Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 25-09-2018
› DEAFHEAVEN + INTER ARMA + SONS OF A WANTED MAN (Borgerhout)
› PRO-PAIN (Vosselaar)
› MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Gent)
› SUN JUNE (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
26-09 THEY MIGHT BE GIANTS (Antwerpen)
26-09 SON LUX + SK KAKRABA (Borgerhout)
26-09 SEXTILE + PUBLIC PSYCHE (Borgerhout)
26-09 TRISTAN (Bruxelles)
26-09 STONED JESUS + MOTHERSHIP + ELEPHANT TREE (Bruxelles)
26-09 WINTERFYLLETH (Sint-Niklaas)
26-09 YO NO SE + CHICKEN LEG (Gent)
26-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Bruxelles)
27-09 EMPYRIUM + HELRUNAR + SUN OF THE SLEEPLESS (Sint-Niklaas)
27-09 COLDSORE (Borgerhout)
27-09 TINY MOVING PARTS + HAPPY ACCIDENTS (Borgerhout)
27-09 YEW + ATOME (Liège)
27-09 BLACK MIRRORS (Bruxelles)
27-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Hasselt)
27-09 THE TALLEST MAN ON EARTH (Antwerpen)
28-09 CAUSA DE MUERTE (Gent)
28-09 The DERELLAS + FIXATOR (Liège)
28-09 The ADICTS + DEMENTED SCUMCATS + CRIM (Sint-Niklaas)
28-09 Moses SUMNEY (Bruxelles)
28-09 BAD SOUNDS (Bruxelles) **ANNULÉ**
28-09 Al DOUM and The FARYDS + NAH (Liège)
29-09 BLACKUP + The SPECTORS + HYPER! + BOBBY C (Gent)
29-09 SAINT-JAZZ FESTIVAL (Bruxelles)
29-09 Mylène L. CHAMBLAIN (Liège)
29-09 WHY THE EYE? + LE PRINCE HARRY + The GLUCKS + BODA BODA + BABY FIRE (Bruxelles)
29-09 MITSKI + EERA (Borgerhout)
29-09 PASSENGER + Lucy ROSE (Borgerhout)
29-09 NO COMPROMISE METAL FEST VI (Chapelle-Lez-Herlaimont)
29-09 Mikaela DAVIS (Bruxelles)
29-09 MADENSUYU + BABYLON TRIO (Bruxelles)
30-09 Jess WILLIAMSON (Gent)
30-09 OKKERVIL RIVER (Bruxelles)
30-09 SKOV (Gent)
30-09 PALAYE ROYALE + The HAUNT (Bruxelles)
30-09 ENSEMBLE 0 (Bruxelles)
30-09 SUEDE + GWENNO (Bruxelles)
01-10 ANATOMIA + CRYPTIC BROOD + HEAD OF THE BAPTIST (Bruxelles)
01-10 MELVINS (Leuven)
02-10 KING DUDE + Kaelan MIKLA (Sint-Niklass)
02-10 Miles KANE + JUNIORE (Bruxelles)
02-10 AGAINST THE CURRENT + The FAIM (Borgerhout)

Mois en cours:
Septembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Glenn Gould (1932)
  • Joseph Russell (1939)
  • John Locke (1943)
  • Gary Alexander (1943)
  • Onnie McIntyre (1945)
  • John Fiddler (1947)
  • Steve Severin (1955)
  • †John Bonham (1980)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 171 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
113 631 336
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


COLOUR HAZE - In her garden
/ paru le 08-05-2017 /

Avec désormais 22 ans de carrière ininterrompue, il est manifeste que Colour Haze est là pour durer. Un des premiers groupes stoner à émerger de la scène européenne au milieu des années 1990, les Allemands de Colour Haze sont maintenant assis sur un solide piédestal constitué par douze albums studio et deux albums live. Et leur rythme de production ne faiblit pas, avec en moyenne un album tous les deux ans. Avec Colour Haze, on n'a jamais vraiment le temps d'oublier le groupe, il est toujours là pour se rappeler à notre bon souvenir. Si on remonte seulement à dix ans, le groupe de Stefan Koglek a occupé le terrain avec "Tempel" (2006), "All" (2008), "Burg Herzberg Festival 18.07.2008 live" (2009), "She said" (2012), "To the highest gods we know" (2014), "Live vol. 1 – Europa tournée 2015" (2016) et ce nouveau "In her garden".

A ceux qui s'inquiètent d'un rythme stakhanoviste des sorties d'albums de Colour Haze, susceptible d'entraîner une certaine monotonie et une prévisibilité des compositions, nous les rassurerons en annonçant que ce nouvel album parvient aisément à captiver l'auditeur. Stefan Koglek (guitare et chant), Philipp Rasthofer (basse) et Manfred Merwald (batterie) reviennent avec un concept ambitieux basé sur la botanique. "In her garden" parle en effet de fleurs et de jardinage, ou plutôt évoque car il est essentiellement basé sur des instrumentaux. C'est peut-être là le secret de la rapidité de conception des albums de Colour Haze. Stefan Koglek ne s'embête pas trop à écrire des textes, d'où un certain gain de temps. Et quand il faut parler de lilas, de magnolia ou de lavande, le silence des mots aide à éviter de se perdre dans des textes qui pourraient rapidement devenir ennuyeux ou niais.

Ici, nous sommes donc dans la botanique suggérée par la seule musique (sauf quelques passages chantés de temps en temps), le concept s'étendant jusque dans les illustrations de la pochette, qui montre des croquis de plantes et même le plan d'un labyrinthe végétal. Le professeur Koglek et ses assistants nous inculquent donc la bonne santé musicale par les plantes et il faut admettre qu'ils ont été inspirés sur ce coup. Le disque est divisé en quatre chapitres dont les morceaux plus ou moins longs sont séparés par de petits intermèdes plus courts de une à deux minutes. Et entre les deux, c'est un festival de rock psychédélique lourd qui fait la part belle à des solos de guitare lumineux. Stefan Koglek tient la grande forme et nous enchante sur de grands moments comme "Black lily", "Magnolia", "Islands", "Labyrinthe", autant de longs morceaux qui permettent des développements finement cisaillés. La rythmique lourde et lente est parfois enjolivée de cuivres ou de violons, ce qui donne encore plus d'ampleur à la complexité des morceaux.

C'est au moment où les cuivres et les violons interviennent que le cours des morceaux prend un nouvel envol, avec le superbe "Lotus". La dernière partie de l'album va venir ratisser les pelouses du jardin psychédélique soigneusement entretenu par Colour Haze, qui procède à l'arrosage de notes stratosphériques. Nous ne sommes plus dans les titres de fleurs avec "Skydancer" et "Skydance", mais davantage dans l'aérien. De coquelicot ou de tulipe, nous sommes passés à l'état de papillon virevoltant de massifs arborés à parterres de fleurs hallucinogènes. Koglek et ses hommes nous ont gardé le plus long morceau pour la fin, un "Skydance" qui surgit sans transition du morceau précédent et nous fait décoller du jardin vers des constellations psychédéliques parcourues par les improvisations cosmiques de la guitare. On retrouve ici le Colour Haze des grands jours, parti dans l'espace intersidéral et pas sûr de revenir un jour sur Terre.

On termine donc ce vaste périple de 73 minutes et 13 titres aussi frais qu'au départ, sans doute à cause des bienfaits des plantes mais surtout à cause de l'équilibre impeccable instauré dans cet album et la capacité de Colour Haze à avoir construit un univers musical palpitant et subtil.

François Becquart
Pays: DE
Elektrohasch Records
Sortie: 2017/04/14


Lu: 1006
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 9
• Semaines de présence au Top 30: 6
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium