Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Kim Fowley (1939)
  • Barry Whitham (1946)
  • Cat Stevens (1947)
  • Howie Epstein (1955)
  • Henry Priestman (1958)
  • Jim Martin (1961)
  • Terry Caldwell (1974)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 191 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 044 594
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BORN TO BURN - Welcome to reality
/ paru le 20-11-2016 /

La paisible ville de Tours, qui vît naître Honoré de Balzac et posséda les grands évêques Saint Martin et Saint Grégoire, pourrait très bien acquérir une réputation plus torride grâce à la présence en ses murs d’un groupe de hardcore que nous n’hésiterons pas à qualifier de remarquable, Born To Burn. Formé autour des années 2013-2014, Born To Burn se taille rapidement une réputation locale grâce à une première démo. La presse du coin ne tarit pas d’éloges sur ce combo qui ne tarde pas à signer un contrat de booking avec l’association Go Music France, qui fait tourner le bouledogue un peu partout en France, ce qui permet à Born to Burn de remporter quelques concours télévisuels (L’Enorme TV) et de devenir inévitable sur la scène hardcore hexagonale.

Inévitable, Born to Burn va l’être encore plus avec son premier album, qui est tout simplement fabuleux. "Welcome of reality" s’adresse aux amateurs de punk hardcore sans fioritures mais dans le domaine, il vise très haut. Ted (chant), NoNo (guitare), Rico (guitare), Jo (basse) et Nosh (batterie) nous sortent ici un disque de plomb qui ne fait aucun prisonnier et qui révèle des idées intéressantes, même dans le genre ultra-codé qu’est le hardcore.

D’une durée anormalement longue pour un disque de hardcore (46 minutes au lieu de la petite demi-heure habituelle), "Born to Burn" plaque sur nos tympans onze titres dont certains ne sont pas loin d’effleurer les cinq minutes. Dès les premières secondes et les sirènes d’alarme qui hurlent à toutes volées, on sent approcher une menace sourde, annoncée par des giclées de guitares acérées. L’introduction "Welcome" atteint son but en tétanisant l’auditeur. Et ensuite, c’est l’hallali sonore. Une meute de morceaux en acier trempé nous tombe sur le paletot. Les ambiances sont lourdes ("Who are you"), épiques et féroces ("Hammer"), angoissantes ("The shield") ou excitantes (les riffs judicieux de "Pigs", les grincements de guitare surprenants de "Dark walk"). Il ne se passe pas une seconde sans que les tympans fassent tilt et que les cervicales soient mises à mal.

Born To Burn réussit l’habile manœuvre de formuler à la fois un hardcore classique dans les règles de l’art, tout en apportant quelques idées originales et une personnalité incontestable à sa musique. Un excellent boulot pour un groupe prometteur.

François Becquart
Pays: FR
Season Of Mist
Sortie: 2016/10/21


Lu: 1083
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 3
• Semaines de présence au Top 30: 13
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium