Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bobby Harrison (1943)
  • Dave Knights (1945)
  • John Martyn (1948)
  • Andy Couson (1963)
  • Saul Davis (1965)
  • Ray Slijngaard (1971)
  • †Chris Squire (2015)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6734 membres.
- En ligne, nous sommes 155 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
101 701 055
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


VIKEN, Erlend TRIO - Nykomlingen
/ paru le 16-06-2017 /

En Norvège, on ne fait pas qu'écouter du black metal en brûlant des églises, on pratique aussi la musique folk. C'est ce dont on peut se rendre compte à la découverte de l'Erlend Viken Trio qui, comme son nom l'indique, est un trio dirigé par un Monsieur qui s'appelle Erlend Viken. Erlend, en Norvège, c'est un peu comme le prénom Jean ou Jacques chez nous : tout le monde s'appelle comme ça, mais Erlend Viken se distingue parce qu'il fait de la musique folk.

Viken est violoniste, dans le métier depuis quelques années. On repère sa trace aux côtés d'Aslak O. Brimi dans deux albums, "Duo" (2009) et "Ho venta på rock" (2011). Puis il participe à une compilation dédiée à la musique d'Hans W. Brimi (1917-1998), sans doute un parent d'Aslak O. Brimi et surtout un musicien folk légendaire en Norvège, le Pete Seeger norvégien, en quelque sorte. Erlend Viken passe aussi un peu de temps dans l'Andreas Bjørkås Trio, qui sort l'album "Vol. 1 : Oppdal" en 2015.

Avec son trio à lui, Erlend Viken en est à deux albums, "Frie tøyler" (2014) et ce nouveau "Nykomlingen" qui sort cette année. Le personnel tourne autour d'Erlend Viken puisqu'à Juhani Silvola (guitare) et Jonas Bleckman (violoncelle) succèdent respectivement Marius Graff et Leo Svensson Sander. Notons aussi que le batteur Øyvind Skarbø vient chatouiller les peaux en invité sur quelques titres.

Produit par Sjur Viken (un cousin, un frérot?), cet album propose dix titres instrumentaux, à l'exception de "Borte/Vakaran" qui illustre en musique et en chanson un texte d'Hendrik Ibsen (1838-1906), le Victor Hugo norvégien. On sent donc un lourd poids de la tradition scandinave dans ces morceaux dominés par le violon et qui entretiennent un dynamisme savamment associé à une certaine langueur ("Erlandsson/Pål Karl", "Nykomlingen", "Soløye"). Le violon apporte une touche assez celtique sur ces morceaux, rappelant que moins de 500 kilomètres séparent les côtes norvégiennes du littoral écossais. Le trio d'Erlend Viken parvient à varier les climats avec la seule utilisation du violon, de la guitare et du violoncelle ("Frie tøyler", "Fossegangar"), avec même une petite incursion plus rock vers la fin de l'album ("Treets hemmelighet").

Ce disque apporte une vision intéressante de la musique folk, avec sa capacité à entretenir un esprit cohérent de son début à sa fin. Erlend Viken et ses hommes ont été inspirés et ont su entretenir une combinaison créatrice convaincante.

François Becquart
Pays: NO
Grappa Muzikkforlag AS
Sortie: 2017/05/12


Lu: 167
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 192
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium