Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 22-04-2018
› FINALE HUMO ROCK RALLY (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
23-04 UADA + ZURIAAKE + ALDA (Bruxelles)
23-04 WALK OFF THE EARTH + DARENOTS (Bruxelles)
23-04 YOUNG GUN SILVER FOX + Anna RUNE (Bruxelles)
23-04 TAMINO + PITOU (Antwerpen)
24-04 WARHAUS (Leuven)
24-04 HINDS (Bruxelles)
24-04 TIGERS JAW + SLAUGHTER BEACH, DOG + WORRIERS (Borgerhout)
24-04 ANGELE (Gent)
24-04 CONVERGE + CROWBAR + THOU + GRAVE PLEASURES (Hasselt)
25-04 Jasper STEVERLINCK (Gent)
25-04 Milo MESKENS + ESTHER and FATOU (Bruxelles)
25-04 Charlotte GAINSBOURG + JAWHAR (Bruxelles)
25-04 WARHAUS (Liège)
25-04 Lisa STANSFIELD (Antwerpen)
25-04 Fred WESLEY and His NEW JB's (Leuven)
26-04 TAMINO + PITOU (Gent)
26-04 MOUNTAINS TO MOVE (Borgerhout)
26-04 Mélissa LAVEAUX + MIDGET! (Bruxelles)
26-04 Die NERVEN + TEEN CREEPS (Bruxelles)
26-04 WARHAUS (Leffinge)
26-04 Jasper STEVERLINCK (Antwerpen)
26-04 The VAN JETS (Leuven)
26-04 Hollie COOK (Liège)
26-04 MILLIONAIRE + BED RUGS (Bruxelles)
26-04 MUJERES + OKAY MONDAY + WHATEVER! (Bruxelles)
27-04 OI POLLOI + CORRUPT MORAL ALTAR + 164SPEEDPUNK + MATRAK ATTAKK (Bruxelles)
27-04 FACES ON TV + LOHAUS (Kortrijk)
27-04 AMEN DUNES + Lauren AUDER (Bruxelles)
27-04 LOOSE LICENSE + DOOMFORGE + GROWING HORNS (Lens)
27-04 Horace ANDY (Sint-Niklaas)
27-04 INSECURE MEN + YELLOW DAYS + Lenny PISTOL (Bruxelles)
27-04 GOOD TIME ROLLERS (Jodoigne)
27-04 LEAVES' EYES + MAYAN + ALMANAC (Vosselaar)
27-04 COSMO SHELDRAKE + Ora COGAN + I SEE RIVERS (Bruxelles)
27-04 BLANCHE + ROYAUME (Bruxelles)
27-04 Dee Dee BRIDGEWATER (Antwerpen)
27-04 Typh BARROW (Charleroi)
28-04 WARHAUS (Sint-Niklaas)
28-04 DISCHARGE + CRUSTENUNIE + SILENCE MEANS DEATH (Bruxelles)
28-04 Jasper STEVERLINCK (Liège)
28-04 Horace ANDY (Leuven)
28-04 SHHT. + The GLUCKS (Bruxelles)
28-04 BRNS + ROPOPOROSE (Bruxelles)
28-04 Catherine RINGER + CHARLOTTE (Bruxelles)
29-04 NO TRIGGER + NOT NO TOUR + GET DEAD + YOUNG HEARTS + BOXING DAY (Opwijk)
29-04 FEU! CHATTERTON + CALYPSO VALOIS + MORTALCOMBAT (Bruxelles)
29-04 A PLACE TO BURY STRANGERS + BUCK GOOTER (Borgerhout)
29-04 Luke HOWARD + Martin KOHLSTEDT (Bruxelles)
29-04 Lilly HIATT + Christopher Paul STELLING (Bruxelles)
29-04 Tsar B + RUMOURS (Bruxelles)
29-04 TEME TAN + NAKHANE + ESINAM (Bruxelles)
29-04 NEBULA + MAJESTIC SUN (Bruxelles)
29-04 PORCHES + PALE GREY (Bruxelles)
29-04 Angel OLSEN (Kortrijk)
29-04 ANGELE (Leuven)
29-04 Sarah BLASKO (Gent)

Mois en cours:
Avril 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 


Anniversaires

  • Charlie Mingus (1922)
  • Glen Campbell (1936)
  • Jack Nitzsche (1937)
  • Peter Frampton (1950)
  • Paul Carrack (1951)
  • Kenny Lyons (1956)
  • Craig Logan (1969)
  • †Richie Havens (2013)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 181 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
110 082 528
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


URUK - I leave a silver trail through blackness
/ paru le 25-12-2017 /

Derrière cet album au titre mystérieux se cache une association entre deux musiciens n'ayant pas peur de l'expérimentation. D'une part, Massimo Pupillo s'est fait un nom dans des groupes comme Zu ou Triple Sun. D'autre part, Thighpaulsandra est allé tripoter de l'électronique chez le mythique Julian Cope, les non moins mythiques Spiritualized et d'autres combos comme Coil (où il séjourna entre 1999 et 2004) ou UUUU. Mettons déjà les choses au point en distinguant ce groupe Uruk d'un autre Uruk texan qui donne dans le black metal et qui a sorti un album en 2016.

Si quelques formations choisissent de s'appeler Uruk, c'est qu'il y a une raison. Cette raison est à aller chercher du côté de la Mésopotamie antique où, il y a près de 8000 ans, s'est formé une des premières villes de l'histoire humaine, Uruk. Le nom a d'ailleurs fort probablement donné le nom de l'Irak actuel, pays où se trouvent les ruines d'Uruk. Ces temps immémoriaux suscitent facilement les fantasmes, avec leur imagerie de dieux anciens, de civilisations disparues où peuvent néanmoins survivre des histoires fantastiques et mythologiques sur des démons assyriens, des sectes secrètes et des pratiques ésotériques.

Chez Uruk, le groupe qui nous intéresse ici, on peut dire que toute cette fantasmagorie est d'autant plus facilement sollicitée que le style d'Uruk ouvre les portes à tous les imaginaires, avec son drone ambiant qui va très loin dans l'expérimentation électronique et l'émission de sons venus d'un autre monde. Avec Massimo Pupillo et Thighpaulsandra, on voit carrément le système solaire s'inviter dans le salon. Leur album est simple dans son contenu puisqu'il ne propose qu'un seul morceau de près de 39 minutes qui diffuse des ondes sonores lentes et douces, suscitant un trip cosmique ou une déambulation dans des tunnels sombres, quand ce ne sont pas des ruines d'une ville oubliée où peuvent traîner des esprits et des fantômes.

Le duo construit ici, par couches successives, un espace sonore qui ne tarde pas à prendre des dimensions immenses, tant sa composition subtile s'enrichit sans cesse d'apports nouveaux en termes de sonorités synthétiques, mêlant à la fois froideur cosmique et angoisses existentielles. Un long prologue de près de six minutes plane dans nos oreilles, jusqu'à ce que des vibrations plus sèches et robotiques suscitent le réveil d'une intelligence artificielle qui va jouer sa propre partition au milieu de ce vaste espace sonore. L'ambiance reste cependant monolithique au cours de cette quarantaine de minutes mais on ne sombre jamais dans la musique de relaxation. De sombres notes de basse raisonnent dans un lointain inquiétant et diffus. L'auditeur se sent épié.

On se verra donc soit en train de flotter à l'intérieur du Nostromo sans se douter qu'une créature maléfique nous observe dans l'entrelacs des câbles électriques, doit en train d'errer au milieu des ruines sombres d'Uruk, hantée par la force invisible de Pazuzu ou le spectre de Gilgamesh. Mais en tout état de cause, la musique d'Uruk ne laisse pas indifférent et elle maintient l'imagination en éveil.

François Becquart
Pays: IT/GB
Consouling Sounds
Sortie: 2017/12/08


Lu: 321
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 133
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium