Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 170 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 419 667
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


MORUDES - Sinister Beat
/ paru le 31-01-2017 /

Ce sont les frères Maarud (Amund et Henrik) qui sont en fait derrière cette formation, une fratrie qui a déjà derrière elle un long passé. En effet son histoire débute dans les années 90, avec pendant près de cinq ans le développement d'un projet familial Maarudkara. Suite à un premier album en 1999, le duo participe à des concerts en compagnie d'artistes prestigieux comme Brian Setzer, Seasick steve ou The Jon Spencer Blues Explosion. Continuant toujours dans la veine du blues, les deux frères vont encore vivre de nombreuses aventures entre 2002 et 2012. C'est en 2015 que le projet Morudes voit le jour, un concept qui prend alors ses racines à partir du rock alternatif, du stoner-rock ou du grunge.

Gardant toujours des bases du blues, le rock produit par les deux frères norvégiens s'apparente plutôt à la musique de groupes tels que Queens Of The Stoneage, The Mars Volta ou Monster Magnet. A la fois alternatif et psychédélique, le rendu sonore prend ses quartiers aussi bien dans le bon vieux rock'n'roll que le stoner-rock. Comme je l'ai dit le rock-psychédélique n'est pas oublié, avec de nombreuses envolées de guitares qui nous rappellent aussi le travail technique dans le blues-rock. Le rock-garage n'est pas lui non plus oublié, on penserait même au rockabilly avec des tempos saccadés et des riffs caractéristiques de guitares.

Aussi inspiré par des groupes comme The Black Keys, The White Stripes ou les Black Moutain, ce qui surprend c'est la multitude de styles qui se fondent dans la musique de nos deux frères. A l'image de "Need another one" qui mélange atmosphérique, rock'n'roll et psychédélisme, on voyage à travers un véritable labyrinthe sonore des plus réussis. Comme le dit le document de la maison de distribution PIAS, on a ici une véritable synergie énergique qui montre que nos musiciens ont un sacré bagage derrière eux.

Si "Magnet city" nous replonge dans un rock bien trempé, "True love" retourne vers le rockabilly et "Six feet" vers le pur blues. Perdu pour son plus grand plaisir, l'auditeur se fait une joie de poursuivre plus avant, afin de découvrir encore d'autres trésors sonores au sein de cet excellent album. Morudes à réussi le pari de construire un recueil nous ramenant aux fondements du rock et du blues, avec çà et là quelques passages bien sentis venus tout droit des années 90. Tout cela avec un chant souvent décalé, parfois même nonchalant ! Messieurs les rockers, à saisir de toute urgence.

- Morudes Le Facebook

Thirionet Philippe
Pays: NO
Snaxville Records/PIAS SNAXCD1604
Sortie: 2017/01/13


Lu: 778
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 12
• Semaines de présence au Top 30: 10
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium