Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 19-11-2017
› NASTY + LIONHEART + GET THE SHOT (Bruxelles)
› BOGGAMASTA (Bruxelles)
› PVRIS + VUKOVI (Borgerhout)
› Hanne HUKKELBERG (Bruxelles)
› MILLIONAIRE + BOROKOV BOROKOV (Hasselt)
› TOGETHER PANGEA + LOOKAPONY (Leffinge)
› AND SO I WATCH YOU FROM AFAR + BRIQUEVILLE (Kortrijk)
› ALGIERS (Bruxelles)
› The COLORIST ORCHESTRA and Lisa HANNIGAN (Leuven)
› PARADISE + PILOD (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
20-11 FINK (Bruxelles)
20-11 MILLIONAIRE + GO MARCH (Sint-Niklaas)
20-11 Moses SUMNEY + TAWIAH (Bruxelles)
21-11 PROTOMARTYR + HEIMAT (Bruxelles)
21-11 TSAR B + MAVERICK (Leuven)
21-11 BLACK REBEL MOTORCYCLE CLUB + The VACANT LOTS (Antwerpen)
21-11 Avishai COHEN (Bruxelles)
21-11 MILLIONAIRE + GO MARCH (Kortrijk)
21-11 Ruby RUSHTON (Bruxelles)
22-11 IN ZAIRE + PHOENICIAN DRIVE (Bruxelles)
22-11 FLAT EARTH SOCIETY and David BOVEE (Antwerpen)
22-11 SOPHIA (Kortrijk)
22-11 BRNS (Gent)
22-11 GOOD TIME ROLLERS (Genval)
22-11 Josh ROUSE (Bruxelles)
22-11 AGAR AGAR (Liège)
22-11 GORILLAZ (Bruxelles)
22-11 SOUL JAZZ ORIGINAL QUINTET (Liège)
22-11 STONE SOUR + The PRETTY RECKLESS (Bruxelles)
23-11 LOW SOCIETY (Verviers)
23-11 KASABLANKA (Borgerhout)
23-11 Emma Ruth RUNDLE + Jaye JAYLE (Leffinge)
23-11 Felix PALLAS + LE MANOU (Hasselt)
23-11 William FITZSIMMONS + Misty BOYCE (Gent)
23-11 Mark LANEGAN BAND + Joe CARDAMONE + LYENN (Borgerhout)
23-11 The AMAZONS + RHEA (Bruxelles)
23-11 JP COOPER + PICTURE THIS (Bruxelles)
23-11 FLAT EARTH SOCIETY (Kortrijk)
23-11 NOTHING BUT THIEVES + The XCERTS + AIRWAYS (Bruxelles)
23-11 BORNS (Bruxelles)
24-11 THE FATHER, THE SON AND THE HOLY SIMON (Ittre)
24-11 Mark LANEGAN + Joe CARDAMONE + LYENN (Borgerhout)
24-11 WOLF PARADE + FRIGS (Bruxelles)
24-11 FUJIYA and MIYAGI (Kortrijk)
24-11 NELE NEEDS A HOLIDAY (Leffinge)
24-11 HER + OTZEKI (Liège)
24-11 STUFF. + GLASS MUSEUM (Charleroi)
24-11 Emma BALE + LIMITS (Bruxelles)
24-11 De MENS (Leuven)
25-11 John ILLSLEY (Sint-Niklaas)
25-11 MAYA + Noemie RHEA + OLYBIRD (Ittre)
25-11 François MONSEUR TRIO (Liège)
25-11 Carla DEL FORNO + BLACK HEART + P.A.N.T.H.E.R (Bruxelles)
25-11 WINEHOT (Chiny)
25-11 Billy BRAGG (Antwerpen)
25-11 BLONDY BROWNIE (Bruxelles)
25-11 KIMBRA (Bruxelles)
25-11 TIN FINGERS + The LIGHTHOUSE (Bruxelles)
25-11 De MENS (Leuven)
26-11 Karl BLAU (Leffinge)
26-11 BLACK STAR RIDERS (Hasselt)
26-11 DEPECHE MODE (Merksem)
26-11 STICK TO YOUR GUNS + BEING AS AN OCEAN + SILENT PLANET + FIRST BLOOD (Bruxelles)
26-11 KNUCKLE PUCK + TINY MOVING PARTS + MOVEMENTS (Hasselt)

Mois en cours:
Novembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 


Anniversaires

  • Ray Collins (1937)
  • Warren "Pete" Moore (1939)
  • Fred Lipsius (1944)
  • Bill Sharpe (1952)
  • Matt Sorum (1960)
  • Bob Dalton (1962)
  • Jason Pierce (1965)
  • †Alan Hull (1995)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6807 membres.
- En ligne, nous sommes 132 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
105 528 549
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


VALLENFYRE - Fear those who fear him
/ paru le 20-06-2017 /

Bonne nouvelle pour les distributeurs de prothèses auditives et les vendeurs d'antidépresseurs : Vallenfyre revient avec un troisième album et il est plus énervé que jamais. Pour ceux qui connaissent le cas Vallenfyre déjà autopsié sur les chroniques de ses précédents albums "A fragile king" (2011) et "Splinters" (2014), nous n'allons pas revenir sur les détails de la création de ce groupe par le patron des célèbres métallurgistes gothiques de Paradise Lost, Greg Mackintosh.

Ce dernier avait créé Vallenfyre pour évacuer la pression psychologique engendrée par la mort de son père. Ce qu'on pensait être un projet passager destiné à durer le temps d'un deuil est en fait devenu un passe-temps qui a pris de plus en plus d'importance dans le plan de carrière de Mackintosh et, à l'écoute de ces trois albums et des deux EPs "Desecration" (2011) et "The last of our kind" (2015), on ne peut que se réjouir de voir un groupe remettre au goût du jour les éléments essentiels qui ont fondé la vieille école du death metal, du grindcore et du doom metal.

Ça avait flingué brutal sur les deux premiers albums mais avec "Fear those who fear him", on sort carrément les canons de marine et les obus de 800 mm pour un résultat qui va transformer les tympans en champs de ruines carbonisées. Greg Mackintosh a repris les armes avec son complice Hamish Glencross (guitare et basse), qui émarge également chez My Dying Bride. Il y a par contre un peu de changement à la batterie avec l'arrivée de Waltteri Väyrynen, promu au grade de membre permanent après avoir été accompagnateur en concert. Ce tout jeune batteur de 22 ans vient du groupe doom finlandais The Ghost I've Become et redonne un coup de jeunesse à de vénérables combos des années 90, comme Abhorrence ou Paradise Lost qui vient de le recruter à la place d'Adrian Erlandsson, par ailleurs précédent batteur de Vallenfyre.

Côté production, c'est Kurt Ballou (Converge) qui est remis en lice pour donner au groupe un son abrasif bien comme il faut. Et tout cela fonctionne à merveille quand on entend la terrifiante avalanche de sons impitoyables qui nous ravage le cortex cérébro-spinal pendant une quarantaine de minutes. Dès les premiers titres, les références à Celtic Frost, Napalm Death ou Dark Angel sont assumées sans honte et vous explosent à la gueule. Un assaut continu de titres ultra-brutaux récure les cervelles à coups de limaille de fer et la rythmique enterre tout sous une nappe bouillonnante de basse ronflante et de batterie épaisse. Que l'on soit dans l'agressif supersonique ("Messiah", "Degeneration", "Hihilist", "Dead world breathes" et ses 42 secondes de grindcore pur jus), la rythmique implacable ("Among the filth", "Kill all your masters") ou la lenteur gluante ("An apathetic grave", "The merciless tide"), les morceaux de cet album exhalent toute la force et l'inspiration du doom et du death old school des années 80 et 90 (Entombed, Grave, Autopsy…). Greg Mackintosh, habituellement guitariste chez Paradise Lost, se révèle un chanteur formidable dans le genre death, avec ses rugissements d'ours blessé et ses gargouillis de sorcier possédé.

Voilà un album qui rassemble les vieux secrets de fabrication du métal extrême classique qui ont fait les grandes heures du genre et les renvoie à la bataille, histoire de démontrer aux jeunes pécores maniérés du métal contemporain post-machin et post-truc que ce sont toujours dans les vieilles fonderies que l'on coule le meilleur acier. Un seul mot de conclusion sur cette affaire : Oouaaarrggh!

François Becquart
Pays: GB
Century Media
Sortie: 2017/06/02


Lu: 400
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 26
• Semaines de présence au Top 30: 2
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium