Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Gene Kelly (1912)
  • Rudy Lewis (1936)
  • Mick Burt (1938)
  • Keith Moon (1947)
  • Rick Springfield (1949)
  • Jimi Jamison (1951)
  • Edwyn Collins (1959)
  • Dean DeLeo (1961)
  • Shaun Ryder (1962)
  • †Dwayne Goettel (1995)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6760 membres.
- En ligne, nous sommes 104 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
103 021 298
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


MIDNIGHT SORROW - Pick A Tale
/ paru le 09-05-2017 /

Fondé fin 2011 par deux passionnés de métal symphonique que sont la chanteuse Maureen Morvan et le claviériste Nicolas Mickaël , Midnight Sorrow est une formation française dont la musique s’inspire de groupes tels que Nightwish, Epica, Therion ou encore Within Temptation. À ce duo s’ajoutent Stéphane Perrier, un batteur expérimenté dans le death métal, Samuel Stammbach à la guitare (qui remplace Bertrand, le guitariste original) et William Simon à la basse.

En février 2014, le groupe sort un premier EP remarqué, intitulé «At First». Il nous revient en 2017 avec son premier album intitulé «Pick A Tale», sorti début avril. J’étais curieux de découvrir cette musique que le groupe qualifie lui-même d’univers musical alliant mélodie et puissance basé sur un chant lyrique, des envolées symphoniques et des riffs tranchants.

Le premier single, «Lost For Eternity», nous permet de faire une première incursion dans l’univers musical de la formation strasbourgeoise:



En fait, dès la première écoute, on prend la mesure du travail titanesque abattu par les Alsaciens : l’album offre une superbe densité d’écriture, un univers métal symphonique complexe fait de chœurs, d’orchestrations majestueuses allant jusqu’au bombastique, de growls masculins, de chant lyrique féminin, de solos de guitare mettant l’accent tantôt sur la vitesse, tantôt sur la virtuosité technique, le tout sur un tapis de claviers somptueux. Bien sûr l’influence des modèles du groupe est perceptible, mais Midnight Sorrow réussit l’exploit de distiller ces influences pour en retirer la substantifique moelle et en faire la base d’une musique élégante, technique et construite comme une véritable cathédrale. Jamais le groupe ne cède à la facilité. Rien ne sent la copie.

Les mélodies sont prenantes. Jamais simples, elles évitent pourtant le piège de la technicité sans âme et parviennent à véhiculer très efficacement les émotions. En écoutant l’album, on se rend très vite compte des qualités vocales évidentes de Maureen, qui a sa place dans la cour des grands. L’équilibre entre le chants féminin et les grunts masculins est subtil et contribue à faire de «Pick A Tale» un album éminemment abordable.

Le groupe a pourtant aussi des ambitions à faire valoir au niveau de la composition puisqu’il n’hésite pas à intégrer dans certains morceaux des éléments carrément prog. Mais on reste toujours dans une forme d’équilibre. L’on notera en outre que les morceaux du premier EP sont repris sur l’album sous une forme entièrement remasterisée.

Bref, un joyau d’une durée de plus d’une heure, qui ne réinvente peut-être pas le style musical du métal symphonique, mais qui a su en exploiter intelligemment tous les archétypes pour notre plus grand bonheur. Et vive la France!

Liste des morceaux :
  1. Prelude of the Night (1:18)
  2. Glorious (5:53)
  3. Between Sun and Moon (4:04)
  4. Lost for eternity (3:46)
  5. Black snow (5:51)
  6. Number 6 (5:59)
  7. Crystal drop (1:12)
  8. Waterfall (4:51)
  9. At first (5:11)
  10. The place (6:30)
  11. Phaze (6:08)
  12. Treasure of your life (Part I & II) (11:22)
  13. A last ceremony (5:41)


hti66
Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2017/04/07


Lu: 715
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 7
• Semaines de présence au Top 30: 11
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium