouve bien évidemment une reprise de celui qui est connu de l’état-civil officiel sous le nom de Brian Warner. Ici, c’est "Coma White", issu du fameux album "Mechanical animals" de 1998 qui vient apporter un peu de couleur et de relief à un album dont le chant est en général assez monolithique. Sur "Coma white", Erik Gustafson fait un effort dans les variations vocales, ce qui manque parfois sur le reste du disque. Certes, vous allez me dire que sur "Nothing left", il y du chant qui déchire et qui se distingue, mais c’est celui de Fredrik Croona, du groupe Cynical Existence, qui vient en ajout du chant de Gustafson.

Ce qui impressionne davantage sur cet album, ce sont les parties de batterie et de basse, qui tissent un monumental mur de son. Les amateurs de rock industriel, d’EBM (electronic body music), de new wave sombre et d’electro-indus trouveront ici de quoi satisfaire leurs instincts mais il est certain qu’ils ont déjà entendu de nombreuses choses similaires à ce que fait Adoration Destroyed sur "Ritual damage". Signalons une autre reprise, avec le "Voices carry" de ‘Til Tuesday, un groupe new wave bostonien des années 80 qui a notamment abrité la chanteuse Aimee Mann.

Pour ce qui est des morceaux originaux du groupe, on dira qu’Adoration Destroyed verse dans un classicisme prudent en matière de rock industriel. "Here to bleed", "Torn apart", "Carnal dirge" ou "In elegant decay" se laissent écouter avec plaisir mais on a toujours l’impression d’entendre des inédits de Marilyn Manson ou du Nine Inch Nail. Deux remixes finaux viennent quand même étonner un peu, avec une relecture complète de "Here to bleed" par 16volt et un travail intelligent et sensible de Mr. Kitty sur "In elegant decay". Ces deux morceaux sonnent complètement différemment des versions que l’on peut entendre plus tôt sur l’album.

Si vous êtes dans l’indus à tous crins, "Ritual damage" viendra vous faire vibrer. Mais si cette musique n’est pas votre truc, l’ombre des grands du genre comme Nine Inch Nails, Throbbing Gristle ou Marilyn Manson continuera de laisser peu de place au soleil à Adoration Destroyed.

François Becquart
Pays: US
Cleopatra Records
Sortie: 2016/09/09


Lu: 449
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 116
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium