Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 11-12-2017
› LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
› SUNDARA KARMA + BLAENAVON (Leuven)
› KING KRULE + HORSEY (Antwerpen)
› BAIO (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
12-12 LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
12-12 The GODFATHERS (Verviers)
12-12 HIGH HI (Leuven)
12-12 OH WONDER + IDER (Bruxelles)
13-12 TINARIWEN (Sint-Niklaas)
13-12 DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
13-12 K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
13-12 BRNS + WHITE WINE (Liège)
13-12 The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
13-12 CHANNEL ZERO (Leuven)
13-12 Constanza GUZMAN (Liège)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 TJENS MATIC (Leuven)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Willie Mae Thornton (1926)
  • McCoy Tyner (1938)
  • David Gates (1940)
  • Brenda Mae Tarpley (1944)
  • Jermaine Jackson (1954)
  • Nikki Sixx (1958)
  • †Sam Cooke (1964)
  • Justin Currie (1964)
  • †Ravi Shankar (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 162 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 246 501
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CRIS LUNA - Phoenix
/ paru le 03-11-2016 /

Vous n'allez sans doute pas le croire, mais il fut un temps où le misérable auteur de ces lignes n'appréciait pas vraiment Cris Luna... du point de vue musical s'entend, car côté humain, le guitariste/chanteur est une véritable crème et lui parler c'est, forcément, l'apprécier ! Nos lecteurs les plus assidus se souviennent probablement qu'en 2011, Cris Luna avait entrepris de changer la face du monde en proposant aux amateurs de musique que nous sommes un album Rock Alternatif ("Babylon Child") aussi engagé qu'éclectique et dont le message, s'il avait été pris au sérieux par les infâmes qui dirigent si gauchement notre planète, aurait dû, en principe, nous conduire à la paix mondiale. En 2014, l'optimiste Rocker lorrain avait récidivé en nous offrant un "Maëlstrohm" de bonnes intentions ; un disque beaucoup plus intense que le précédent, qui avait balayé en quarante minutes magiques tout ce que nous n'avions pas apprécié, jusque là, dans la musique de l'incorrigible rêveur.

L'année 2016 touche à sa fin, et malgré tous les efforts de Cris Luna, la face du monde n'a pas vraiment changé. Enfin si, mais en pire ! Alors, pour ne pas sombrer dans la déprime, Cris nous fait remonter le cours du temps jusqu'à une époque où tout allait mieux ; celle de sa jeunesse. Ah les glorieuses Eighties ! L'avènement du Hard Rock, du Heavy Metal et (n'oublions pas que l'ami Luna est un mec éclectique) de la New Wave. Comme le "Phoenix" qui a inspiré le titre de son nouvel opus, l'ado rebelle qui passait ses nuits à écouter "Highway To Hell" renait de ses cendres et nous jette à la face ses compositions les plus burnées.

"Bloody Fang" (dont nous avions découvert le clip vidéo en septembre) donne le ton de la plaque : méchante et sexy, elle sera. Si d'un côté nous sommes en terrain connu (les cordes vocales du Lorrain sont instantanément identifiable), de l'autre, c'est la surprise totale : jamais les cordes de sa guitare n'ont été aussi musclées. "Neither Here Nor There" surprend également. C'est un titre menaçant qui dégage une oppressante sensation de noirceur et qui contraste (heureusement) avec le côté enjoué du reste de l'album. Enjoué, le Glam Rock du "Lana" qui lui succède l'est, sans conteste possible. "Love And Hate", quant à lui est une nouvelle démonstration de force : un riff de guitare musclé, soutenu par une section rythmique imparable (NDR : le batteur actuel de Cris Luna n'est autre que Benoît Cazzulini qui, depuis 2003, cogne les fûts du mythique groupe progressif français Ange) : le headbanging est inévitable. C'est également le cas pour le bien nommé "Heavy Metal Kid" (NDR : dont vous pouvez voir le superbe clip ici) sur lequel Cris nous fait carrément revivre ses quinze ans ! La suite de l'album renoue avec l'éclectisme cher à Cris Luna avec un "Play Me Over" qui semble mélanger le Garage burné des Stooges à l'Alternatif larmoyant des Smashing Pumpkins, un "Lords Of Luna" et un "American Boy" sur lesquels on ressent, entre autres, la patte New Wave de The Cure ou la ballade Floydienne "Exit" (NDR : sans doute l'une des plus envoutantes qu'ait jamais écrite Cris Luna). L'album se termine en force avec l'acide "Fuck Me I'm A Banker" ; l'un des titres les plus forts de l'album dont l'intro nous fait étrangement penser au "Rock Bottom" d'UFO, coïncidence ?

Il est coutume de dire que le troisième album est un cap important dans la vie d'un groupe. Un cap qu'à l'évidence, Cris Luna franchit haut la main. Alors OK. le gaillard n'a pas (encore) sauvé le monde. Cependant, l'esprit du Rock'n'roll est saint et sauf, et dans notre monde à nous, c'est une chose essentielle !

L’album (47') :

  1. Bloody Fangs (4'04)
  2. Neither Here Nor There (4'24)
  3. Lana (3'30)
  4. Love And Hate (4'58)
  5. Heavy Metal Kid (4'12)
  6. Play Me Over (4'48)
  7. There Will Be Love (2'53)
  8. Lords Of Luna (4'04)
  9. American Boy (4'00)
  10. Exit (5'52)
  11. Fuck Me I'm A Banker (4'11)

Le groupe :
  • Cris Luna : Chant, Claviers et guitares
  • Nicolas Fageot : Basse
  • Benoit Cazzulini : Batterie et percussions

Michel Serry
Pays: FR
Lunacy Productions Luna3040
Sortie: 2016/11/01


Lu: 928
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 2
• Semaines de présence au Top 30: 13
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium