Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 20-09-2017
› MELT BANANA + DAIQUIRI (Bruxelles)
› PORTUGAL. THE MAN (Gent)
› Isaac GRACIE (Leuven)
› An PIERLE (Hasselt)
› ACID MOTHERS TEMPLE + BEAR BONES, LAY LOW (Antwerpen)
› Yoni VIDAL (Liège)

Les 7 prochains jours:
21-09 MOON COVEN + ALASTOR + ILYDAEN + DEADALUS (Bruxelles)
21-09 W.I.T.C.H. featuring Jacco GARDNER + RADIO MARTIKO (Gent)
21-09 LES NUITS DU SOIR (Bruxelles)
22-09 BAD BREEDING + UROCHROMES (Antwerpen)
22-09 MUMS + IRK + SNATCH (Bruxelles)
22-09 INFANTILE + TURBOWARRIOR OF STEEL + SPEED QUEEN (Kortrijk)
22-09 The HOLYDRUG COUPLE + MAINE COON (Gent)
23-09 NO COMPROMISE METAL FEST 2017 (Houdeng Goegnies)
23-09 THIRD EYE BLIND (Leuven)
23-09 EXISTANCE + OVERDRIVERS (Lens)
23-09 BOHREN und der CLUB OF GORE + Jessica MOSS (Antwerpen)
23-09 MOUNTAIN BIKE + MUGWUMP + ANIMAL YOUTH (Namur)
23-09 DIABLO BLVD (Borgerhout)
23-09 MAXÏMO PARK + MANGO MOON (Bruxelles)
24-09 BONG + 11 PARANOIAS + GHOLD (Bruxelles)
24-09 SWMRS + The REGRETTES (Bruxelles)
24-09 EMA + DUBAIS (Bruxelles)
24-09 MATTHEW and The ATLAS (Bruxelles)
24-09 Jen CLOHER + CABLE TIES (Gent)
25-09 WINTERFYLLETH + FEN + NECRONAUTICAL (Kortrijk)
25-09 MONKEY 3 + The NECROMANCERS (Bruxelles)
25-09 The DISTRICTS + A BOY WITH A BEARD (Bruxelles)
26-09 MOE + DEAD + GOLDORAK (Bruxelles)
26-09 PALM (Liège)
26-09 Christina GOH (Liège)
26-09 Siv JAKOBSEN (Bruxelles)
26-09 DIET CIG + The SPOOK SCHOOL (Borgerhout)
27-09 CAT CAT CANARY (Liège)
27-09 MAUNO + ANNABEL LEE (Bruxelles)

Mois en cours:
Septembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 


Anniversaires

  • Sweet Pea Atkinson (1945)
  • Chuck Panozzo (1947)
  • John Panozzo (1947)
  • Dave Hemmingway (1960)
  • Nuno Bettencourt (1966)
  • Ben Shepherd (1968)
  • †Jim Croce (1973)
  • †Maury Muehleisen (1973)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6779 membres.
- En ligne, nous sommes 159 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
103 742 408
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


GIRLSCHOOL - Hit and run
/ paru le 29-06-2017 /

Nous continuons l'évocation des premières années de la carrière des métalleuses de Girschool à l'occasion de la réédition de leurs premiers albums chez le label Dissonance Productions. Après le premier album "Demolition", les quatre londoniennes Kim McAuliffe, Kelly Johnson, Enid Willams et Denise Dufort enchaînent avec leur deuxième album "Hit and run". En 1981, Girschool a été adoubé parmi la compagnie des groupes mâles de la New Wave Of British Heavy Metal, où les filles se sont taillé une réputation de guerrières à qui on ne la fait pas.

Il faut dire de McAuliffe et ses amazones bénéficient de la protection des parrains du milieu hard rock, les tout-puissants Motörhead et leur Gruppenführer suprême, le légendaire Lemmy. L'alliance entre Motörhead et Girlschool est forgée dans le vinyle du EP "St Valentine Day Massacre", qui sort le 1er février 1981 et où tout le monde se lâche sur des versions en béton armé d’"Emergency", "Please don’t touch" (une reprise de Johnny Kidd & The Pirates) ou du référentiel "Bomber". Cet EP se classe à la cinquième place des charts singles en Angleterre et prépare les esprits surchauffés des hardeux à la sortie du deuxième opus de Girschool, "Hit ans run", à nouveau produit par Vic Maile.

Cet album sort en avril 1981, quelques jours après une apparition tonitruante des filles sur le plateau de l'émission télé musicale Top Of The Pops, et se hisse à la 5e place des charts anglais. "Hit and run" sort durant les quelques semaines qui voient la sortie de "Killers" d'Iron Maiden, "Fair warning" de Van Halen", le fameux live "No sleep till Hammersmith" de Motörhead, "Hard 'n' heavy" d'Anvil, "Point of entry" de Judas Priest", "Come and get it" de Whitesnake ainsi que "Punks not dead" de The Exploited, "The nightcomers" d'Holocaust, "Spellbound" de Tygers Of Pan Tang ou "Time tells no lies" de Praying Mantis. On le voit, la concurrence était plutôt rude à l'époque mais elle servait un certain âge d'or.

Et cette cinquième place s'explique très logiquement puisque nous tenons sans doute ici le meilleur album de Girschool. Les filles ont gagné en expérience et signent des compositions serrées et agressives. Quel meilleur démarrage en effet que cet explosif "Come let's go", qui donne envie d'enfourcher une Norton Commando et de démarrer à toutes vitesses en faisant tournoyer en l'air les chaînes de vélo? On en prend aussi pour notre grade avec d'autres grenades offensives du genre "(I'm your) Victim", "Kick it down", "Hit and run", "Watch your step", "Yeah right" ou "Future flash". Les escadrilles de guitares enflammées volent bas et frappent sans discernement. Une petite reprise survoltée du "Tush" de ZZ Top redonne un coup de fouet à ce boogie ronronnant des Texans barbus.

Le succès engendré par cet album lance Girlschool dans une tournée anglaise sold-out, où le groupe joue dans des salles moyennes et ouvre dans des stades pour Rush ou Black Sabbath. La tournée de 1981 culmine le 28 août avec un passage de Girschool au célèbre festival de Reading, où le groupe partage la scène avec Budgie, Téléphone ou Saga.

Trente-six ans plus tard, "Hit and run" n'a rien perdu de son impact et la réédition Dissonance arrive à point nommé pour réveiller les souvenirs des vieux combattants du hard rock ou éveiller les consciences des jeunots, qui devraient se rendre compte que la vérité métallique se situe dans les années 80 et non pas dans les niaiseries metalcore de The Devil Wears Prada ou Avenged Sevenfold. A titre de bonus, cette nouvelle réédition nous fournit les deux morceaux "Please don't touch" et "Bomber" du EP avec Motörhead, la face B "Tonight" du single "Hit and run/Tonight" et une version live de "Demolition boys" de l'album précédent. Yurk! Yurk! Yurk! Voici de quoi se tenir les tympans bien au chaud…

François Becquart
Pays: GB
Dissonance Productions
Sortie: 2017/03/15 (réédition, original 1981)


Lu: 321
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Prochain(s) concert(s)
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium