Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • William "Count" Basie (1904)
  • Kenny Rogers (1937)
  • James Burton (1939)
  • Harold Reid (1939)
  • Tom Coster (1941)
  • Jackie DeShannon (1944)
  • Carl Giammarese (1947)
  • Joe Strummer (1952)
  • Glenn Hughes (1952)
  • Nick Kane (1954)
  • Steve Smith (1954)
  • Budgie (1957)
  • Liam Howlett (1971)
  • †Robert Moog (2005)
  • †Dean Turner (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 167 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 687 804
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


McRAE, Tom - All Maps Welcome
/ paru le 07-06-2005 /

Tom McRae est entouré pour ce "All Maps Welcome" de pas mal de musiciens. C'est ainsi qu'on trouve notamment Olli Cunningham au piano, Oli Kraus au violoncelle, Joey Waronker à la batterie, Beki Doe au violon, Justin Meldal-Johnson à la basse et Lyle Workman à la guitare.

Tom McRae nous offre une tranche de bonheur incroyable, de sensibilité à fleur de peau. Les arrangements très dépouillés recèlent en fait une myriade de petites choses qui font des onze titres de cette rondelle un vrai bijou. "For The Restless" en est un bel exemple. Son chant nous emplit les yeux d'étoiles scintillantes. On se laisse bercer. Ecoutez "Hummingbird Song". Quant à "The Girl Who Falls Downstairs", il nous entraîne avec son imparable refrain qui en fait un hit en puissance.

L'ambiance de "How The West Was Won" force le respect. Les cordes le rendent sombre et mystérieux. Le chant s'y fait souvent mélodique. Pour "Packing For The Crash", Tom McRae a fait appel à Jamie Cullum comme ingénieur du son. "It Ain't You" est particulièrement dépouillé. Pas de section rythmique, seuls les cordes accompagnent la guitare et le chant de Tom.

"Strangest Land" s'avance lentement caressé par le violoncelle et accompagné de quelques choeurs. Il monte progressivement en puissance avec la guitare électrique de Josh Grainge qui arrache des cris de douleurs. Tom chuchote presque sur "My Vampire Heart". Sa voix est parfois déchirée. C'est le moment le plus confidentiel de cet album. L'enchaînement vers "Silent Boulevard" se fait presque naturellement tant son introduction est intime. Mais le morceau explose ensuite et il sera impossible de résister. On se prend à chantonner ce formidable refrain avec Tom. C'est à nouveau un très grand moment de l'opus.

C'est en toute intimité et dépouillement que Tom nous chante "Still Lost" s'accompagnant de son Wurlitzer. De légers violon et violoncelle viennent peindre le fond de la toile par moment. Pour terminer cet excellent album, un enchaînement quasi imperceptible se fait avec la ballade "Border Song" dont à nouveau le refrain nous berce.

Ce "All Maps Welcome" est un album d'une grande simplicité où règne émotion et intimité. Tom McRae a réussi là un bien bel opus qu'il serait dommage de ne pas écouter.

Tom McRae assurera la première partie du concert de Tori Amos le 12 juin 2005 à Forest National.

JPL
Pays: US
Sony BMG 82876689502
Sortie: 2005/05/02


Lu: 2292
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 12
• Semaines de présence au Top 30: 13
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium