Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 368
7 derniers jours:
Back to Front 242
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 15-12-2017
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
› LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
› DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
› Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
› Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
› IDYL (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
22-12 SOULWAX (Merksem)
22-12 CONDOR GRUPPE (Gent) **REPORTÉ**

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • John Hammond (1910)
  • Cindy Birdsong (1939)
  • †Thomas "Fats" Waller (1943)
  • Carmine Appice (1946)
  • Paul Simonon (1955)
  • Nick Beggs (1961)
  • Mark Jansen (1978)
  • †Rufus Thomas (2001)
  • †Davy Graham (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 171 lecteurs, dont 2 membres.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 383 394
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BRAZEN ABBOT - My Resurrection
/ paru le 09-06-2005 /

Le fondateur de Brazen Abbot, Nikolo Kotzev, bien que bulgare d’origine, vit en Finlande depuis 1989. Dès l’âge de cinq ans, il démarre l’apprentissage du violon. Par après, son intérêt pour la musique Rock le pousse vers la guitare. Par l’étude et l'intégration à diverses formations, il acquiert une compétence qui lui permet de rapidement travailler en tant que musicien de sessions.

Après avoir enregistré deux albums avec les suédois de Baltimore, il se lance dans une carrière en solo que couvre le nom de Brazen Abbot. « Live and Learn » paraît en 1995, suivi de « Eye of the Storm » en 1996, « Bad Religion » en 1997 et « Guilty as Sin » en 2003. Tous ces enregistrements se caractériseront par la participation de plusieurs chanteurs sur chaque album ; ainsi, on y retrouvera Glenn Hughes, Joe Lynn Turner, Thomas Vikström, Jorn Lande. Pour le reste, Nikolo Kotzev sera souvent accompagné par les musiciens de Europe, Mic Michaeli, John Leven et Ian Haughland.

Il est également à noter, qu’en 2004, sortira en CD et en DVD, « A Decade of Brazen Abbot », qui comprend un concert en l’honneur des dix ans du groupe, avec Joe Lynn Turner au chant, et qui reprend également quelques pièces et documents d’archives, ainsi que quelques interviews et informations diverses.

En 2001, Nikolo Kotzev avait publié un opéra-Rock, l’ambitieux « Nostradamus », avec un orchestre de trente-cinq musiciens, auquel s’ajoutait les trois compères de Europe déjà cités et, à nouveau, quelques chanteurs de gros calibre (Glenn Hughes, Joe Lynn Turner, Göran Edman, Doogie White, Alannah Myles, Sass Jordan, Jorn Lande).

Nikolo Kotzev a également produit des groupes comme Saxon, Molly Hatchet, Company of the Snakes et Rose Tattoo.

Voici les titres de ce nouveau CD, d’excellente facture :

  1. « My Resurrection » (5’48)
  2. « Bad Madman » (5’47)
  3. « Godforsaken » (5’20)
  4. « Dreams » (5’40)
  5. « Flyin’ Blind » (4’24)
  6. « Another Day Gone » (5’09)
  7. « More Than Money » (4’34)
  8. « The Shadows » (4’08)
  9. « Beggar’s Lane » (6’22)
  10. « Rage of Angels » (4’25)
  11. « Lost » (4’27)
  12. « Shades of Grey » (6’23)
Et leurs interprètes :
  • Nikolo Kotzev : Guitares, Percussions, Piano (8) & Claviers additionnels
  • Nelko Kolarov : Claviers
  • Wayne Banks : Basse
  • Mattias Knutas : Batterie
  • Joe Lynn Turner : Chant (1, 4, 7, 10)
  • Göran Edman : Chant (2, 5, 9, 12)
  • Tony Harnell : Chant (3, 6, 11)
  • Erik Martensson : Chant (8) & Chœurs (9, 10)
  • The Sofia String Orchestra
Si la tradition de plusieurs chanteurs différents sur une même oeuvre se perpétue ici, le trio de ses accompagnateurs est renouvelé.

Le premier morceau, « My Resurrection », se caractérise par son rythme endiablé, ses guitares acérées et le chant classiquement Hard du multi-capé Joe Lynn Turner, ex-Rainbow, Deep Purple, Hughes/Turner Project et collaborateur de Yngwee Malmsteen, Billy Joël, Leslie West, Mick Jones, …

Dans « Bad Madman », le rythme se fait plus saccadé. L’importante participation du Sofia String Orchestra et des claviers enrichit positivement l’ensemble. Göran Edman, que l’on a déjà entendu derrière Yngwee Malmsteen, est très convaincant aux vocaux.

Sur le speedé « Godforsaken », la guitare redevient plus agressive avec quelques bons solos. Tony Harnell (T.N.T., Westworld, Starbreaker) interprète magnifiquement cette pièce dans un registre rappelant tout à la fois Jon Bon Jovi, Ray Gillen et Ronnie James Dio.

« Dreams » convient idéalement au chant de Joe Lynn Turner. Dans cette ballade, le rôle du piano devient plus important. La couverture de l’orchestre est impeccable. Piano et guitare partent chacun en solo.

« Flyin’ Blind », à l’exacte croisement des deux pièces précédentes, impressionne moins nettement tout en restant d’un bon niveau.

La pièce maîtresse de ce CD s’intitule « Another Day Gone » et démarre dans une ambiance de foire. Rythme saccadé, excellente mélodie, guitares plus lourdes et solos accrocheurs, superbes couvertures de claviers et un immense Tony Harnell dont le talent rappelle ici le merveilleux et regretté Ray Gillen.

Difficile de succéder à une telle claque. « More Than Money » y parvient plutôt bien. Décidément, Joe Lynn Turner reste un chanteur très marqué par ses années Rainbow.

Une autre ballade avec une participation importante de la section de cordes, « The Shadows », peut sembler incongrue au premier abord. Autant par l’orchestration que par la pureté de la voix du chanteur Erik Martensson, cette pièce et ce chanteur conviendraient parfaitement à la musique récente de Uli Jon Roth. Agréable et décalé par rapport à l’ensemble !

« Beggar’s Lane » m’a paru une composition plus faible avec un rythme trop banal que ne rattrape jamais vraiment complètement ni la flamboyante guitare de Nikolo Kotzev, ni le chant de Göran Edman, ni le Sofia String Orchestra, pourtant tous brillants.

« Rage of Angels » relance bien la mécanique avec un Nikolo Kotzev explosif tout comme Joe Lynn Turner, indiscutablement stimulé par l’appui aux vocaux de Erik Martensson. Même climat et même performance dans « Lost » mais avec un sublime Tony Harnell.

La jolie ballade suave « Shades of Grey » permet de reprendre ses esprits et de clôturer tout cela dans plus de quiétude même si Nikolo Kotzev exécute un long solo, impressionnant de précision et d’à-propos.

Cet album, sans être une révolution musicale, n’en cumule pas moins beaucoup de bonnes surprises. En effet, d’abord, les compositions sont d’un niveau élevé. Ensuite, l’apport de ces différentes grandes voix aère l’ensemble et le diversifie. Puis, tout en étant bien présent aux instruments, Nikolo Kotzev ne fait pas que cela, car il dirige véritablement une formation. En outre, il parvient à éviter pas mal de poncifs et pas mal de clichés dans lesquels le Hard Rock s’enferme parfois. Enfin, la difficile fusion avec un imposant ensemble d’instruments à cordes de trente et un musiciens s’avère réussie, en s’abstenant des tendances pompières qui y sont souvent inhérentes.

JPS1er
Pays: FI
Frontiers Records FR CD 244
Sortie: 2006/06/06


Lu: 2047
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 45
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium