Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Tommy DeVito (1936)
  • Shirley Goodman (1936)
  • Al Wilson (1939)
  • Elaine McFarlane (1942)
  • Ann Wilson (1951)
  • Larry Dunn (1953)
  • Doug Stone (1956)
  • Paula Abdul (1962)
  • †Bobby Helms (1997)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 179 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 462 973
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ORANSSI PAZUZU - Värähtelijä
/ paru le 26-05-2017 /

Olla pihalla kuin lumiukko !
Quand il passe en Belgique, un bon ami finlandais me répète souvent ces mots que l’on peut traduire par 'être comme un bonhomme de neige au milieu du jardin'. A en juger par son air égaré quand il les prononce, j’ose m’aventurer dans une interprétation toute personnelle : 'ne pas savoir ce qu'on fout là mais y être quand même'.
C’est peut-être le Finland Effect, mais c’est le sentiment exact que j’ai ressenti lorsque je me suis retrouvé en plein cœur du voyage sensoriel qu’est le dernier album de Oranssi Pazuzu (des Finlandais, vous l’aurez compris).

Sur le papier, Oranssi Pazuzu est un groupe de cinq musiciens qui pratiquent un mélange entre black metal et rock psychédélique. A lire ça comme ça, on imagine Emperor copuler avec Ozric Tentacles ou encore Marduk être dévergondé par Hawkwind.
Dans les faits, on est très loin d’un simple choc des genres. La force de Oranssi Pazuzu n’est justement pas de faire ce qu’on imagine d’eux. Du black metal, ils n’ont gardé que la noirceur, l’urgence et l’insoumission. Ils ont compris que l’essence du style ne résidait pas dans le son (les guitares sont plus crunchy que distordues) mais bien d’un état d’esprit. Et c’est cet état d’esprit qui porte cet album : un refus d’emprunter les chemins fréquentés, une volonté de se jouer des règles établies et de repousser sans cesse les frontières musicales.

Avec 7 morceaux pour 69 minutes, "Värähtelijä", à l’image de sa pochette, est un long voyage solitaire en apnée dans un tunnel inhospitalier, avec comme seul guide une lueur distante. En s’approchant, on s’aperçoit qu’il ne s’agit que d’un mince filet qui s’immisce timidement dans la pénombre de cette cavité, l’espoir d’une porte de sortie qui se dissipe un peu plus à chaque pas.
On ne ressort pas indemne d’une telle expérience.
On en ressort grandi.
Ces terres inconnues nous en ont appris sur nous-mêmes, nous ont rendu plus riche.

S’il est difficile d’isoler l’un ou l’autre morceau tant l’ensemble est d’une homogénéité frôlant l’hermétisme, je retiendrais toutefois le morceau "Lahja", en forme de mantra hypnotisant s’enfonçant à la fois sensuellement et brutalement dans une noirceur absolue, sans pour autant renvoyer des sentiments négatifs à l’auditeur.

"Hypnotisoitu viharukous et Havuluu" est, quant à lui, le morceau dans lequel le mélange black metal/rock psychédélique est le plus prégnant grâce à des claviers habités, dont les sons renvoient aux plus belles heures des expérimentations sonores des années 60 et 70.

Enfin, "Vasemman käden hierarkia", la pièce centrale de l’album (plus de 17 minutes) synthétise à elle seule l’Art de ce groupe. Le travail sur les ambiances et le brassage de genres obsédant fait preuve d’une fluidité naturelle touchant à l’évidence.

Happé par cet univers déployé à mes sens, projeté dans des paysages aux reliefs irréels, j’en suis ressorti véritablement transformé, subjugué, retourné.

Olla pihalla kuin lumiukko !

Christophe Davenne
Pays: FI
Svart Records SVART003CD
Sortie: 2016/02/26


Lu: 728
Partager sur :
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium