Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 26-09-2018
› STONED JESUS + MOTHERSHIP + ELEPHANT TREE (Bruxelles)
› THEY MIGHT BE GIANTS (Antwerpen)
› MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Bruxelles)
› SON LUX + SK KAKRABA (Borgerhout)
› SEXTILE + PUBLIC PSYCHE (Borgerhout)
› WINTERFYLLETH (Sint-Niklaas)
› YO NO SE + CHICKEN LEG (Gent)
› TRISTAN (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
27-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Hasselt)
27-09 YEW + ATOME (Liège)
27-09 EMPYRIUM + HELRUNAR + SUN OF THE SLEEPLESS (Sint-Niklaas)
27-09 COLDSORE (Borgerhout)
27-09 TINY MOVING PARTS + HAPPY ACCIDENTS (Borgerhout)
27-09 BLACK MIRRORS (Bruxelles)
27-09 THE TALLEST MAN ON EARTH (Antwerpen)
28-09 The ADICTS + DEMENTED SCUMCATS + CRIM (Sint-Niklaas)
28-09 Al DOUM and The FARYDS + NAH (Liège)
28-09 The DERELLAS + FIXATOR (Liège)
28-09 Moses SUMNEY (Bruxelles)
28-09 BAD SOUNDS (Bruxelles) **ANNULÉ**
28-09 CAUSA DE MUERTE (Gent)
29-09 WHY THE EYE? + LE PRINCE HARRY + The GLUCKS + BODA BODA + BABY FIRE (Bruxelles)
29-09 MADENSUYU + BABYLON TRIO (Bruxelles)
29-09 MITSKI + EERA (Borgerhout)
29-09 SAINT-JAZZ FESTIVAL (Bruxelles)
29-09 PASSENGER + Lucy ROSE (Borgerhout)
29-09 Mylène L. CHAMBLAIN (Liège)
29-09 Mikaela DAVIS (Bruxelles)
29-09 NO COMPROMISE METAL FEST VI (Chapelle-Lez-Herlaimont)
29-09 BLACKUP + The SPECTORS + HYPER! + BOBBY C (Gent)
30-09 SKOV (Gent)
30-09 OKKERVIL RIVER (Bruxelles)
30-09 ENSEMBLE 0 (Bruxelles)
30-09 SUEDE + GWENNO (Bruxelles)
30-09 PALAYE ROYALE + The HAUNT (Bruxelles)
30-09 Jess WILLIAMSON (Gent)
01-10 ANATOMIA + CRYPTIC BROOD + HEAD OF THE BAPTIST (Bruxelles)
01-10 MELVINS (Leuven)
02-10 Miles KANE + JUNIORE (Bruxelles)
02-10 AGAINST THE CURRENT + The FAIM (Borgerhout)
02-10 KING DUDE + Kaelan MIKLA (Sint-Niklass)
03-10 The SHERLOCKS (Borgerhout)
03-10 KODALINE (Bruxelles)
03-10 HALESTORM + DEVILSKIN (Borgerhout)

Mois en cours:
Septembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • George Gershwin (1898)
  • Julie London (1926)
  • George Chambers (1931)
  • Richard Malden Heckstall-Smith (1934)
  • †Bessie Smith (1937)
  • Joe Bauer (1941)
  • Bryan Ferry (1945)
  • Olivia Newton-John (1948)
  • Stuart Tosh (1951)
  • Cesar Rosas (1954)
  • Craig Chaquico (1954)
  • Carlene Carter (1955)
  • Tracey Thorn (1962)
  • Paul Draper (1972)
  • †Robert Palmer (2003)
  • †Marc Moulin (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 195 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
113 643 246
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ILL RIVER - A tale to tell
/ paru le 29-11-2017 /

Question existentielle importante : qu'est-ce qui peut pousser un Américain du Kentucky à venir passer vingt ans de sa vie à Strasbourg pour y faire du rock alors que tous les grands centres musicaux de son coin d'origine ne sont qu'à quelques kilomètres de son ranch? L'amour de la choucroute garnie et des Bierstuben? Le besoin de respirer le bon air des Vosges ou de la Forêt Noire? Un pari perdu? Une mission d'espionnage de la représentation diplomatique de la Russie auprès du Conseil de l'Europe? Un job d'huissier au Parlement européen? Tout cela reste un mystère, mais une chose est sûre, c'est qu'en choisissant cet exil alsacien, Cary T. Brown va faire du bien à la région du Grand Est français avec son inspiration impeccable allant chercher le meilleur de l'americana et de la country rock américaine.

C'est sans doute en regardant passer la rivière Ill sur les quais de Strasbourg, entre le centre commercial des Halles et le quartier de la Petite France, que Cary T. Brown a eu l'idée de baptiser son nouveau groupe Ill River, que les anglophones pourront aussi traduire par rivière malade s'ils ne savent pas que c'est l'Ill qui traverse la bonne ville de Strasbourg.

La musique de Cary T. Brown, c'est un bout de l'Amérique profonde qui vient s'immiscer au milieu de la forêt des Vosges ou de la plaine d'alsace, faisant rouler d'imaginaires camions remplis de caisses de Jack Daniels en plein sur la route des vins, transformant subrepticement les brasseries en snack-bars routiers et faisant croire que c'est le Mississippi qui coule entre la France et l'Allemagne, à la place du Rhin. Son premier album "A Tale to tell" sonne comme s'il sortait des studios de Muscle Shoals, entre le studio réservé à Lynyrd Skynyrd et celui de Neil Young. Mais tout ceci a en fait été concocté avec l'aide de musiciens français, en l'occurrence Stéphane Bonacci (guitare), Jérôme Spieldenner (batterie), Jérôme Wolf (basse), Aurélien Troesch (guitare acoustique) et Manu Boch (claviers).

Ce qui marque d'entrée de jeu, c'est la voix chaude et profonde de Cary T. Brown, sa capacité à tresser des textes pertinents et à envelopper l'auditeur dans la ferveur de sa musique. Les grands noms viennent aussitôt à l'esprit : Black Crowes, Jackson Browne, Neil Young, Bruce Springsteen, Elliott Murphy, Wilco, les Eagles. Ill River nous emmène loin des centres urbains surexcités, nous fait abandonner les transports en commun pour de vieilles Cadillac solitaires, chasse la grisaille du nord européen pour y installer le soleil du Texas, nettoie la boue des routes noires pour y semer la poussière du Grand Canyon. L'ambiance reste majoritairement cool avec de belles chansons romantiques mais toujours un peu tendues quelque part ("Smile for the picture", "On my mind", "Janey", "Little strings", "My favorite season"). De temps à autre, une bonne rythmique bien chaude vient faire taper du pied tout en nous chatouillant les oreilles de guitares sinueuses ("Lucky guy", "Hurt you"). Sur "Once upon a time", on peut entendre un invité du nom d'Aurélien Boilleau, musicien doué de la scène locale alsacienne qui joue notamment dans Texas Sidestep.

Cet album fort agréable et réconfortant a en fait mis du temps pour parvenir jusqu'à chez nous, étant paru en France il y a une bonne dizaine de mois. Parfois, la diligence qui traverse les Ardennes pour livrer les disques en Belgique est attaquée par les Indiens ou a du mal à franchir les torrents de la Lesse, ce sont des choses qui arrivent. Mais il n'est jamais trop tard pour écouter de la bonne musique et si vous aimez l'americana de haut vol, c'est album est pour vous.

François Becquart
Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2017/02/24


Lu: 1112
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 7
• Semaines de présence au Top 30: 11
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium