Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 367
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 12-12-2017
› OH WONDER + IDER (Bruxelles)
› HIGH HI (Leuven)
› LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
› The GODFATHERS (Verviers)

Les 7 prochains jours:
13-12 K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
13-12 DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
13-12 TINARIWEN (Sint-Niklaas)
13-12 BRNS + WHITE WINE (Liège)
13-12 The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
13-12 Constanza GUZMAN (Liège)
13-12 CHANNEL ZERO (Leuven)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC (Leuven)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Frank Sinatra (1915)
  • Dionne Warwick (1940)
  • Terry Kirkman (1941)
  • Mike Heron (1942)
  • Albert Lee (1943)
  • Dickey Betts (1943)
  • Grover Washington (1943)
  • Rob Tyner (1944)
  • Tony Williams (1945)
  • Clive Bunker (1946)
  • Ray Jackson (1948)
  • Dan Baird (1953)
  • Sheila Escovedo (1959)
  • †Tommy Bolin (1976)
  • †Ian Stewart (1985)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 174 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 284 090
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FOO FIGHTERS - In Your Honor (special edition)
/ paru le 07-07-2005 /

Formé en 1995, le groupe Foo Fighters tire son nom d’une force secrète chargée de détecter les UFO (Unidentified Flying Objects) pendant la deuxième guerre mondiale. Actuellement, il est composé de Dave Grohl (Scream, Nirvana), guitare, chant, Chris Shiflett (No Use For A Name, Me First And The Gimme Gimmes, Viva Death), guitare, Nate Mendel (Sunny Day Real Estate), guitare basse, et Taylor Hawkins (Alanis Morissette, The Colour And The Shape), batterie.

En fait, il s’agit d’une édition spéciale comportant un double album et un DVD. Il est produit par Nick Raskulinecz et Foo Fighters. Le premier CD est un album hard rock et le deuxième est fait de ballades acoustiques. Le DVD comporte une version 5.1 Surround Sound du deuxième CD, le making of et des interviews des membres du groupe, où on apprend qu’ils ont traité cet album comme si c’était le dernier, en donnant tout ce qu’ils avaient. Cela s’entend. Après dix ans d’existence, ils se sont réunis pour faire leur meilleur album, ni plus ni moins. Ils ont même construit un nouveau studio de leurs mains pour arriver à leurs fins. Le résultat est à la hauteur des efforts fournis.

Expression d’une démarche artistique générée dans l’urgence mais patiemment mise en œuvre, le premier CD débute par « In Your Honor », un titre qui comporte une énergie incroyable. Dave Grohl gueule comme si sa vie en dépendait ; les guitares, la basse et la batterie sont lâchées comme des fauves dans un village paisible. Pas de quartier. « No Way Back » n’est pas en reste et dégage une considérable violence contagieuse. Qualifié par Grohl lui-même de chant de résistance, « Best Of You » est sans doute l’un des meilleurs titres de l’album, si pas le meilleur. Quelle puissance ! Quel impérieux besoin de reconnaissance et quelle énergie !

Sur un rythme différent, « DOA » garde pourtant l’esprit du rock à défaut de respecter la lettre. Kurt Cobain n’est pas loin et son ombre plane sur l’entièreté de l’album. Le très court « Hell » marque une sorte de point d’orgue, tant la violence est pleinement revendiquée. A côté de ça, « The Last Song » apparaît presque comme une récréation. Comme toujours avec Foo Fighters, le côté mélodique est omniprésent et cela aide à supporter la violence. C’est aussi le cas ici. Tout le monde donne le meilleur de lui-même et cela s’entend. Dans le même registre, « Free Me » ne fait pas exception et parachève l’impression première : c’est de la dynamite.

« Resolve » démarre sur un mid tempo plus nuancé qui rappelle le rock américain des seventies, pour se terminer en apothéose. On n’est décidément pas en présence de mauviettes. Toujours très violent, « The Deepest Blues Are Black » comporte pourtant des passages plus doux qui constituent une sorte de pont vers le deuxième CD. Pour terminer, le long « End Over End » est très bien soutenu par la batterie de Taylor Hawkins, qui a bien assimilé le style plus que musclé de Grohl, bercé au son du heavy metal pendant sa jeunesse. Il en a retiré une conception bien particulière du rock et en fait profiter le monde entier. On se rend compte que Nirvana, ce n’était pas seulement Kurt Cobain, même s’il en était la figure emblématique incontestée.

Par contraste, enregistré quelques semaines après le premier, le deuxième CD est pétri de douceur. C’est une volonté du groupe, qui a voulu marquer son attachement à un autre type de musique. Cela peut paraître mièvre aux tenants du rock pur et dur cher au groupe. C’est presque par une musique spatiale que débute « Still », une très belle ballade qui voit apparaître Dave Grohl sous un éclairage très différent. Rami Jaffee y tient les claviers avec beaucoup d’à-propos, de même que sur « What If I Do? », qui confirme l’impression de départ : c’est toujours bien le style de Foo Fighters mais dans un rôle auquel on n’est pas habitué.

Petra Haden joue du violon et John Paul Jones (Led Zeppelin) du piano sur « Miracle », un standard empreint d’une très belle mélodie. « Another Round » se poursuit dans le même ton doux amer, avec Rami Jaffee très performant aux claviers, John Paul Jones à la mandoline et Danny Clinch à l’harmonica. Voilà comment on peut jouer avec une légende du rock : il suffit de l’inviter. Très doux, « Friend Of A Friend » s’égrène lentement, sans faire de vagues. « Over And Out », très mélodieux, voit aussi apparaître Rami Jaffee aux claviers.

« On The Mend » est enrichi par la contrebasse de Nick Raskulinecz, le producteur, et les claviers de Rami Jaffee, mais la surprise vient de la présence de Norah Jones au chant et au piano sur « Virginia Moon », un titre langoureux. Citons pour mémoire la présence de Joe Beebe à la guitare. « Cold Day In The Sun », sans doute le meilleur titre du deuxième CD, avec une mélodie imparable, comporte une autre moisson de surprises : Taylor Hawkins y chante ma foi très bien, Rami Jaffee y tient les claviers avec bonheur, Nick Raskulinecz y joue de la guitare basse et Dave Grohl de la batterie, ce qui donne un line-up pour le moins surprenant. Enfin, Josh Homme joue de la guitare avec beaucoup de savoir-faire et de détermination sur « Razor », un morceau chanté avec beaucoup de feeling par Grohl

Enfin, comme c’est souvent le cas, c’est le DVD qui fournit les explications de la très grande implication de chacun des membres de l’équipe et de la parfaite cohésion qui préside à l’élaboration de l’album, non seulement grâce aux interviews mais aussi au making of, qui permet de remarquer l’absence de prise de tête et l’excellent état d’esprit qui règne tout au long de l’enregistrement.

Titres du CD 1 :

  1. « In Your Honor »
  2. « No Way Back »
  3. « Best Of You »
  4. « DOA »
  5. « Hell »
  6. « The Last Song »
  7. « Free Me »
  8. « Resolve »
  9. « The Deepest Blues Are Black »
  10. « End Over End »
Titres du CD 2 :
  1. « Still »
  2. « What If I Do? »
  3. « Miracle »
  4. « Another Round »
  5. « Friend Of A Friend »
  6. « Over And Out »
  7. « On The Mend »
  8. « Virginia Moon »
  9. « Cold Day In The Sun »
  10. « Razor »
Titres du DVD :
  1. « Still »
  2. « What If I Do? »
  3. « Miracle »
  4. « Another Round »
  5. « Friend Of A Friend »
  6. « Over And Out »
  7. « On The Mend »
  8. « Virginia Moon »
  9. « Cold Day In The Sun »
  10. « Razor »
Les titres audio du CD 2 repris ci-dessus peuvent être écoutés en 5.1 Surround Sound. Il y a aussi un making of de l’album et un documentaire avec des interviews des musiciens, tous plus sympas les uns que les autres.

MM
Pays: US
Roswell Records / RCA / Sony BMG 82876 70195-2
Sortie: 2005/06/13


Lu: 3495
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 6
• Semaines de présence au Top 30: 11
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Prochain(s) concert(s)
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

kevin
le 16/07/2005 | mon évaluation:
Du très bon Foo Fighters, sans doute, comme tu le dis, ce qu'ils ont fait de mieux jusqu'à présent... Le disque acoustique est absolument inattendu mais incroyable!

Mes préférés sur chaque disque: Friend of a Friend (qui était déjà disponible sur la démo Pocketwatch), qui a réussi à me faire chialer avec seulement 2 accords; et Free Me aux limites du stoner rock...

Seule petite déception: le jeu de batterie sur certaines chansons du disque électrique, sur In Your Honor par exemple, où on dirait que Taylor fait un solo pendant toute la chanson plus que de l'accompagnement...

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium