Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bobby Harrison (1943)
  • Dave Knights (1945)
  • John Martyn (1948)
  • Andy Couson (1963)
  • Saul Davis (1965)
  • Ray Slijngaard (1971)
  • †Chris Squire (2015)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6734 membres.
- En ligne, nous sommes 155 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
101 701 038
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


COMITY - A long eternal fall
/ paru le 18-06-2017 /

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Comity n'a pas choisi la facilité. Lorsqu'on vient de Paris et que l'on opte pour un mathcore furibard et chaotique, on se ferme toutes les portes de la promotion pop et électro qui est généralement très généreuse envers les groupes de petits adolescents gentillets. Mais quand on se pointe avec des projets musicaux d'une noirceur insondable, on se condamne à la carrière longue, au cheminement difficile pour arriver au sommet. Comity a eu ce courage et après vingt ans d'exercice, son travail atteint enfin des degrés de perfection dans le genre.

Rappelons donc ici que nous avons affaire à un mathcore sludge très en phase avec les œuvres de Converge, Dillinger Espace Plan, Botch ou Coalesce, pour situer brièvement les propos. Et dans le domaine, Comity a patiemment posé ses jalons, démarrant dans des choses assez expérimentales sur le premier EP "The catharsis syntax project" (2000), puis évoluant sans cesse au fil des albums "The deus ex machina as a forgotten genius" (2003), le EP "Andy Warhol sucks" (2004), "… As everything is a tragedy" (2006), le long single "You left us here" (2009, retour après une période de séparation), "The journey is over now" (2011) et le nouveau "A long Eternal fall" (2017). Au cours de ces années, le line-up de Comity a fini par se stabiliser autour de Nicolas Brillant (batterie), François Prigent (guitare), Thomas Zanghellini (chant et basse) et Yann Daniel (guitare). Le groupe a également adopté des concepts reconnaissables, comme les pochettes noir et blanc de ses albums ainsi que des titres qui sont souvent chiffrés ("Act I", "Part III", les invraisemblables 99 pièces courtes rassemblées en quatre parties sur "… As everything is a tragedy" et les simples "I" à "VIII" du nouvel album).

Nous ne sommes donc par dans la simplicité et la gaité avec ce groupe qui signe ici un quatrième album long format de très haute volée. Comity convoque et restitue toute son expérience acquise depuis vingt ans dans cet album dense, touffu, technique et colérique. Le chant de Thomas Zanghellini a considérablement évolué, gagnant en force et en expressivité, la batterie commet des prouesses dans la déconstruction des rythmes et les guitares hachent du riff noisy dans une urgence chaotique. On est impressionné par le morceau introductif montant en puissance sur "I", le massacre de la linéarité rythmique sur "II", l'épaisseur poisseuse et brutale de "V", la violence ultime qui déchire les onze minutes de "VII" (à la fin illustrée par extrait du poème "Où donc est le bonheur" de Victor Hugo) et le démantèlement généralisé des structures musicales dans une explosion de décibels sur "VIII".

On ne sort pas de ce disque intact. D'énormes poussées telluriques ont fissuré nos tympans; un magma ignoble est venu brûler nos âmes. Du fin fond de leurs tripes, les hommes de Comity ont fait jaillir une colère apocalyptique grandiose. Bonne nouvelle, l'hiver est déjà là.

François Becquart
Pays: FR
Throatruiner Records
Sortie: 2017/05/26


Lu: 166
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 148
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium