Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Pinkney (1925)
  • Bobby Helms (1933)
  • Floyd Ashton (1933)
  • Mike Seeger (1933)
  • Nesbert Hooper (1938)
  • Johnny Thunder (1941)
  • Pete York (1942)
  • Tommy Aldridge (1950)
  • Rick Price (1951)
  • Matt Johnson (1961)
  • Marcia Schofield (1962)
  • †Jackie Edwards (1992)
  • †Jerry Wexler (2008)
  • †Johnny Moore (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 165 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 545 977
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


OPALIZED - Rising from the ashes
/ paru le 27-03-2017 /

Formé à Bordeaux en 2015, Opalized a connu de nombreux changements de personnel avant de se stabiliser autour de Boris Kasnov (chant d'ours), Joachim Touron (guitare et chant d'humain), Seeklone (guitare et batterie) et Rémy Pasques (basse). Ce quatuor livre déjà un premier EP cette année, avec une sélection de titres oscillant entre death, hardcore et metalcore.

Que l'on se rassure tout de suite, la dose de metalcore est relativement minimale et les propos donnent ici plus volontiers dans un hardcore et un power metal influencé par As I Lay Dying, Parkway Drive, Trivium ou Heaven Shall Burn. L'ambiance générale de ce premier album "Rising from the ashes" donne plutôt dans la rapidité des rythmes et l'agressivité instrumentale, le chant étant géré sur un mode schizophrène entre les grognements colériques de Boris Kasnov et les vocalises plus juvéniles de Joachim Touron.

On a un sentiment de déjà entendu sur cette affaire mais il faut quand même admettre que ces jeunes gens maîtrisent parfaitement le genre, que ce soit au niveau du son, de la production et des compositions qui ne vont pas chercher midi à quatorze heures mais savent placer de l'artillerie métallique efficace et tapageuse.

Opalized a l'intelligence de démarrer son album avec un petit prologue acoustique qui contient les germes annonciateurs de l'explosion à venir. On est donc loin de l'opus metalcore classique qui consomme tout de suite son énergie sur les premiers instants et ne parvient plus à se renouveler sur le reste du disque. Ici, les Bordelais distillent avec discernement les phases brutales et plus calmes, afin de terminer leur courte cavalcade (29 minutes) sur les puissants et explosifs "Near death experience" et "Rising from the ashes".

On ne va pas hurler au génie universel mais on reconnaîtra tout de même à Opalized une capacité à secouer le cocotier. Certes, ce ne sont pas des noix de coco super lourdes qui nous tombent en masse sur le crâne, mais quelques-uns de ces fruits parviennent quand même à nous entamer le cuir chevelu.

François Becquart
Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2017/02/24


Lu: 502
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 131
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium