Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 13-12-2017
› K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Leuven)
› TINARIWEN (Sint-Niklaas)
› DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
› BRNS + WHITE WINE (Liège)
› The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
› Constanza GUZMAN (Liège)
› SLOVENIANS + The BLACK BELTS + WAGONMAN (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Tony Gomez (1940)
  • Ted Nugent (1948)
  • Jeff Baxter (1948)
  • David O'List (1948)
  • Tom Verlaine (1949)
  • Randy Owen (1949)
  • Tom Hamilton (1951)
  • Berton Averre (1952)
  • †Zaln Yanovsky (2002)
  • †Woolly Wolstenholme (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 169 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 306 817
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


NEW ORDER - Waiting For The Sirens' Call
/ paru le 23-07-2005 /

L’un des membres de New Order s’est répandu dans la presse, y allant de commentaires peu amènes sur la concurrence. Cela fait les choux gras de la presse people et fait partie du cirque médiatique qui entoure la sortie d’un album. Ce n’est pas et ce ne sera jamais notre propos. Fin du préambule.

New Order a mis le temps pour sortir son nouvel album. Même si « Waiting For The Sirens’ Call » n’est pas un chef-d’oeuvre, même si New Order a déjà fait mieux, à la première écoute, on se rend compte que cet album navigue parmi les meilleures sorties récentes, avec, dans des genres très différents, Bloc Party, The Kills, Queens Of The Stone Age, Garbage, Billy Corgan, Engineers et, encore un cran au-dessus, John Hassell et Robert Plant.

Line-up actuel de New Order : Bernard Sumner, chant, guitare, Phil Cunningham, guitare, Peter Hook, basse, et Stephen Morris, batterie. La femme de ce dernier, Gillian Gilbert, a dû quitter le groupe pour s’occuper d’une de ses filles, atteinte d’une grave maladie. Elle a été remplacée depuis 2001 par Phil Cunningham. Invité : Mac Quayle, claviers, programmation.

D’emblée, commençant comme un rock symphonique presque funèbre rehaussé de bruitages up to date, « Who’s Joe? », mélange d’électronique et d’atmosphère douce amère, donne le ton. Ce n’est pourtant pas le meilleur de l’album, même s’il accroche l’attention. Après tout, n’est-ce pas ce qu’on demande au premier titre d’un album ? Accessoirement, c’est l’histoire d’un homme abandonné par sa petite amie mais qui a trouvé un ami.

Sur le plan musical, « Hey Now What You Doing » confirme les bonnes dispositions du titre précédent, entretient ce climat tonique et nostalgique à la fois et maintient l’intérêt, notamment par le jeu de la guitare et de la basse, l’électronique n’étant là que pour parfaire le résultat. L’homme est en train de s’égarer. Il doit maintenant reprendre le contrôle, ne pas tomber dans la déprime et essayer de repartir à zéro.

Mélodie imparable encore pour « Waiting For The Sirens’ Call », avec cette fois une mention spéciale à la voix de Bernard Sumner. C’est clairement un retour à la période dance mais enrichie de trouvailles au niveau des compositions dont la durée dépasse souvent et largement les cinq minutes.

« Krafty » attaque sur un plan plus up tempo, sans trahir ce qui fait la richesse du groupe. Les cordes apportent en prime le sublime, malheureusement cassé par l’utilisation de samples electro pour le moins douteux. Cela reste néanmoins un très bon titre. Sommes-nous vraiment faits pour le travail ? Est-ce bien ce que doit être notre vie ? N’y a-t-il pas d’autre voie ?

On peut dire la même chose de « I Told You So », où, pour utiliser un euphémisme, les samples auraient pu être choisis avec plus de soin. Cependant, le sens de la mélodie innée chez New Order aide à faire passer le message sur un rythme répétitif saccadé. N’est-ce pas l’essentiel ?

Sur « Morning Night And Day » , les samples sont mieux intégrés à l’ensemble et choquent beaucoup moins. On retrouve l’excellent New Order dont la musique parvient à faire rêver sur des sujets graves. La ligne de basse et le travail incessant à la batterie, le son des guitares, donnent au groupe sa personnalité, initialisée sous Joy Division et parachevée au fil du temps.

« Dracula’s Castle » accroche d’emblée l’attention par ce rythme si particulier propre au groupe né des cendres du groupe précité. Cette réputation les poursuit depuis toujours et biaise l’appréciation que l’on peut avoir d’eux. Pourtant, si l’on veut se donner la peine de rester neutre, ce titre aussi impose le respect.

« Jetstream », un peu plus lent, est agrémenté de passages brillants au synthé. C’est aussi un grand cru qui a le mérite de rappeler combien les compositions font partie du haut de gamme dans la production actuelle, même si New Order a parfois fait beaucoup mieux.

« Guilt Is A Useless Emotion » est sans doute le meilleur titre de l’album. Il réunit en cinq minutes et demie tous les ingrédients qui ont fait le succès du groupe : mélodie irrésistible, rythme très personnel et climat empreint de mélancolie. Seules les paroles sont plus faibles cette fois mais c’est un hymne à l’amour qui n’en a pas vraiment besoin.

« Turn » est aussi un must. La recette est la même que sur le morceau précédent et la nostalgie qui s’en dégage n’a d’égale que la très belle mélodie. Tout l’art du groupe consiste à trouver à répétition des mélodies imparables et à renouveler l’intérêt alors même qu’il n’est plus en point de mire depuis des années.

Très différent, « Working Overtime » évoque les grosses productions à la Phil Spector. Une façon originale de terminer cet opus en beauté.

Cet excellent album, qui tourne autour d’un amour malheureux et ressasse les faits pour mieux les comprendre, fait preuve d’une très grande unité de ton qui fait défaut à la plupart des sorties récentes. Mieux, le synth pop qu’il véhicule réalise la synthèse entre les besoins du cerveau, du corps et de l’âme, de quoi satisfaire beaucoup de monde.

MM
Pays: GB
London Records / Warner 25646 2202 2
Sortie: 2005/03/25


Lu: 1796
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 40
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium